patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes


Brasseries

Type de dossier : collectif d'aire d'étude Date de l'enquête : 2009

Désignation

Dénomination : brasserie
Décompte des oeuvres recensées : 21 repérées ; 14 étudiées

Compléments de localisation

Aire : Ardennes

Historique

Commentaire historique : 21 brasseries anciennes ont été repérées ; et sur ce lot un nombre non négligeable, soit 14, a été retenu pour étude. Il est à signaler que seule une faible proportion de brasseries a été repérée sur la quantité existante encore au début du 20e siècle (environ 200) ; lesquelles pour l'essentiel étaient familiales et artisanales, et n'entrent donc pas dans le cadre d'une étude de l'industrie.
Le brassage de la bière est une activité du nord du département, l'exemple le plus méridional ayant été trouvé à Dom-le-Mesnil. Tout le secteur septentrional d'ailleurs est concerné, que ce soit à l'ouest (Signy-le-Petit) ou à l'est (Margut), pointe de Givet comprise.
Les implantations ont semble-t-il été largement déterminées par la présence des centres de peuplement qui constituent le débouché principal de cette production de diffusion locale. Sedan et sa périphérie (Floing) rassemblent à eux seuls 6 mentions, puis Givet 3, de même que Charleville-Mézières et sa proximité (Dom-le-Mesnil). La Première Guerre mondiale introduit une évolution des habitudes de consommation : le vin est alors préféré à la bière jusque dans les régions du nord. Les brasseries ardennaises connaissent alors un déclin inéluctable. La dernière brasserie industrielle, La Grande Brasserie Ardennaise (GBA), ferme ses portes en 1970 ; avec elle disparaît la "bière de Sedan". L'activité de brassage a cependant repris dans le département depuis 1997.
Les brasseries fournissent certains des exemples de bâti industriel les plus anciens du département : constructions datées 1605 à Fumay (malterie-brasserie Billuart), 1666 à Signy-le-Petit... Signe de l'ancienneté de l'activité. La plupart des témoins conservés datent cependant de la grande époque du brassage ardennais, c'est-à-dire de la seconde moitié du 19e siècle jusque avant la Première Guerre mondiale.
Datation(s) principale(s) : 17e siècle ; 2e moitié 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle

Description

Commentaire descriptif : Dans les Ardennes, les brasseries n´ont pas engendré un type d´architecture particulier. Chaque établissement reprend le style et les matériaux de construction locaux. Ainsi les brasseries de Fumay et de Signy-le-Petit utilisent la pierre bleue dite de Givet, la brique et l'ardoise comme les maisons d'habitation environnantes ; la brasserie Lefebvre de Dom-le-Mesnil est construite en calcaire local, et la brasserie Van Amendel de Givet ressemble à une maison givetoise avec ses carreaux émaillés en décor de façade. Le seul point commun à ces constructions réside dans la présence d'un lanterneau, placé au-dessus des pièces de germination et de séchage, et d'un monte-sacs (Margut, Floing, Givet). Au 20e siècle la diversité continue de régner, tout en s'exprimant avec les techniques du temps : à Charleville, la brasserie Dewé (entre-deux-guerres) présente l'aspect d'une maison de maître, et à Gespunsart la brasserie Mathieu est en béton armé et carreaux de verre en façade.
A l'intérieur, les dispositions sont fonctionnelles, et répondent aux différentes étapes de fabrication : le maltage (trempage, germination, touraillage, dégermage ; l'activité de maltage est peu pratiquée par les brasseurs ardennais, sauf à Fumay dans la malterie-brasserie Billuart) ; la saccharification ; l'aromatisation ou houblonnage (ajout du houblon lors de la mise en ébullition du moût) ; la fermentation (basse ou haute) ; le conditionnement (mise en fût, bouteille, étiquetage) et le stockage.
La salle de brassage de la brasserie Mathieu de Gespunsart présente encore la totalité de ses installations dont trois cuves en cuivre.

Carte des brasseries recensées


Illustrations

Des. 1
Carte des brasseries recensées

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Charleville-Mézières, Aubilly (rue d') 6, Brasserie des Ardennes, actuellement maison
Charleville-Mézières, Gervaise (rue) 2, Brasserie Dewé, puis magasin de commerce Dewé, actuellement immeuble à logements
Clavy-Warby, Clavy, Ancienne brasserie (repérage)
Dom-le-Mesnil, R.N. 109, Brasserie Lefebvre, actuellement maison
Donchery, Brasserie, puis entrepôt commercial, puis moulin à farine (repérage)
Floing, Lombardeau (rue du), Brasserie Collière, puis Agon, actuellement maison
Fumay, Hobette (place de l') 32 ; Carmélites (quai des), Malterie-brasserie Billuart, actuellement entrepôt commercial des Etablissements Deillon-Billuart et Cie
Gespunsart, Hellé (rue du) 30, Brasserie Mathieu, puis Mathieu Fils Aîné et Cie, puis Brasseries Mathieu, actuellement usine métallurgique Gaston Roze
Givet, Faidherbe (rue) 14 ; Point du Jour (rue du), Brasserie Van Amendel, actuellement magasin de commerce Bertrand et Fils
Givet, Meuse (quai de) 5, 6 ; Houille (quai de la) 1, 2, Brasserie, puis usine d'estampage des Etablissements Marc F., actuellement maison
Givet, Trois Clochettes (les), Brasserie (?) (repérage)
Grandville (La), Saint-Laurent (route de) 21, Brasserie Pierrard, puis ferme, actuellement maison
Margut, Orval (route d'), Brasserie Gérard, puis Blin
Sedan, Bayle (rue de) 6, Brasserie Charles Letellier, actuellement maison
Sedan, Cappel (place) 9, Brasserie Docquin, actuellement maison et restaurant
Sedan, Torcy, Jaurès Jean (rue) 14, Brasserie de Torcy, puis Philippoteau (repérage)
Sedan, Pasteur (avenue) ; Marne (avenue), Brasserie, actuellement hypermarché (repérage)
Sedan, Sampaix Lucien (place) 4, Brasserie (photos 1980, repérage)
Signy-le-Petit, Eglise (place de l') 35, Brasserie Speckhahn, actuellement maison
Thilay, Nohan, Grande Rue 10, Brasserie Blaise, puis Le Chai de la Semoy, actuellement magasin de commerce
Vireux-Wallerand, Guyet E.(rue), Ancienne brasserie Ebling (repérage)

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2009. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)