patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Chémery-sur-Bar

Fabrique de draps Poursain, puis Cornet, puis Arnould, puis Poursain, puis scierie, actuellement garage de réparation automobile

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : filature
Précision sur la dénomination : usine de draps
Appellation et titre : usine textile Poursain
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; logement patronal ; bassin de retenue ; bief de dérivation

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1986 AO 78, 180, 181 ; AN 112
Numéro INSEE de la commune : 08115
Aire : Ardennes
Canton : Raucourt-et-Flaba
Milieu d'implantation : en village
Cours d'eau : Fontaine (ruisseau de la)

Historique

Commentaire historique : C'est en 1829 que Jean-Baptiste Poursain, futur sous-préfet des Ardennes, achète le site sur lequel se trouvait déjà un moulin pour le transformer en fabrique de draps. Le haut bâtiment subsistant est caractéristique des usines textiles de la première moitié du 19e siècle. De 1848 à 1874, Louis Cornet lui succède et, de 1874 à 1881, la fabrique est exploitée par Arnould qui la cède en 1881 à Gustave Poursain, petit-fils du fondateur. Au début du 20e siècle, après une période d'inactivité d'une quinzaine d'années, le site est transformé en scierie et tournerie. Le hangar métallique au sud du site date de cette période. Depuis 1975, un atelier de réparation de matériel agricole occupe les locaux.
Datation(s) principale(s) : 1ère moitié 19e siècle ; 1er quart 20e siècle
Justification de la datation : daté par travaux historiques

Description

Commentaire descriptif : L'atelier de fabrication est en moellon calcaire avec chaînage, encadrements en pierre de taille et enduit. La toiture s'élève sur trois niveaux de plancher en bois renforcés. Chaque niveau est éclairé par vingt fenêtres (sept par grande face, trois par petit côté). Des cheminées d'angles sont encore visibles à l'intérieur mais les souches ont disparus certainement lors de la destruction de la toiture d'origine. Le logement patronal, situé perpendiculairement, est de conception similaire avec un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. La toiture est à longs pans et charpente apparente couverte d'ardoise
Les deux bâtiments sont reliés par une construction contemporaine sur un étage carré en béton armé. Le bassin de retenue est relié à un canal qui court au pied des ateliers et entrait dans l'usine. La roue hydraulique à disparu.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; moellon ; pierre de taille ; enduit
Matériau(x) de couverture : ardoise ; tôle ondulée
Vaisseau(x) et étage(s) : 2 étages carrés ; étage de comble
Type et nature du couvrement : charpente en bois apparente
Type de la couverture : toit à longs pans
Source d'énergie : énergie hydraulique
Etat de conservation : établissement industriel désaffecté

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Observations : Fabrique de draps de Chémery, sur ruisseau de la Fontaine : Poursain et Compagnie, 1829.
Le bâtiment de production, toujours existant, est de type vertical, comme on le voit à Rethel (filature Lainé) et à La Ferté-sur-Chiers, ou comme on le voyait à Pouru-Saint-Rémy, Mouzon (Sommer) et Angecourt.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Vue générale
Plan du site


Documentation

Documents d'archives

AD, 7S 126.



Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
A l'époque où la fabrique de draps venait de se transformer en scierie. Le bâtiment de production possède encore sa toiture d'origine
Fig. 3
Vue aérienne
Fig. 4
Vue générale
Fig. 5
Vue aérienne
Fig. 6
Vue générale
Fig. 7
Vue générale depuis l'arrière, le long du ruisseau
Fig. 8
Le bâtiment de production
Fig. 9
Le bâtiment de production
Fig. 10
Le bâtiment de production
Fig. 11
Canal d'amenée, le long du logis
Fig. 12
La chute d'eau
Fig. 13
A l'extrémité du canal d'amenée : le trou vers la conduite forcée
Fig. 14
Arbres et volants de transmission, à proximité de l'endroit où se trouvait la turbine
Fig. 15
Le canal d'amenée
Fig. 16
Vue intérieure
Fig. 17
Les plafonds
Fig. 18
Un moteur électrique et les transmissions
Fig. 19
Trémie
Fig. 20
Solin de cheminée
Fig. 21
Tonneau à polir
Fig. 22
Cheminée
Fig. 23
Escalier
Fig. 24
Le hangar métallique construit pour la scierie
Fig. 25
La maison d'habitation
Fig. 26
La maison d'habitation

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Logements et châteaux patronaux
Champagne-Ardenne, Ardennes, Scieries
Champagne-Ardenne, Ardennes, Tissages

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)