patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Hannogne-Saint-Martin, Foulerie (la)

Moulin à foulon Labauche, puis filature Lombard

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : moulin à foulon ; filature
Précision sur la dénomination : filature de laine
Appellation et titre : Moulin à foulon Labauche, puis filature Lombard
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; logement patronal ; cheminées d'usine ; salle des machines ; transformateur ; magasin industriel ; entrepôt industriel ; logement de contremaître

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1982 AE 80, 89-98
Numéro INSEE de la commune : 08209
Aire : Ardennes
Canton : Flize
Milieu d'implantation : en écart
Cours d'eau : Ardennes (canal des) ; Sapogne (ruisseau de)

Historique

Commentaire historique : Un moulin à foulon est créé sur ce site en 1550 par la famille Labauche sur le ruisseau de Sapogne. En 1733, il est loué ou appartient à Jean Colet et, en 1761, à Jean Labauche qui possède une manufacture de drap à Sedan. En 1806, il est toujours dans la famille Labauche mais dans la seconde moitié du 19e siècle, M. Lombard l'achète et la loue à M. Giresse qui le transforme en filature. Les deux familles s'allient et le descendant, Louis-Georges Lombard reprend l'activité dans les années 1930 jusqu'à la fermeture en 1984. De l'époque du foulon subsiste la maison de maître, un logement annexe, les écuries et la conciergerie. Dans la seconde moitié du 19e siècle, lors de sa conversion en filature, la chaufferie, la salle des machines ainsi que le grand bâtiment à sheds de la filature sont construits. En 1936, les bâtiments à étages de l'ancien foulon brûlent et sont reconstruits en rez-de-chaussée avec des toits en shed. Dans les années 1950, un étang qui alimentait auparavant le foulon, est comblé et on élève une carderie à son emplacement. Actuellement, le site est désaffecté.
Le foulon produisait son énergie grâce à une roue hydraulique entraînée par le ruisseau de Sapogne et des retenues d'eau. La filature était mue par une machine à vapeur, puis ce système a été remplacé par un moteur de bateau dans les années 1930 et la chaudière à charbon par une à fioul.
La filature emploie 90 ouvriers en 1883, 21 en 1943 et environ 50 en 1983. A cette date, la production est de 40 tonnes de fil par mois. E
xistence d'un fonds d'archives privées.
Datation(s) principale(s) : 1ère moitié 19e siècle ; 2e moitié 19e siècle ; 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
Date(s) : 1936
Justification de la datation : daté par tradition orale

Description

Commentaire descriptif : Les bâtiments d'un étage carré de l'ancien foulon (conciergerie, écuries, logement annexe et logement patronal) sont élevés en moellon calcaire avec des charpentes en bois apparentes couvertes d'ardoise. Excepté les écuries au toit à longs pans, les autres bâtiments ont des toits en pavillon. Face à cet ensemble, la carderie à trois vaisseaux construite vers 1936 à l´emplacement du foulon, présente des murs en moellon calcaire enduits, des sheds en charpente métallique apparente couverts de tuiles mécaniques supportés par des piliers en béton armé. Attenant au sud, la filature à huit vaisseaux est couverte de sheds à charpente en bois apparente et d'ardoise ; les murs sont en moellon calcaire enduits. Accolées au mur est de la filature, la salle des machines et la chaufferie sont bâties en brique et charpentes apparentes en bois couvertes d'ardoise. A l'opposé et à l'ouest de la filature, la carderie construite dans les années 1950 en pan de fer et parpaing de béton, a une charpente apparente métallique et supporte une couverture en tôle.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : brique ; calcaire ; moellon ; pierre de taille ; fer ; pan de fer ; béton ; parpaing de béton ; enduit
Matériau(x) de couverture : ardoise ; tuile mécanique ; métal en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 étage carré
Type et nature du couvrement : charpente métallique apparente ; charpente en bois apparente
Type de la couverture : shed ; toit à longs pans ; verrière ; toit en pavillon
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur : escalier en équerre, en charpente
Source d'énergie : énergie hydraulique ; produite sur place ; énergie électrique ; achetée
Etat de conservation : établissement industriel désaffecté ; menacé

Intérêt de l'oeuvre

Observations : Situation industrielle, 3e trim 1883 : filatures de laine : hannogne, st martin, 2 ét, 90 ouv.
Lombard, filature laine cardée à hannogne st martin ; 21 pers en 05 43.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

La salle des machines, à gauche, et la chaufferie, à droite
Plan du site


Documentation

Documents d'archives

AN, F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883.

AN, F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949.



Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Intérieur de la carderie construite dans les années 1950
Fig. 3
Une chargeuse en 1972
Fig. 4
Une chargeuse en 1972 ; fabriquée à Haraucourt par Alexandre et Antoine
Fig. 5
Une bobineuse en 1972
Fig. 6
Vue aérienne
Fig. 7
Vue aérienne
Fig. 8
Vue aérienne
Fig. 9
Vue aérienne
Fig. 10
Entrée du site de l'ancienne foulerie : écurie et conciergerie. Les bâtiments de production sont sur la droite
Fig. 11
Les écuries de la foulerie depuis la cour intérieure
Fig. 12
Maison de maître de l'époque de la foulerie depuis la cour intérieure
Fig. 13
Logement annexe de l'époque de la foulerie, à droite, et bâtiment servant au stockage des balles de laine (à gauche) depuis la cour intérieure
Fig. 14
Intérieur de la carderie construite vers 1936 à l'emplacement de l'atelier de production de la foulerie
Fig. 15
Charpente de la carderie construite vers 1936 à l'emplacement de l'atelier de production de la foulerie
Fig. 16
Intérieur de la filature construite probablement dans la seconde moitié du 19e siècle
Fig. 17
Intérieur de la filature
Fig. 18
Une travée de la filature
Fig. 19
Une colonne en fonte (l'intérieur servait d'évacuation des eaux pluviales des toits)
Fig. 20
La salle des machines, à gauche, et la chaufferie, à droite
Fig. 21
La salle des machines et les toits de la filature attenante, à gauche
Fig. 22
Intérieur de la salle des machines
Fig. 23
La chaufferie
Fig. 24
Intérieur de la chaufferie
Fig. 25
Charpente de la chaufferie

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Filatures
Champagne-Ardenne, Ardennes, Logements et châteaux patronaux

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Marasi Julien ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)