patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Nouvion-sur-Meuse, Martyrs de la Résistance (rue des)

Fonderie Rollinger

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : fonderie
Appellation et titre : Rollinger
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; bureau

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 2008 AD 265, 266
Numéro INSEE de la commune : 08327
Aire : Ardennes
Canton : Flize
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : Fonderie établie en 1898 par M. Paris. Léon Rollinger, qui donne définitivement son nom à l'usine la rachète à une époque inconnue ; elle passe ensuite à la famille Lagrange après la Seconde Guerre mondiale et jusqu'en 2007 date à laquelle la société Master Group la reprend sous le nom de Fonderie Nouvelle Rollinger. Ayant longtemps soustraité pour Camion frères à Vivierau- Court, elle travaille actuellement pour Jardinier-Massard à Vrigneaux- Bois et s'oriente de plus en plus vers la fonte d'art. La partie la plus ancienne de l'usine (première moitié du 20e siècle) se trouve au sud de la parcelle, côté voie ferrée. Elle a été prolongé d'une grande halle vers la rue des Martyrs de la Résistance, peutêtre après la Seconde Guerre mondiale. L'extension vers l'est (actuels bureaux et usinage) semble dater des années 1970. Un bâtiment des années 1990 côté rue des Martyrs de la Résistance abrite les fours oxygaz.
Datation(s) principale(s) : 1ère moitié 20e siècle ; milieu 20e siècle ; 2e moitié 20e siècle
Justification de la datation : daté par travaux historiques

Description

Commentaire descriptif : Les bâtiments situés du côté de la voie ferrée sont en brique avec toiture à longs pans pour le grand atelier et sheds pour la partie accueillant actuellement l'activité de grenaillage. Une extension prolonge la grand halle vers la rue des Martyrs de la Résistance ; sa charpente est métallique et ses murs en pan de fer sont hourdés de brique. Ce bâtiment est accolé à l'atelier des fours, dont les murs sont à essentage de tôle et la structure intérieure est en poutrelle. Une autre extension en parpaing de béton correspond aux actuels bureaux et à l'usinage ; il est constitué de trois vaisseaux avec toiture à deux pans.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : fer ; pan de fer ; brique ; béton ; parpaing de béton ; essentage de tôle
Matériau(x) de couverture : ciment amiante en couverture ; tôle ondulée
Type et nature du couvrement : charpente métallique apparente
Type de la couverture : toit à deux pans
Source d'énergie : énergie électrique ; achetée
Etat de conservation : établissement industriel désaffecté

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété d'une société privée

Côté voie ferrée, les bâtiments anciens : l'atelier de grenaillage avec sa toiture en shed au premier plan, le grand hall au second plan
Plan du site


Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Vue aérienne
Fig. 3
Vue aérienne
Fig. 4
Vue aérienne
Fig. 5
Côté voie ferrée, les bâtiments anciens : l'atelier de grenaillage avec sa toiture en shed au premier plan, le grand hall au second plan
Fig. 6
Sous les sheds
Fig. 7
Côté rue des Martyrs de la Résistance : pignon du grand hall
Fig. 8
Dans le grand hall
Fig. 9
Depuis la voie ferrée : l'extension des années 1970 (actuellement usinage et bureaux)
Fig. 10
Dans l'atelier d'usinage
Fig. 11
Côté rue des Martyrs de la Résistance : l'extension moderne construite pour les nouveaux fours
Fig. 12
Le bâtiment des fours

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Fonderies
Champagne-Ardenne, Ardennes, Usines de quincaillerie

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)