patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Nouzonville, Trois Obus (rue des) 7

Usine de serrurerie, puis usine de construction métallique Warsmann, actuellement usine de transformation des métaux

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : usine de serrurerie ; usine de construction métallique
Appellation et titre : usine de serrurerie Warsmann, puis usine de construction métallique Warsmann
Destinations successives et actuelles de l'édifice : usine de transformation des métaux
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; bureau

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 2009 AR 74, 128, 244, 247, 248
Numéro INSEE de la commune : 08328
Aire : Ardennes
Canton : Nouzonville
Milieu d'implantation : en ville

Historique

Commentaire historique : Cette usine de serrurerie est fondée à Nouzonville en 1924 par Emile Warsmann. En 1953, l'entreprise s'oriente vers la menuiserie métallique en acier. Depuis 1962, elle est spécialisée dans la première transformation de l'aluminium pour la menuiserie et le mobilier urbain, la tôlerie et la mécano-soudure. Des agrandissements sont opérés en 2000. Gérée de père en fils, l'entreprise est cédée en 2002 à deux cadres administratifs.
Elle compte 47 employés en 2008.
Datation(s) principale(s) : 1er quart 20e siècle
Date(s) : 1924
Justification de la datation : datation par source

Description

Commentaire descriptif : Deux ateliers de fabrication sont construits au début du 20e siècle en moellon de schiste, encadrement des fenêtres en plein cintre en calcaire de Dom-le-Mesnil. A l'intérieur la charpente apparente est métallique, soutenue par des poteaux de fonte pleine. Les bureaux sur un étage carré sont situés face aux ateliers, de l'autre côté de la rue.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; brique ; fer ; pan de fer ; schiste ; moellon
Matériau(x) de couverture : ciment amiante en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 étage carré
Type et nature du couvrement : charpente métallique apparente ; charpente en bois apparente
Type de la couverture : toit à longs pans
Source d'énergie : énergie électrique ; achetée

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Vue générale
Plan du site


Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Vue générale
Fig. 3
Façade des ateliers d'usinage et d'expédition
Fig. 4
Petit magasin
Fig. 5
Les bureaux, autrefois maison d'habitation
Fig. 6
Vue des ateliers depuis le haut de la rue Perrod
Fig. 7
Le site à l'angle de la rue des trois Obus et de la rue Perrod
Fig. 8
Vue depuis le bas de la rue Perrod
Fig. 9
Intérieur du magasin d'expédition construit en 2000
Fig. 10
Depuis l'atelier d'expédition, vue sur le mur des anciens ateliers
Fig. 11
Intérieur de l'atelier d'usinage
Fig. 12
L'atelier le plus ancien, schiste et piles en fonte pleine
Fig. 13
Vue sur la charpente en bois, rendue invisible par l'actuel faux plafond
Fig. 14
L'un des piliers de fonte pleine de l'ancien atelier
Fig. 15
Vue sur la charpente apparente métallique
Fig. 16
Atelier de fabrication, brique et couverture ciment amiante
Fig. 17
L'horloge pointeuse des années 1920 est en état de marche

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Usines de construction métallique

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Bennani Maya ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)