patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Givet, Trois Fourchettes (rue des) 3

Fonderie de bronze WISCO

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : fonderie
Précision sur la dénomination : fonderie de bronze
Appellation et titre : WISCO
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; bureau ; logement patronal ; conciergerie ; laboratoire ; transformateur ; entrepôt industriel

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1982 BD 311, 337, 361, 362
Numéro INSEE de la commune : 08190
Aire : Ardennes
Canton : Givet
Milieu d'implantation : en ville

Historique

Commentaire historique : En 1954, M. Georges Michault crée la Société des bronzes Centrifugés Wisco et s'implante un temps à l'emplacement de l'ancienne usine de gélatine Rousselot (IA08000416) rue Oger puis dans l'ancienne marbrerie Rousselot dont il ne subsiste qu'un ancien bureau à l'extérieur du site actuel. L'usine va dès lors produire des pièces en bronze par un procédé inventé par M. Michault, la centrifugation verticale. En 1960, le bâtiment principal est surélevé afin de recevoir un atelier de coulée continue avec contrôle électronique et constitue une nouvelle société, La Coulée Continue WISCO. En 1971, les deux sociétés fusionnent et donnent naissance à Wisco International mais l'affaire périclite en 1979. Elle est reprise par des employés sous le nom de Wisco Bronzes puis par Métal Industrie. En 1979 est ajouté un bâtiment de stockage accolé au sud-ouest de la fonderie et en 1992 un second au nord de l'usine.
En 1971, Wisco International emploie 50 personnes, 90 en 1972 et Wisco Bronzes 25 en 1979 ; la production est de 120 tonnes de métal par mois en 1982.
Datation(s) principale(s) : 3e quart 20e siècle
Justification de la datation : daté par travaux historiques

Description

Commentaire descriptif : Le noyau primitif de l'usine est constitué par l'unité de fonderie et l'atelier de mécanique qui lui est accolé. Les murs de la fonderie sont en pan de fer hourdé de parpaing ou en essentage de tôles ; son toit est à longs pans et la charpente métallique apparente est couverte de ciment amiante. Au sud de ce dernier se trouve un bâtiment élevé de la même manière mais sommé de deux sheds. L'atelier de mécanique, à l'est de la fonderie, est également construit de la même manière avec des toits en shed et à deux pans. A l'entrée de l'usine, un bâtiment en parpaing à deux étages carrés tient lieu de bureaux et de réfectoire et anciennement de conciergerie. Au nord l'entrepôt de 1992 est bâti en pan de fer et charpente métallique et bardé de tôle.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : béton ; béton armé ; parpaing de béton ; fer ; pan de fer ; essentage de tôle
Matériau(x) de couverture : ciment amiante en couverture ; ciment amiante en couverture ; matériau synthétique en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) : 2 étages carrés
Type et nature du couvrement : charpente métallique apparente
Type de la couverture : toit à longs pans ; toit à deux pans ; shed
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur
Source d'énergie : énergie électrique ; achetée

Intérêt de l'oeuvre

Elément(s) remarquable(s) : machine de production (étudiée dans la base Palissy)
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété d'une société privée

Vue générale depuis le nord-est ; la fonderie à l'arrière-plan et l'atelier d'usinage à gauche
Plan du site


Documentation

Bibliographie

L'Ardennais, 16 mars 1972.

Wisco Bronze à Givet. Une fonderie dans les Ardennes c'est banal, Ardenne Economique, N°4, 1972.



Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Vue aérienne
Fig. 3
Vue aérienne
Fig. 4
Vue générale depuis le nord-est ; la fonderie à l'arrière-plan et l'atelier d'usinage à gauche
Fig. 5
La fonderie, à l'arrière-plan, et l'atelier de mécanique, au premier plan, depuis le sud-est
Fig. 6
L'atelier de mécanique et la fonderie depuis le nord-ouest
Fig. 7
L'intérieur de la fonderie
Fig. 8
La charpente de la fonderie
Fig. 9
Le mur nord de la fonderie : surélévation des années 1960
Fig. 10
L'intérieur de la fonderie et fours de coulée continue
Fig. 11
Fours de coulée continue
Fig. 12
Fours de coulée continue depuis le dessus
Fig. 13
Presse-compacteuse pour les déchets de bronze
Fig. 14
L'atelier de mécanique depuis le sud-est
Fig. 15
L'atelier de mécanique depuis le nord-ouest
Fig. 16
L'entrepôt de 1992
Fig. 17
L'ancienne conciergerie actuellement bureaux
Fig. 18
Le logement patronal

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Fonderies
Champagne-Ardenne, Ardennes, Logements et châteaux patronaux
Givet, Trois Fourchettes (rue des) 3, Machine à dégauchir dite coup de poing

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Marasi Julien ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)