patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes


Usines de traitement de surface des métaux

Type de dossier : collectif d'aire d'étude Date de l'enquête : 2009

Désignation

Dénomination : usine de traitement de surface des métaux
Décompte des oeuvres recensées : 14 repérées ; 4 étudiées

Compléments de localisation

Aire : Ardennes

Historique

Commentaire historique : Quatorze usines se rattachent au traitement de surface des métaux. Cette activité est un corollaire à l'activité métallurgique, elle-même importante dans le nord du département. On retrouve donc logiquement les unités de traitement de surface tout au long de la vallée de la Meuse et de ses affluents. La polirie, concentrée dans la vallée de l'Ennemane et particulièrement à Raucourt-et-Flaba, constitue le secteur traditionnel de cette branche d'activité, développée dès le 18e siècle (traitement de petites pièces dans des tonneaux à polir, initialement mûs par l'énergie hydraulique).
Une usine d'émaillage est à signaler à Rimogne, mais ce mode de finition est souvent intégré dans les usines de production elle-même, notamment celles produisant des appareils de chauffage (Arthur martin à Revin, Deville à Charleville). La galvanisation (qui consiste à protéger les aciers en les recouvrant d'une couche de zinc) se retrouve dans le nord, an aval de Charleville, elle est plus récente et se développe avec les activités liées à la boulonnerie et l'emboutissage. Actuellement, la technique moderne de la plastification a pris le relais des activités anciennes, sur des sites abandonnés par la petite métallurgie (APPLITEC sur le site de la Jacquemotte à Illy, usine Turquais à Raucourt, ou encore l'ancien site Alexandre et Antoine à Haraucourt occupé maintenant par la SEP de l'Ennemane).
Datation(s) principale(s) : 18e siècle ; 19e siècle ; 20e siècle

Description

Commentaire descriptif : Les poliries proto-industrielles étaient de petites structures dont le bâti ne se distinguait guère de l'habitat vernaculaire, à l'image de la polirie d'En-Haut à Raucourt. Dans la même commune, l'usine Thiriet (maintenant Turquais) a développé la technique dans des bâtiments à la morphologie plus révélatrice de l'époque (transition 19e - 20e siècle) que du secteur d'activité : traditionnels alignements de bâtiments en moellon couverts en sheds et ouverts de baies aux chambranles en briques.

Carte des usines recensées de traitement de surface des métaux


Illustrations

Des. 1
Carte des usines recensées de traitement de surface des métaux

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Bogny-sur-Meuse, Levrézy, Usine de traitement de surface des métaux (galvanisation) CIGCEM, puis usine de petite métallurgie CERI France et DRUMEL (repérage)
Bogny-sur-Meuse, Braux, Z.A de Braux ; Marguerites (avenue des), Usine de matériel agricole les Ateliers de Janves (repérage)
Fumay, Rocroi (route de), Fonderie et usine de traitement de surface des métaux François et Cie (repérage)
Givet, Philippeville (route de) ; Industrie (rue de l'), Usine de traitement de surface des métaux des Forges de Ciney
Nouzonville, Ferrer Francisco (rue) 4, Usine d'emboutissage et de traitement de surface des métaux La Galvanisation, actuellement entrepôt industriel
Nouzonville, Jaurès Jean (rue), Usine de petite métallurgie Henrot & Cie (repérage)
Raucourt-et-Flaba, Moulin et polierie (repérage)
Raucourt-et-Flaba, Usine de transformation des métaux dite Polierie d'En-Haut
Revin, Port (rue du), Usine de traitement de surface des métaux Faure, actuellement supermarché
Rimogne, Usine de traitement de surface des métaux (émaillerie) Louis Lens, puis Les Emaux de Rimogne (repérage)
Sedan, Fonderie de fer et d'acier poli (repérage)
Villers-devant-Mouzon, Polirie (la), Moulin (polierie) Landart, puis Genin Person (repérage)
Villers-devant-Mouzon, Moulin (polierie) (repérage)
Villers-Semeuse, Lobet Jules (rue) 11, Usine de construction métallique L'Huillier (repérage)

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2009. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)