patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes


Fenderies

Type de dossier : collectif d'aire d'étude Date de l'enquête : 2009

Désignation

Dénomination : fenderie
Décompte des oeuvres recensées : 2 repérées ; 1 étudiées

Compléments de localisation

Aire : Ardennes

Historique

Commentaire historique : Seuls deux sites ont été identifiés comme étant uniquement des fenderies ; ceci pour la raison que cette activité intégrait souvent des bâtiments d'autres domaines, affinerie ou laminoir (à la Nouvelle Fenderie à Vrigne-aux-Bois par exemple) au sein d'usines métallurgiques plus généralistes. L'activité de fenderie était essentielle pour les industries de transformation et notamment pour les cloutiers. La plus ancienne fenderie est mentionnée en 1581 à Linchamps (Hautes-Rivières). Et la plus ancienne conservée est celle d'Haraucourt ; elle date de la fin du 18e siècle, et est située deux cents mètres en aval d'une forge. Elle préparait les fers pour les ateliers de bouclerie de la vallée et de ferronnerie du Sedanais. Le troisième site avait été élevé à Carignan en 1825 par François Devillez-Bodson pour compléter ses usines de Pure et Osnes ; il n'a pas laissé de trace.
Cette activité n'est plus guère pratiquée à l'heure actuelle, si ce n'est à l'usine Ardennes-Refendage de Margut.
Datation(s) principale(s) : 19e siècle

Description

Commentaire descriptif : Le seul bâtiment subsistant de la fenderie d'Haraucourt est de plan rectangulaire, il est construit en moellon (très remanié au 20e siècle).

Carte des fenderies recensées


Illustrations

Des. 1
Carte des fenderies recensées

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Carignan, Fenderie (la), Fenderie (repérage)
Haraucourt, Fenderie (la), Fenderie

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2009. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)