patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Hautes-Rivières (Les), Gravelle (rue de la) 5

Usine d'estampage Michel Manquillet

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : usine d'estampage
Appellation et titre : Michel Manquillet
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : magasin industriel ; atelier de fabrication

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1982 AO 89, 91, 92
Numéro INSEE de la commune : 08218
Aire : Ardennes
Canton : Monthermé
Milieu d'implantation : en écart
Cours d'eau : Semoy (la)

Historique

Commentaire historique : L'usine est fondée avant la Première Guerre mondiale par Auguste Manquillet. Un agrandissement antérieur à la Seconde Guerre mondiale est construit vers la Semoy, un autre plus tardif en direction de Hautes-Rivières. Le bâtiment où sont conservées les matrices faisait initialement partie d'une usine voisine (la boutique Bertrand). L'entreprise appartient toujours à la famille Manquillet (quatrième génération). L'entreprise n'a jamais compté plus de vingt employés, elle en compte actuellement dix.
Datation(s) principale(s) : 1er quart 20e siècle ; milieu 20e siècle
Justification de la datation : datation par travaux historiques

Description

Commentaire descriptif : Le noyau initial de l'usine est constitué de murs en moellon supportant une charpente en bois, avec couverture en verre et ardoise. L'agrandissement vers la Semoy garde un soubassement en moellon, mais la partie supérieure est en bardage de bois, l'ensemble étant couvert de tuile mécanique. Les bâtiments les plus modernes sont en parpaing et bardage métallique. Le magasin des matrices est entièrement en brique. Le logement patronal est situé de l'autre côté de la route.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : moellon ; schiste ; brique ; essentage de planches
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique ; ardoise ; verre en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) : en rez-de-chaussée
Type et nature du couvrement : charpente en bois apparente
Type de la couverture : toit à longs pans

Intérêt de l'oeuvre

Elément(s) remarquable(s) : machine de production (étudiée dans la base Palissy)
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Matrices à étrier
Plan du site


Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Vue aérienne (l'usine est située à la pointe gauche)
Fig. 3
Vue générale
Fig. 4
Charpente bois
Fig. 5
Charpente bois conservée dans les bâtiments plus récents en bardage métallique
Fig. 6
Structure des parties anciennes : mur de moellon, entourage de baies en brique
Fig. 7
La partie moderne
Fig. 8
Le parc à fer le long de la Semoy
Fig. 9
Le magasin des matrices
Fig. 10
Le magasin des matrices
Fig. 11
Matrices à étrier
Fig. 12
Revers des matrices
Fig. 13
Magasin des matrices
Fig. 14
Magasin des matrices
Fig. 15
Matrices à étrier et crochets de levage

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Usines d'estampage et grosses forges
Hautes-Rivières (Les), Gravelle (rue de la) 5, Machine à marteler (rabatteuse)
Hautes-Rivières (Les), Gravelle (rue de la) 5, Machine à percer (perceuse à colonne)

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)