patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Charleville-Mézières, Général-de-Gaulle (avenue), 16-22

Usine de transformation des métaux Ch. Moreaux et fils puis usine métallurgique Moreaux Fils, puis Jubert-Moreaux et Cie, puis EDF, actuellement Imprimerie SOPAIC

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : usine de transformation des métaux ; usine métallurgique ; fonderie
Précision sur la dénomination : fonderie d'aluminium
Appellation et titre : Ch. Moreau et fils, puis EDF, actuellement Imprimerie SOPAIC
Destinations successives et actuelles de l'édifice : imprimerie
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; conciergerie ; bureau ; logement de contremaître

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 2008 AS 404, 405, 426 à 431, 624, 644, 645, 659, 660
Numéro INSEE de la commune : 08105
Aire : Ardennes
Canton : Charleville-Centre
Milieu d'implantation : en ville

Historique

Commentaire historique : En 1874, Charles Moreaux et son frère fondent l´entreprise Moreaux frères afin de fabriquer des pièces pour le chemin de fer. En 1888, Charles crée sa propre société sous le nom Ch. Moreaux et fils et implante son usine Avenue Nationale (aujourd´hui Charles-de-Gaulle) pour y fabriquer divers produits comme des crics ou des paumelles. La société change ensuite de nom pour s´appeler Ets Moreau et Cie en 1910 puis Moreaux Fils. Pendant les années 1940 la production se réoriente vers la fonderie d´aluminium et la firme se dénomme alors SARL Moreaux et Cie. En 1954, l´affaire est reprise par la société Jubert frères et devient Jubert- Moreaux et Cie. La fin d´activité de cette usine n´est pas connue mais les bâtiments ont été ensuite été réoccupés par EDF et depuis le début des années 1980 par l´imprimerie SOPAIC. Une grande partie des bâtiments visibles sur une gravure exécutée en 1923 subsiste toujours mais des bâtiments au nord-ouest du site (un moment réutilisés par l´imprimerie du journal L´Ardennais) ont été rasés en 2008 et remplacés par des immeubles.
Vers 1900, l´usine Moreaux emploie 65 personnes et 91 personnes en 1942.
Datation(s) principale(s) : limite 19e siècle 20e siècle
Justification de la datation : daté par travaux historiques

Description

Commentaire descriptif : L´élévation de l´usine donnant sur l´avenue Charles-de-Gaulle présente, à l´ouest, une entrée encadrée par un logement et la conciergerie et, à l´est, une seconde entrée bordée par les bureaux. Ces derniers sont en brique à deux étages carrés, toit à longs pans et croupe à charpente en bois apparente couverte d´ardoise. A l´arrière se développe un atelier de fabrication en moellon calcaire avec encadrements en pierre de taille couvert en ardoise. A l´est de cet atelier d´autres bâtiments, en rez-de-chaussée ou a étage carré, sont élevés en moellon calcaire ou en brique avec des toits à longs pans à charpente apparente couverts de ciment amiante.
La conciergerie et les logements de contremaître sont construits en brique et les anciens bâtiments à l´arrière de ceux-ci ont été remplacés par des bâtiments (magasins ?) à étage carré à pan de béton armé hourdé de parpaing surmontés de toits à longs pans à charpente métallique apparente.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : moellon ; calcaire ; brique ; béton ; béton armé ; pan de béton armé ; parpaing de béton
Matériau(x) de couverture : ardoise ; ciment amiante en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) : 2 étages carrés
Type et nature du couvrement : charpente en bois apparente ; charpente métallique apparente
Type de la couverture : toit à longs pans ; toit à longs pans brisés ; croupe
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur : escalier tournant

Intérêt de l'oeuvre

Observations : Usines Moreau & Fils, avenue nationale à charleville : fonderie aluminium ; 91 pers en 11 42.
Société Jubert-Moreaux & Cie, 22 rue de Longueville à Charleville et ruelle Moreaux ; société fondée en 1853 sous la raison sociale Jubert Frères en commandite simple ; transformée en 1912 en commandite par actions, en 1933 en SARL ; absorbe en 1954 Moreaux et Cie ; SA depuis 1959.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété d'une société privée ; propriété privée

Gravure de l'usine en 1923 par Charles Floquet
Plan du site


Documentation

Documents d'archives

F12 11203.

AN, F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949.

Bibliographie

COLINET. R. Au coeur de l'industrialisation de l'Ardenne du nord, ou l'étude des archives du tribunal de commerce de Charleville de 1860 à 1914. Revue Historique Ardennaise, tome XXII, année 1987, p. 96, 103, 113.

CART. M., Les années 1900. Revue Historique Ardennaise, tome XXXIII, année 1998, p. 167-168.



Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Gravure de l'usine en 1923 par Charles Floquet
Fig. 3
Intérieur des ateliers de construction vers 1900
Fig. 4
Intérieur des ateliers de ferronnerie, vers 1900
Fig. 5
Couverture de catalogue commercial, années 1920-30
Fig. 6
Forges à main fabriquée par Moreaux
Fig. 7
Vue des entrées de l'usine depuis l'avenue De Gaulle
Fig. 8
Les bureaux, à gauche, et les ateliers de fabrication au fond de la cour
Fig. 9
Les ateliers de fabrication derrière les bureaux
Fig. 10
L'atelier de fabrication accolé derrière les bureaux
Fig. 11
La façade est de l'atelier de fabrication accolé derrière les bureaux
Fig. 12
La charpente en bois de l'atelier accolé derrière les bureaux
Fig. 13
Atelier au fond de la cour derrière les bureaux
Fig. 14
Ateliers au fond de la cour derrière les bureaux, depuis l'est
Fig. 15
Les logements de contremaitre, à gauche, et la conciergerie, à droite, encadrant une entrée de l'usine
Fig. 16
Les logements de contremaître
Fig. 17
Magasins (?) situés à l'arrière des logements de contremaître
Fig. 18
Magasins (?) avec quais de chargement situés à l'arrière de la conciergerie

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Usines métallurgiques

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Marasi Julien ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)