patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Gespunsart, Hellé (rue du) 28

Fonderie d'aluminium Gaston Roze, puis usine d'estampage Gaston Roze et Fils

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : fonderie
Précision sur la dénomination : fonderie d'aluminium
Appellation et titre : fonderie Gaston Roze, puis usine d'estampage Gaston Roze et Fils
Destinations successives et actuelles de l'édifice : usine d'estampage
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; bureau ; cour ; hangar industriel

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1999 AA 316, 317, 321, 322
Numéro INSEE de la commune : 08188
Aire : Ardennes
Canton : Nouzonville
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : Gaston Roze crée en 1921 une fonderie d'aluminium dans des bâtiments construits dans le tournant du 20e siècle. L'entreprise est convertie en usine d´estampage spécialisée dans la fabrication et la distribution d'accessoires de levage et de manutention. Des ateliers supplémentaires sont construits après la Seconde Guerre mondiale et dans les années 1960. Le site est étendu dans les années 1990 par le rachat de la brasserie Mathieu située à proximité dans laquelle sont établis les bureaux.
Datation(s) principale(s) : limite 19e siècle 20e siècle ; 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
Date(s) : 1921
Justification de la datation : daté par tradition orale

Description

Commentaire descriptif : Les bâtiments de l'ancienne fonderie accueillent les actuels ateliers de forge et estampage autour d'une cour. Les murs sont en moellon de schiste et brique, la charpente apparente est en bois. Les ateliers les plus récents sont en parpaing de béton, pan de fer, essentage de tôle et couverture en ciment amiante.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : schiste ; moellon ; brique ; béton ; parpaing de béton ; fer ; pan de fer
Matériau(x) de couverture : ciment amiante en couverture ; tuile mécanique ; tôle ondulée ; verre en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) : 2 étages carrés
Type et nature du couvrement : charpente en bois apparente ; charpente métallique apparente
Type de la couverture : toit à longs pans ; appentis ; lanterneau ; shed
Source d'énergie : énergie électrique ; achetée

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Ateliers de fabrication
Plan du site


Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Vue aérienne
Fig. 3
Vue aérienne
Fig. 4
Vue générale
Fig. 5
Ateliers de fabrication
Fig. 6
Les bureaux et le négoce, anciennement bâtiments de l'ancienne brasserie Mathieu
Fig. 7
Hangar industriel occupé par le parc acier et un espace de stockage
Fig. 8
Extensions situées à l'ouest construites après la seconde guerre mondiale
Fig. 9
Elévation sur les ateliers de forge et leur toiture en shed
Fig. 10
Magasin de stockage
Fig. 11
Autre angle sur le magasin de stockage. Charpente métallique apparente soutenue par une structure en treillis
Fig. 12
Détail de la structure métallique portante rivetée. Magasin de stockage des produits finis
Fig. 13
Atelier d'usinage
Fig. 14
Atelier de stockage
Fig. 15
Vue sur les murs anciens en moellons de schiste
Fig. 16
Atelier de traitement thermique et sa charpente apparente métallique
Fig. 17
Atelier de forge
Fig. 18
Marteaux-pilons de type Montbard
Fig. 19
Marteau-pilon à planche LG de type Montbard de 350 tonnes
Fig. 20
Marteau-pilon à planche LG de type Montbard 1000 tonnes

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Usines d'estampage et grosses forges

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Bennani Maya ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)