patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes


Usines liées à l'exploitation et à l'utilisation de l'argile

Type de dossier : collectif d'aire d'étude Date de l'enquête : 2009

Désignation

Dénomination : briqueterie ; tuilerie ; usine de céramique
Décompte des oeuvres recensées : 43 repérées ; 9 étudiées

Compléments de localisation

Aire : Ardennes

Historique

Commentaire historique : L'enquête a repéré 43 établissements liés à l'exploitation et à l'utilisation de l'argile ; 9 d'entre eux ont été retenus pour étude. Cet ensemble concerne 28 briqueteries (6 étudiées), 8 tuileries (1 étudiée à Balaives-et-Butz), et 7 usines de céramique (2 étudiées, à Givet et Hierges).
La zone d'affleurement des argiles prend le département des Ardennes en écharpe entre le sud-est (cantons de Grandpré et Monthois) et l'ouest (cantons de Rumigny et Chaumont-Porcien) ; ceci sur une largeur moyenne de 10-15 kilomètres. Le plus grand nombre des sites liés à l'argile ne se trouve cependant pas sur cette bande, mais profite de la mise à nu des niveaux d'exploitation des percées des vallées.
Nombreux sont les sites dont l'installation a profité des nouvelles voies de communication du 19e siècle ; canaux surtout : sites de Vouziers, Attigny, Givry, Sault-lès-Rethel, Château-Porcien installés sur les bords de l'Aisne canalisée ; mais aussi chemin de fer : qui dessert notamment les sites de Blanchefosse-et-Bay, Hierges, Sachy, Remilly-Aillicourt.
La grande majorité des sites conservés date des environs de la césure des 19e et 20e siècles, entre 1846-1850 et 1950. Ils profitèrent de la période constructive de la 2e moitié du 19e siècle, et de la reconstruction d'après Première Guerre mondiale. Certains sites alimentaient le marché parisien (Attigny).
Toujours situés en rase campagne, à proximité des lieux d'extraction, les sites sont actuellement abandonnés ; cet éloignement des agglomérations rend leur reconversion difficile. Les derniers établissements ont fermé après la Seconde Guerre mondiale.
La piperie Gambier mérite d'être mentionnée : installée depuis 1780 à Givet, elle aurait fabriqué deux milliards de pipes et employé jusqu'à 600 personnes. Fermée depuis 1928, il en subsiste quelques bâtiments aujourd'hui partiellement intégrés dans un établissement scolaire. Les plus anciens d'entre eux pourraient dater de la fin du 18e siècle, mais le bâtiment principal, date du milieu du 19e siècle.
Datation(s) principale(s) : 2e moitié 19e siècle ; 1ère moitié 20e siècle ; 4e quart 18e siècle

Description

Commentaire descriptif : Des briqueteries et tuileries seuls subsistent les fours (fréquemment de type Hoffmann), dont la masse imposante défie l'érosion du temps, ainsi que parfois les cheminées ; mais les séchoirs et ateliers, construits en bois ou en matériaux légers, ont disparu.
Le bâtiment principal de la piperie Gambier (milieu 19e siècle) est élevé en brique sur 3 niveaux. Les machines à broyer la terre étaient en sous-sol.

Carte des usines recensées liées à l'exploitation et à l'utilisation de l'argile


Illustrations

Des. 1
Carte des usines recensées liées à l'exploitation et à l'utilisation de l'argile

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Attigny, Donchère (la), Longpré (impasse) ; R.D. 983, Briqueterie Léon Papy, puis Dautel, puis Dautel frères et Fontaine, puis Fontaine et Jeanlin, puis Boizard et Compagnie
Attigny, Briqueterie (repérage)
Auvillers-les-Forges, Briqueterie (la), Ancienne briqueterie (repérage)
Balaives-et-Butz, Usine textile (foulerie), puis tuilerie Valeur, puis usine d'articles en matière plastique A. Baudet, actuellement usine de quincaillerie Vynex
Balan, Briqueterie (repérage)
Ballay, Landèves ; Briqueterie (la), Briqueterie (repérage)
Beaumont-en-Argonne, Tuileries (les), Tuilerie (repérage)
Blanchefosse-et-Bay, R.D. 10, Briqueterie Marteaux, actuellement ferme
Brécy-Brières, Brières, Ancienne briqueterie (repérage)
Carignan, Briqueterie (repérage)
Charleville-Mézières, Mohon, Briqueteries (repérage)
Charleville-Mézières, Briqueteries (repérage)
Charleville-Mézières, Usine de céramique (piperie) (repérage)
Château-Porcien, Sommevue (rue de) 101 ; R.D. 926, Ledoux, puis Larmigny, puis Briqueterie de l'Aisne, actuellement entrepôt commercial
Chatel-Chéhéry, R.D. 946, Briqueterie, actuellement maison
Chaumont-Porcien, Moulin Tinois, Tuilerie (repérage)
Chesne (Le), Tuilerie (repérage)
Donchery, Briqueterie (la), R.D. 5, Briqueterie (repérage)
Échelle (L'), Clos Berteau (le) ; Maison Fleurie, Briqueterie Warnier, actuellement ferme (repérage)
Fraillicourt, Briqueterie (la), Briqueterie, actuellement ferme (repérage)
Girondelle, Foulzy, Ancienne briquetterie (repérage)
Givet, Bouzy André (rue) 17, 19, Usine de céramique (usine de pipes) Jean Gambier, actuellement collège
Givet, Coutures (les), Faidherbe (boulevard) 27, Briqueterie Jamet (repérage)
Givet, Gilbert Jules (rue) 3, 5, Nouvelle Faïencerie de Givet (repérage)
Givry, Falaises (les), Briqueterie du canal de Givry (repérage)
Hagnicourt, Briqueterie (repérage)
Hierges, Rouges Terres (les), Tuilerie et usine de céramique Pousseur (repérage)
Hierges, Rouges Terres (les), Usine de céramique Pousseur
Illy, Holly, Château et briqueterie (?) (repérage)
Launois-sur-Vence, Usine de céramique (piperie) (repérage)
Omont, Tuilerie (la), Tuilerie (?) (repérage)
Quatre-Champs, Tuilerie (la), Tuilerie (?) (repérage)
Remilly-Aillicourt, Usine de céramique (émaux sanitaires) (repérage)
Rocquigny, Mainbressy ; Briqueterie (la) ; Croix Bellotte (la), Briqueterie (?), actuellement ferme (repérage)
Sachy, R.N. 43, Briqueterie Pierrard, puis Pierrard Frères et M. Tinchy
Sault-lès-Rethel, Briqueterie Hachon et Fils (repérage)
Senuc, Nau la Borne (la), R.D. 6, Briqueterie
Signy-le-Petit, Ancienne briqueterie (repérage)
Sommauthe, Tuilerie (la), Ruines : d'une tuilerie (?) (repérage)
Termes, Briqueterie (la), Briqueterie (?), actuellement maison (repérage)
Vireux-Wallerand, Sur les Roches, Guyet E.(rue), Carrière et usine de céramique Nicolas, puis Pousseur (repérage)
Vouziers, Briqueterie (repérage)
Wasigny, Briqueterie (la), Briqueterie (repérage)

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2009. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)