patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Hautes-Rivières (Les), Linchamps (route de) 11

Usine de construction mécanique des Ateliers Badré-Derome

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : usine de construction mécanique
Appellation et titre : Ateliers Badré-Derome
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; bureau ; aire des matières premières ; aire des déchets ; magasin industriel

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 2009 AL 255, 256, 348
Numéro INSEE de la commune : 08218
Aire : Ardennes
Canton : Monthermé
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : Les Badré-Derome créent leur entreprise de matériel agricole et ferroviaire en 1941. Le premier pilon est installé en 1950, et des extensions sont construites entre les années 1970 et 1997. Actuellement, l'activité est orientée sur le négoce de machines-outils pour carrosserie industrielle. Le petit atelier situé à l'est sur le site est acheté à la société Breton qui fabriquait des écrous au début du 20e siècle.
Datation(s) principale(s) : 2e quart 20e siècle ; 4e quart 20e siècle
Date(s) : 1941
Justification de la datation : daté par tradition orale

Description

Commentaire descriptif : L'atelier le plus ancien (début du 20e siècle) est une construction à soubassement de brique creuse, essentage de bois et mur rideau, charpente apparente en bois, couverture en shingle. A l'intérieur, les axes de transmission et poulies sont toujours en place. Les bâtiments principaux sont constitués d'un grand atelier de forge, de magasins, d'un atelier d'usinage et de finition. La façade est entièrement bardée à neuf dans le milieu des années 1980.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : brique ; brique creuse ; schiste ; béton ; parpaing de béton ; essentage de tôle
Matériau(x) de couverture : ardoise ; ciment amiante en couverture ; tôle ondulée ; métal en couverture ; tuile mécanique
Vaisseau(x) et étage(s) : en rez-de-chaussée
Type et nature du couvrement : charpente en bois apparente
Type de la couverture : toit à longs pans ; toit à deux pans ; appentis
Source d'énergie : énergie électrique ; achetée

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Revers des ateliers comportant la trace des deux anciens foyers de forge
Plan du site


Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Vue sur l'ancienne forge
Fig. 3
Vue de l'ancienne forge
Fig. 4
Vue générale
Fig. 5
Bâtiments de l'ancienne forge
Fig. 6
Charpente apparente en bois
Fig. 7
Presse MONTBARD et revers d'une des forges
Fig. 8
Intérieur de l'ancienne forge
Fig. 9
L'ancien atelier Breton, fabrique d'écrous, racheté par les ateliers Badré-Derome
Fig. 10
Intérieur de l'atelier
Fig. 11
Axes et roues de transmission de l'ancienne fabrique d'écrous
Fig. 12
Mur Est de l'atelier
Fig. 13
Revers des ateliers comportant la trace des deux anciens foyers de forge
Fig. 14
Cour entre les ateliers de forge et d'outillage à droite
Fig. 15
Le parc aciers et l'atelier

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Usines de construction métallique

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Bennani Maya ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)