patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Rimogne, Jaurès Jean (rue) 96 ; Clément Jean-Baptiste (rue) ; Fosse Truffy (rue de la)

Ardoisière et centrale électrique du puits de la Grande Fosse, puis musée dit Maison de l'Ardoise

Type de dossier : ensemble ; sous-dossier ; avec sous-dossier Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : ardoisière ; centrale électrique
Appellation et titre : ardoisière et centrale électrique du puits de la Grande Fosse, puis musée dit Maison de l'Ardoise
Destinations successives et actuelles de l'édifice : musée
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : salle des machines ; cheminée d'usine ; atelier de fabrication ; transformateur ; chevalement ; cité ouvrière (étudiée)

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1994 AH 139
Numéro INSEE de la commune : 08365
Aire : Ardennes
Canton : Rocroi
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : La Grande Fosse est la plus grande carrière d'ardoise du bassin d'Harcy- Rimogne. Son exploitation débute dans le second quart du 18e siècle sous la direction de Jean-Baptiste Collart de Boutancourt, président de la souveraineté de Charleville, considéré depuis comme le premier fondateur de l'industrie de l'ardoise à Rimogne. Cette fosse est équipée d'un puits vertical de 185 m de profondeur pour la remontée de la pierre, d'un chevalement et de treuils permettant de mouvoir deux wagonnets contenant l'ardoise pour la remontée à la surface. L'ensemble architectural dit La Centrale s'organise autour de deux bâtiments jumelés aux fonctions distinctes. Le premier date du début du 19e siècle et abrite le puits de la Grande Fosse. En 1905, on y adjoint un second bâtiment pour y abriter une centrale électrique. Une cité ouvrière est construite vers 1910 face à La Centrale, rue Jean Jaurès (IA08000540).
L'activité cesse définitivement en 1971. Le bâtiment de La Centrale est restauré et converti en Maison de l'Ardoise qui ferme ses portes en 2008.
Datation(s) principale(s) : 2e quart 18e siècle ; 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Date(s) : 1905
Justification de la datation : daté par travaux historiques

Description

Commentaire descriptif : Le bâtiment abritant le puits de la Grande Fosse est en brique pleine et pour partie en moellon de schiste percé de baies en plein cintre. La centrale électrique construite contre le flanc sud-est (début du 20e siècle) est en brique et enduit. L'ensemble de la couverture est en ardoise. La cheminée d'usine est implantée sud sudouest. La plupart des installations techniques sont encore en place.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : brique ; schiste ; moellon ; enduit
Matériau(x) de couverture : ardoise
Vaisseau(x) et étage(s) : en rez-de-chaussée surélevé
Type de la couverture : toit à longs pans ; toit à longs pans brisés
Source d'énergie : énergie thermique ; machine à vapeur ; énergie électrique ; achetée
Etat de conservation : établissement industriel désaffecté ; restauré

Intérêt de l'oeuvre

Elément(s) remarquable(s) : machines énergétiques ; salle des machines
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune (?)

Vue générale sur la Grande Fosse dite La Centrale
Plan du site


Documentation

Bibliographie

VOISIN, Léon. Les ardoisières de l'Ardenne, Editions Terres Ardennaises, Charleville-Mézières, 1987.

HUBIGNON, N. Les ardoisières de Rimogne et des environs depuis le XIIe siècle. Revue Historique Ardennaise, tome huitième, année 1901, Paris, pp. 266-277.

BARRE de RAILLICOURT (de la). Rimogne, rapport en date du 5 octobre 1976. Revue Historique Ardennaise, tome XIII, 1978, pp. 219-225.



Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Vue générale de la Grande Fosse dite La Centrale avant la première guerre mondiale
Fig. 3
Débitage des blocs à 415 mètres de profondeur (début du 20e siècle)
Fig. 4
Remontée d'un wagonnet d'ardoises à 415 de profondeur (début du 20e siècle)
Fig. 5
Veine en exploitation à 630 mètres de profondeur sur une hauteur interne de 62 mètres (1905)
Fig. 6
Intérieur de la central électrique en 1905 peu après sa construction. La puissance est de 350 CV
Fig. 7
Salle des machines, intérieur de la centrale électrique (1905)
Fig. 8
Vue aérienne dans les années 1950. Le site de la Grande Fosse est en haut à gauche
Fig. 9
Vue aérienne (années 1950-60) : la Grande Fosse est en bas à gauche
Fig. 10
Vue orientée est-ouest sur le puits de la Grande Fosse et les ateliers à droite
Fig. 11
Centrale de la Grande Fosse vue depuis l'ouest, en 1992, avant sa réhabilitation en Maison de l'Ardoise
Fig. 12
Puits et centrale de la Grande Fosse vus depuis le nord (1992). Aspect avant la réhabilitation de La Centrale en Maison de l'Ardoise
Fig. 13
Intérieur de la centrale de la Grande Fosse : machine à vapeur (en 1992). Elle est restée en place dans la muséographie de la Maison de l'Ardoise
Fig. 14
Intérieur de la centrale de la Grande Fosse : tableau des commandes électriques (en 1992)
Fig. 15
Intérieur de la centrale de la Grande Fosse : détail du tableau des commandes électrique (en 1992)
Fig. 16
Intérieur du puits de la grande fosse : treuil (en 1992)
Fig. 17
Intérieur du puits de la fosse Truffy : le treuil (1992)
Fig. 18
Intérieur de la Grande Fosse : la dynamo (1992)
Fig. 19
Intérieur du puits de la Grande Fosse : détail de la charpente (en 1992)
Fig. 20
Vue aérienne
Fig. 21
Vue générale sur la Grande Fosse dite La Centrale
Fig. 22
Vue générale
Fig. 23
Cheminée d'usine (tronquée), située contre le flanc ouest
Fig. 24
Façade Est
Fig. 25
Salle du treuil
Fig. 26
Salle du treuil à gauche, à droite la salle du puits de la grande Fosse
Fig. 27
Détail de la façade ouest
Fig. 28
Vue générale depuis le sud. A gauche la centrale électrique construite dans le 1er quart du 20e siècle. La salle des disjoncteurs et transformateurs est ajoutée dans les années 1920 pour recevoir la fourniture extérieure de l'électricité
Fig. 29
Atelier de fabrication
Fig. 30
Atelier de fabrication
Fig. 31
Wagonnets ou barils pour la remontée de l'ardoise depuis le fond
Fig. 32
Fendeuses exposées à l'extérieur
Fig. 33
Salle du treuil : installé vers 1905 il permet la remontée et la descente des wagonnets

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Ardoisières
Champagne-Ardenne, Ardennes, Centrales électriques et hydroélectriques
Rimogne, Ensemble d'industrie extractive des ardoisières de Rimogne
Rimogne, Jaurès Jean (rue), Cité ouvrière de la Grande Fosse

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Bennani Maya ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)