patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes


Logements et châteaux patronaux

Type de dossier : collectif d'aire d'étude Date de l'enquête : 2009

Désignation

Dénomination : logement patronal ; château
Décompte des oeuvres recensées : 156 repérées ; 134 étudiées

Compléments de localisation

Aire : Ardennes

Historique

Commentaire historique : L'enquête a recensé 156 sites incorporant un habitat patronal, dont 134 ont été retenus pour étude (la présence de logement patronal a rarement été mentionnée pour les sites non étudiés) ; ce qui revient à dire que près de 39,5 % des sites étudiés en comportent.
Le logement ouvrier ou patronal échappe pour partie aux critères de sélections propres à l'Inventaire général du patrimoine culturel, qui privilégie l'étude des sites de production. Aussi l'essentiel des 156 sites mentionnés le sont-ils au titre des industries qu'ils accompagnent. Une dizaine cependant ont été recensés pour eux-mêmes, et 6 d'entre eux ont été étudiés. Il s'agit, pour l'activité textile, du château Paté à Neuflize (détruit), du château Pasquier à Autrecourt-et-Pourron et du château Poupart à la Foulerie de Bazeilles ; pour l'activité métallurgique, du château Marcadet à Bogny-sur-Meuse et du château Camion à Vivier-au-Court ; et enfin de l'ancien logement patronal de la Société des Ardoisières de Rimogne.
La carte de leur répartition montre que toutes les régions industrielles du département possèdent un habitat patronal. Ce qui revient à dire que tous les secteurs d'activité le sont aussi. Plus ou moins d'ailleurs. En effet, parmi les sites retenus pour étude, la plupart des secteurs d'activité comportent toujours aujourd'hui une maison de patron dans 1 cas sur 3, excepté pour le secteur agroalimentaire qui en compte près de deux fois plus (61 %). Ceci est dû au fait que les moulins, majoritaires dans cette catégorie, incorporent la plupart du temps l'habitat du meunier.
Les dirigeants de la métallurgie ardennaise ont fait édifier, surtout à partir de 1870-1880, de vastes demeures. On peut citer le château Marcadet à Bogny (fin 19e siècle), le château Grandry à Nouzonville, la propriété des Deville à Charleville ou le château Camion à Vivier-au-Court (début du 20e siècle).
La plus ancienne demeure patronale repérée est le château de Montvilliers à Bazeilles, construit par l´architecte Jallier pour le grand tisserand Jean-Abraham Poupart de Neuflize en 1770. A l'instar du bâti lié à ce domaine, les logements patronaux des usines textiles sont parfois plus anciens, de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle, notamment à Sedan (établissements Cunin-Gridaine, Jean Labauche, Paignon). Mais ils respectent cependant par la suite la même évolution que pour la métallurgie, avec la construction après le milieu du 19e siècle de vastes demeures, tel par exemple que le château Paté à Neuflize (détruit). Tout comme les maisons patronales liées à l'agroalimentaire (château Linard à Saint-Germainmont, maison patronale de la sucrerie d'Attigny) ; secteur où l'on trouve quelques beaux exemples de l'entre-deux-guerres (minoterie de Termes).
Bien souvent, les cités et les maisons de maîtres ont survécu aux usines et témoignent seules de leur importance passée.
Datation(s) principale(s) : 2e moitié 18e siècle ; 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle

Description

Commentaire descriptif : L'habitat patronal a été trouvé d'une grande variété allant de l'habitat modeste (meuniers) au château des barons de l'industrie.
Les vastes demeures bâties surtout à partir de 1870-1880 montrent des styles éclectiques et ostentatoires communs à l´architecture bourgeoise de l´époque ; elles bénéficient du confort moderne.
Le château de Montvilliers à Bazeilles (1770) s'orne en façade arrière d'un élégant avant-corps hémi-circulaire à la dernière mode. Le secteur textile vit la même évolution que pour la métallurgie, avec la construction après le milieu du 19e siècle de vastes demeures de style éclectique, tel par exemple que le château Paté à Neuflize (détruit). Tout comme les maisons patronales liées à l'agroalimentaire ; secteur où l'on trouve quelques beaux exemples dans le style de l'entre-deux-guerres (minoterie de Termes).

Carte des logements et châteaux patronaux recensés


Illustrations

Des. 1
Carte des logements et châteaux patronaux recensés

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Asfeld, Moulin (rue du) 6, Moulin à farine dit moulin Arlot, actuellement maison
Attigny, Frère Eugène (rue) 31, Sucrerie Frère et Cie, puis Sucrerie d'Attigny-Vouziers, puis Beghin-Say
Aubrives, Fonderie De Vennes, puis Forges et Fonderie d'Aubrives, puis Société métallurgique d'Aubrives-Villerupt, puis Pont-à-Mousson, actuellement Magotteaux
Autrecourt-et-Pourron, Château (le), Château, puis filature Pasquier, puis usine de petite métallurgie Quinchez, actuellement maison
Autrecourt-et-Pourron, Laveau-Saint-Pierre (le), Usine d'armes, puis filature de laine Louis Cathereau-Bonaumont, puis Narcisse-Louis Lion, actuellement maison
Ballay, Landèves, R.D. 977, Moulin à farine
Bazeilles, Remilly (chemin de), Usine de pâtes alimentaires Vermicellerie ardennaise Eugène Brasseur et G. Godard, actuellement câblerie Electroshunt
Bazeilles, Montvillers, Platinerie, puis château et moulin à foulon dit Foulerie de Bazeilles, puis école, puis orphelinat, actuellement complexe sportif
Bazeilles, Filature et château, actuellement restaurant (repérage)
Blanchefosse-et-Bay, R.D. 10, Briqueterie Marteaux, actuellement ferme
Bogny-sur-Meuse, Bivoit Jean (rue) 10, Grosse forge et usine d'estampage Raguet
Bogny-sur-Meuse, Levrézy, Euvies (rue des) 21, Logement patronal dit château Marcadet
Bossus-lès-Rumigny, Papeterie (la), Usine de papeterie Charlier, actuellement maison (repérage)
Boulzicourt, Gailla (rue de) 13, Brosserie
Bourg-Fidèle, Général-de-Gaulle (rue) 28, 30, Fonderie Devie, actuellement entrepôt industriel et maison
Boutancourt, Hugo Victor (rue) 22, Usine métallurgique Poulain, puis Gendarme, puis Hannonet de la Grange, puis Muaux et Jacquemin, puis usine de taillanderie Henny Père et fils, puis centrale électrique Henny, actuellement maison
Boutancourt, Fourneau (le), Usine métallurgique (repérage)
Brévilly, Forge (la), Usine métallurgique Devillez-Bodson, puis Henry frères, puis Société métallurgique de Gorcy
Carignan, Foulerie (la), Moulin à foulon, puis usine de transformation des métaux Langlet, puis OVAKO (repérage)
Carignan, Tréfilerie (la), Usine de transformation des métaux, puis usine liée au travail du bois, puis fonderie d'aluminium, actuellement ferme
Challerange, Jaurès Jean (avenue), Laiterie et fromagerie industrielles Coiffier, puis laiterie industrielle Maggi, actuellement Nestlé
Charleville-Mézières, Aubilly (rue d') 6, Brasserie des Ardennes, actuellement maison
Charleville-Mézières, Forges-Saint-Charles (rue des) 5, Savonnerie Chotin
Charleville-Mézières, Lobet Jules (rue) 22 ; Sorbat Marcel (rue), Blanchisserie industrielle, puis usine de transformation des métaux Industrie Métallurgique Française
Charleville-Mézières, Prairie (rue de la) 8, Usine de matériel électrique industriel et de construction mécanique Bosshard-Poirier Frères et Cie, puis Automobile-club des Ardennes, actuellement garage automobile Baudoin
Charleville-Mézières, Moulin Leblanc (le), Usine d'armes du Moulin Leblanc, puis moulin à farine Hardy, puis usine de quincaillerie (clouterie) Lefort
Charleville-Mézières, Tirman Louis (avenue) 10, Usine de cycles Clément et Cie dite La Macérienne, puis usine de construction automobile Clément-Bayard, puis usine métallurgique des Etablissements Clément Bayard
Charnois, Moulin à farine de Malavisée
Chatel-Chéhéry, R.D. 946, Briqueterie, actuellement maison
Châtelet-sur-Sormonne (Le), R.N. 385, Moulin à farine, actuellement maison
Chémery-sur-Bar, Fabrique de draps Poursain, puis Cornet, puis Arnould, puis Poursain, puis scierie, actuellement garage de réparation automobile
Chesne (Le), Maurice Tavernier (rue), Sucrerie Bouchereaux, Govignon et Cie, puis distillerie, actuellement cidrerie Le pressoir des Ardennes
Chesnois-Auboncourt, Wignicourt, Moulin (repérage)
Daigny, Foulerie (rue de la) 3, Moulin à foulon, puis filature, actuellement usine de construction mécanique
Deville, Buchy (rue du), Fonderie Pierrot et Leroy, puis Leroy et Troyon, puis Cury et Troyon, puis Cury et Charrier, puis usine de chaudronnerie Hénon, actuellement usine de construction métallique Boussin
Deville, Mairupt (le), Laminoir, puis fonderie Cochaux (repérage)
Dom-le-Mesnil, R.N. 109, Brasserie Lefebvre, actuellement maison
Donchery, Briqueterie (la), R.D. 5, Briqueterie (repérage)
Douzy, Nationale (route), Usine de construction métallique des Etablissements Ernest Cardot-Jacquemin, actuellement Constructions Métalliques de Douzy Cardot
Douzy, Jonquette (la), Usine de transformation des métaux (repérage)
Écordal, Bonne Fontaine, Usine de préparation de produit minéral Les Vernis Boizet, actuellement Le moulin à couleurs
Flize, Usine métallurgique Duhesme, puis E. Muaux et Cie, puis Gailly et Maljean, puis Raty et Cie, puis Boulonneries de Bogny-Braux, puis Forges et Aciéries de Flize, puis Hardy-Capitaine, puis Société Métallurgique de l'Escaut, actuellement entrepôt
Floing, Lombardeau (rue du), Brasserie Collière, puis Agon, actuellement maison
Francheville (La), Quartier Saint-Ponce, Usine de produits explosifs dite La poudrerie Saint-Ponce, puis usine de quincaillerie Lefort et Cie, actuellement maison
Fromelennes, Manufacture (la), Linard (rue) 77, Usine de colles Parent
Fromelennes, Flohimont, Usine métallurgique Estivant frères, puis Société Métallurgique du Cuivre, puis Compagnie Française de Métaux, puis Trefimétaux, actuellement KME France
Fumay, Hobette (place de l') 32 ; Carmélites (quai des), Malterie-brasserie Billuart, actuellement entrepôt commercial des Etablissements Deillon-Billuart et Cie
Givet, Faidherbe (rue) 14 ; Point du Jour (rue du), Brasserie Van Amendel, actuellement magasin de commerce Bertrand et Fils
Givet, Meuse (quai de) 5, 6 ; Houille (quai de la) 1, 2, Brasserie, puis usine d'estampage des Etablissements Marc F., actuellement maison
Givet, Moulin Boreux (rue), 32, Moulin à tan dit le moulin Boreux, puis usine de colles
Givet, Trois Fourchettes (rue des) 3, Fonderie de bronze WISCO
Givonne, Halle (la), Usine de fabrication des métaux dite forge de la Halle, actuellement hangar agricole et maison
Givonne, Laverie (la), Bazeilles (route de), Filature Lion
Grandville (La), Saint-Laurent (route de) 21, Brasserie Pierrard, puis ferme, actuellement maison
Guignicourt-sur-Vence, Forge (la), Usine métallurgique dite La Forge, puis grosse forge et fenderie Liégois, actuellement maison
Hannappes, Moulin (rue du), Moulin à blé, puis minoterie, actuellement ferme
Hannogne-Saint-Martin, Foulerie (la), Moulin à foulon Labauche, puis filature Lombard
Haraucourt, Fourneau (le), Usine métallurgique Guillet, puis Gibaru et Guillet, actuellement Vignon
Haraucourt, Forge (la), Usine de fabrication des métaux
Harcy, Fosse-aux-Bois (la), Usine de préparation de produit minéral (usine de broyage) des Ardoisières de Rimogne et Saint-Louis-sur-Meuse
Hautes-Rivières (Les), Comodo (rue du) 44, Usine de petite métallurgie des Etablissements Robert Badré, puis Jean-Claude Badré, actuellement Yvon Badré
Hautes-Rivières (Les), Espérance (rue de l') 9, Usine métallurgique Gérard, puis Hénon et Fils
Hautes-Rivières (Les), Espérance (rue de l') 13, Usine de petite métallurgie des Etablissements Rémi Stévenin
Hautes-Rivières (Les), Gare (rue de la) 3, Usine de décolletage des Etablissements Barteaux-Barré, puis Emile et Léon Barré
Hautes-Rivières (Les), Gare (rue de la) 52, Usine de décolletage et d'estampage Barré-Servais et Cie
Hautes-Rivières (Les), Linchamps, Hubiets (rue des) 1, Usine métallurgique, puis usine de petite métallurgie René-Laurent, puis Laurent Fils
Hautes-Rivières (Les), Sorendal, Industrie (rue de l') 26, Usine de décolletage des Etablissements Manquillet-Pigeot, puis Manquillet et Bertrand, actuellement usine métallurgique Manquillet-Parizel et Cie
Hautes-Rivières (Les), Sorendal, Pavé (rue du) 14, Usine de petite métallurgie des Etablissements Badré-Wiart, puis Les Fils de Badré-Wiart, actuellement maison
Illy, Jacquemotte (la), Usine de transformation des métaux Camion-Richard dite Forge de la Jacquemotte, actuellement usine de traitement de surface des métaux
Illy, Holly, Château et briqueterie (?) (repérage)
Inaumont, Rayée (la), Moulin (repérage)
Justine-Herbigny, Justine, Moulin (rue du), Moulin à farine Charbonneau
Justine-Herbigny, Herbigny, Moulin à blé dit Moulin de la Tranchée, actuellement maison
Lalobbe, Filature Adnet, puis Tranchart-Froment, puis Robinet et Lambert, puis Robinet-Barthelémy et Cie, puis Lambert Frères, puis usine de quincaillerie Brice-Lejay
Landrichamps, Manufacture (la), Usine de transformation des métaux dite La Batterie, puis moulin à blé, actuellement ferme
Launois-sur-Vence, Moulin à couleurs (le), Moulin à couleurs (repérage)
Lonny, Rimogne (route de), Moulin à farine dit moulin d'Harcy, puis usine de préparation de produit minéral (moulin à couleurs) Hodin-Périn, actuellement maison
Manre, Moulin (rue du), Moulin à blé, puis usine de produits pour l'alimentation animale, actuellement maison
Margut, Orval (route d'), Brasserie Gérard, puis Blin
Matton-et-Clémency, Banel (route du), Filature de laine cardée Renault-Visseaux, actuellement maison
Matton-et-Clémency, Carignan (route de), Usine de transformation des métaux Pierre Jean, puis Bertèche-Lambquin, puis Henry, puis Desrousseaux-Noizet, puis fonderie Renaux-Mathieu, actuellement ferme et maison
Moiry, Nauge, Moulin à farine Baradel, puis féculerie de Nauge, actuellement maison
Monthermé, Compain André (rue) 1, Verrerie, puis usine métallurgique de la Sté des Fonderies de Monthermé-Laval-Dieu, puis Sté anonyme des Hauts-Fourneaux et Forges de Villerupt-Laval-Dieu, puis Sté Métallurgique de Senelle-Maubeuge, puis Lorraine-Escaut, actuellement grosse forge Raguet
Neuflize, Paté Frédéric (route) 1 à 5 ; R.D. 925, Filature et tissage de laine Paté, puis Industrie Textile de Neuflize, puis Société d'Exploitation Textile, actuellement salle des fêtes, école et entrepôt communal
Neuflize, R.D. 925 ; Lavandières (rue des) 60, 62, Château dit château Paté
Neuville-aux-Joûtes (La), Forge d'En-Bas (la), Usine métallurgique dite La Forge d'En-Bas, actuellement ferme et maison
Neuville-lez-Beaulieu, Bosneau, Maison forte et usine métallurgique de Bosneau, puis ferme, actuellement maison
Nouzonville, Dolet Etienne (rue), Grosse forge et usine d'estampage Ronflette-Dupuy, puis Louis Albert, puis Arthur Clausse, actuellement Usine du Pâquis
Nouzonville, Jaurès Jean (rue) 68, Usine de petite métallurgie Duban-Boisseau
Nouzonville, Jaurès Jean (rue) 134, Usine de petite métallurgie et de quincaillerie Marcel Camus, puis Société Nouvelle de Modelage Tardy
Nouzonville, Cachette (La), Lorraine prolongée (rue de) 6, 8, Usine d'armes, puis usine métallurgique Gérard Frères, puis Gendarme, puis Soret, puis Hennecart-Soret, puis Forges et Ateliers de Construction Vve Soret et Cie
Nouzonville, Trois Obus (rue des), Logement patronal dit Château Henrot (repérage)
Nouzonville, Clément Jean-Baptiste (boulevard), Grosse forge dite Ateliers Thomé-Génot, puis Ardennes Forge
Noyers-Pont-Maugis, Pont-Maugis, Ferroul (rue), Filature de laine cardée Ronnet, puis Lemaire et Dilliès, puis Société Anonyme des Textiles Sedannais
Prix-lès-Mézières, Moulin (rue du) 40, 57, Moulin à farine, puis usine de préparation de produit minéral (moulin à couleurs) Colin
Pure, Messempré, Grosse forge Devillez-Bodson, puis Boutmy, puis De Wendel, actuellement usine métallurgique Palfroid et Thyssen-Krupp
Rethel, Noiret Hippolyte (Rue), 1 ; Guillemin Henri (rue) ; Sacrée (rue) ; Angoulême d' (rue), Filature Noiret, puis Martin-Guillemin, actuellement usine d'emballage et conditionnement Smurfit Kappa
Rethel, Pépinière (rue de la) 13, Filature Duboys-Pireaux, actuellement ferme
Rimogne, Ensemble d'industrie extractive des ardoisières de Rimogne
Rimogne, Pasteur (avenue) 136, Logement patronal, actuellement bureaux de la Société des Ardoisières de Rimogne
Rocquigny, Mainbressy ; Briqueterie (la) ; Croix Bellotte (la), Briqueterie (?), actuellement ferme (repérage)
Rocroi, Saint-Nicolas, Usine métallurgique des Forges et Fonderies de Saint-Nicolas, puis Fonderies et Tôleries de Saint-Nicolas actuellement salle de sport, salle polyvalente et entrepôt commercial
Roizy, Grande Rue () 23, Moulin à farine puis minoterie, actuellement maison
Rouvroy-sur-Audry, R.D. 78, Laiterie industrielle Coopérative laitière de Rouvroy-sur-Audry, puis du Nord-Est, puis Coopérative Agricole Laitière Ardennaise du Nord-Est, actuellement Compagnie des Associés Nord-Est Lait Industrie Alimentaire
Sachy, R.N. 43, Briqueterie Pierrard, puis Pierrard Frères et M. Tinchy
Saint-Germainmont, Laon (route de), Sucrerie Linard, puis Société Sucrière de Saint-Germainmont, puis usine de produits agro-alimentaires Ardennes Chicorée
Saint-Germainmont, Minoterie dite Moulin de Saint-Germainmont, puis usine de produits pour l'alimentation animale, puis actuellement maison
Saint-Juvin, Minoterie, actuellement maison
Saint-Marceau, R.D. 951, Usine de petite métallurgie Hubert jeune et fils, Lechanteur frères, A. Regnault et Cie, Brezol et Cie, puis Forges et Clouteries réunies de Mohon et Laval-dieu, puis Lefort et Cie, puis Les Hauts-Fourneaux de la Chiers, actuellement usine Foissy
Saint-Menges, Fleigneux (route de), Filature du Charme, actuellement maison
Saulces-Monclin, Moulin (repérage)
Saulces-Monclin, Moulin d'En-Haut, actuellement maison (repérage)
Sedan, Bayle (rue de) 8 à 12, 9 ; Berchet (rue) 6 ; Promenoir des Prêtres (rue du) 1, 3, 5, Usine textile Cunin-Gridaine, actuellement maison
Sedan, Berchet (rue) 2 ; Ménil (rue du) 1, Usine textile, dite manufacture des Gros-Chiens, actuellement maison
Sedan, Cappel (place) 9, Brasserie Docquin, actuellement maison et restaurant
Sedan, Colbert (rue) 11 ; Navières (rue) 1, 1bis ; Fabert (boulevard) 9, Filature Parent-Clavière et Cie, actuellement magasin de commerce et bureaux
Sedan, Halle (place de la) 33, Logement patronal : hôtel Poupart (repérage)
Sedan, Torcy, Jaurès Jean (rue) 14, Brasserie de Torcy, puis Philippoteau (repérage)
Sedan, Moulin (rue du) 1, Moulin à farine, dit les Moulins de Sedan
Sedan, Renan Ernest (rue) 2, Tissage Auguste Dehan
Sedan, Rivage (rue du) 23, 25 ; Rochefoucauld La (rue de) 11, Tissage (usine de draps) Francourt, actuellement maison
Sedan, Rovigo (rue de) 25, 27, Teinturerie Peyre, puis Jean Labauche, actuellement maison
Sedan, Turenne (place) 6, 8, Moulin à foulon Paignon, actuellement établissement administratif (Centre d'Information et d'Orientation)
Sedan, Turenne (rue) 5 ; Voyards (rue des), Usine textile Jean Labauche
Semuy, Waroux, R.D. 25, Moulin à farine et ferme, actuellement musée de la bataille de mai-juin 1940
Sery, Moulin (repérage)
Signy-l'Abbaye, Digue (rue de la), Filature (repérage)
Signy-l'Abbaye, Petites Forges (rue des), Scierie Jacques, puis Laiterie coopérative de Signy, actuellement ferme
Signy-l'Abbaye, Abbaye (l'), Filature Boucher, actuellement salle d'exposition
Signy-l'Abbaye, Saint-Pierre, Minoterie Wahrt et Cie, actuellement Moulin Saint-Pierre
Signy-l'Abbaye, Filature Berthélémy, puis usine de bonneterie Les Tricoteries de l'Abbaye, actuellement usine d'articles en matière plastique SOCOTEP et collège
Signy-le-Petit, Eglise (place de l') 35, Brasserie Speckhahn, actuellement maison
Tailly, Forgettes (les), Grosses forges (?) Camion, actuellement maisons (repérage)
Termes, Minoterie Maillot
Thelonne, (Grand rue) 22, Filature de laine cardée, puis usine de quincaillerie, actuellement usine d'emballage et conditionnement Vynex
Thilay, Nohan, Butterie (rue de la) 1, 3, Usine de décolletage Avril-Barré, puis Avril
Thilay, Nohan, Butterie (rue de la) 5, Usine de petite métallurgie Paul Parizel-Parizel, puis usine de décolletage des Etablissements Georges Pierre et Cie, actuellement maison
Thilay, Nohan, Butterie (rue de la) 8, Usine de décolletage des Etablissements Leheutre et Cie
Thilay, Couture d'En Bas (rue de la) 5, Usine de décolletage Renault et Mizen, actuellement maison
Thilay, Eglise (place de l'), Usine de décolletage Jules Doudoux
Thilay, Nohan, Grande Rue () 12, Usine de quincaillerie Gustave Lefort, puis usine de petite métallurgie Daumont-Catiaux, puis Etablissements Zémanik, actuellement maison
Thilay, Nohan, Grande Rue 10, Brasserie Blaise, puis Le Chai de la Semoy, actuellement magasin de commerce
This, Presbytère (rue du) 3, Moulin à huile Dorigny, actuellement ferme
This, Papeterie (la), Usine de papeterie Bouxin, actuellement maison
Thour (Le), Forge (repérage)
Tournes, Moulin (rue du) 20, Moulin à blé, actuellement maison
Tremblois-lès-Rocroi, Rogeron (rue du) 20, Biscuiterie Rogeron
Vivier-au-Court, Samson (rue), Usine de petite métallurgie Joseph Samson, actuellement L'Etoile
Vivier-au-Court, Union (rue de l') 6, Logement patronal, dit château Camion
Vivier-au-Court, Fuzelier Jules (rue) 19, 30 ; Union (rue de l'), Polierie Camion Daux père et fils, puis usine de quincaillerie Camion frères, puis LARA, puis fonderie Bernard Huet, actuellement D2I
Vouziers, Moulin à vent (le), Bournizet (rue de) 75, Usine de matériel agricole des Etablissements Daumont, puis Dupeux, actuellement Primault
Vouziers, Guelliot Désiré (rue) 65, Moulin à farine, puis minoterie Simon, puis centrale hydroélectrique Briffoteaux
Vouziers, Henrionnet (rue) 6 ; Gambetta (rue) 33, Usine de sparterie (usine de vannerie) Huant-Hourdeaux puis Desrousseaux, puis usine de maroquinerie Desrousseaux, actuellement salle de spectacle, médiathèque et maison
Vrigne-aux-Bois, Danton (rue) 15, Usine de quincaillerie Dardenne
Vrigne-aux-Bois, Jaurès Jean, 6 (rue de), Usine de quincaillerie Petit-Barbette, puis usine de traitement de surface des métaux La Fonte Emaille, actuellement usine de construction métallique MSBT
Vrigne-aux-Bois, Forge (la), Baudin (place), Usine métallurgique dite la Forge Haute ou Forge Gendarme, puis usine de petite métallurgie Dardenne-Bourguignon, puis Creton

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2009. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)