patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Boutancourt, Forge d'Alger (la)

Usine métallurgique Gendarme, puis Hannonet de la Grange, puis E. Muaux et Cie, puis scierie Pouplier, puis usine de taillanderie Boxberger et maison

Type de dossier : ensemble ; individuel Date de l'enquête : 1987

Désignation

Dénomination : usine métallurgique
Appellation et titre : Gendarme, puis Hannonet de la Grange, puis E. Muaux et Cie, puis scierie Pouplier, puis usine de taillanderie Boxberger
Destinations successives et actuelles de l'édifice : scierie ; usine de taillanderie ; maison
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; bassin de retenue ; logement d'ouvriers

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1982 C2 38
Numéro INSEE de la commune : 08079
Précision sur la localisation : oeuvre située en partie sur la commune : Élan
Aire : Ardennes
Canton : Flize
Milieu d'implantation : isolé
Cours d'eau : Boutancourt (le)

Historique

Commentaire historique : Une usine métallurgique est établie sur le ruisseau de Boutancourt par Jean-Nicolas Gendarme en 1830. Elle est appelée forge d´Alger en référence à la prise de cette ville la même année. Elle comporte deux fours à puddler, un feu d´affinerie et des marteaux. A la mort de Gendarme l´usine de Boutancourt passe à son petit-fils Hannonet de la Grange, et en 1865 à la Société E. Muaux et Cie qui possède également celle de Flize. En 1862 des logements sont accolés au bâtiment de production. En 1868 elle est vendue à Baudry, puis successivement transformée en scierie par Pouplier, en ferronnerie à partir de 1914 et enfin par Boxberger en taillanderie à partir de 1931. Actuellement le site est occupé par un artisan.
Datation(s) principale(s) : 16e siècle (détruit) ; 2e quart 19e siècle ; 3e quart 19e siècle
Date(s) : 1830 ; 1862
Justification de la datation : daté par source

Description

Commentaire descriptif : L´atelier de fabrication et les logements ouvriers à un étage carré sont bâtis en moellon et pierre de taille calcaire ; les toits sont à longs pans (à demi-croupe pour la forge), et les charpentes apparentes en bois et couvertes de tuile mécanique. Le petit bâtiment abritant le vannage de l´étang est construit en brique.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; moellon ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 étage carré
Type et nature du couvrement : charpente en bois apparente
Type de la couverture : toit à longs pans ; demi-croupe
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur
Source d'énergie : énergie hydraulique
Etat de conservation : établissement industriel désaffecté ; restauré

Intérêt de l'oeuvre

Observations : "Scierie dite d´Alger sur ruisseau d´Elan, rapport déclarant que réglementation de la scierie de la veuve Pouplier n´est pas envisagée, 1883 ".
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Halle de forge (à gauche) et logements (à droite) depuis le nord-est
Plan du site


Documentation

Documents d'archives

AD, 7S 34.

Bibliographie

REGNIER, Juliette. La taillanderie, petite industrie ardennaise conserve son activité, son caractère artisanal et sa bonne réputation. L'ardennais, 7-8 janvier 1956.

GARAND, Jean. Un notable ardennais. Jean-Nicolas Gendarme (1769-1845). SOPAIC, 1988, p. 104-109.

ANDRE, Louis, BELHOSTE, Jean-François, BERTRAND Patrice. La métallurgie du fer dans les Ardennes (XVIe-XIXe). Cahiers de l'Inventaire n°11, Ministère de la Culture et de la Communication, Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, Région Champagne-Ardenne, 1987, p. 53.

BOURBON, Henri. Monographie de Boutancourt (AD Ardennes Kb 8 b), p. 121 à 145.



Illustrations

Des. 1
Plan du site
Fig. 2
Vue aérienne du site depuis le nord en 1987
Fig. 3
Vue aérienne du site depuis le sud en 1987
Fig. 4
Vue du site depuis l'étang (au sud) en 1987
Fig. 5
Vue de la halle de la forge depuis l'étang (au sud) en 1987
Fig. 6
Vue de la halle de la forge le long de la digue en 1987, depuis l'ouest
Fig. 7
Vue de la halle de la forge depuis l'ouest en 1987
Fig. 8
Vue des bâtiments en 1987, façade nord
Fig. 9
Vue de la halle de la forge et des logements depuis le nord en 1987
Fig. 10
Logements depuis l'ouest en 1987
Fig. 11
Le site dans les années 1950
Fig. 12
La halle de forge dans les années 1950
Fig. 13
Halle de forge (à gauche) et logements (à droite) depuis le nord-est
Fig. 14
Hall de forge et logements depuis le nord-ouest
Fig. 15
Vue aérienne
Fig. 16
Vue aérienne
Fig. 17
Vue aérienne
Fig. 18
Halle de forge et logements depuis le nord
Fig. 19
Vannage (et emplacement de la roue hydraulique détruite) le long de l'affinerie
Fig. 20
Vanne
Fig. 21
Petite forge
Fig. 22
Cabinet d'eau des vannes du canal de décharge
Fig. 23
Date marquant la réfection des vannes du canal de décharge

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Ferronneries
Champagne-Ardenne, Ardennes, Logements d'ouvriers, cités jardin et ouvrières
Champagne-Ardenne, Ardennes, Usines métallurgiques

Voir aussi

Boutancourt, Hugo Victor (rue) 22, Usine métallurgique Poulain, puis Gendarme, puis Hannonet de la Grange, puis Muaux et Jacquemin, puis usine de taillanderie Henny Père et fils, puis centrale électrique Henny, actuellement maison
Boutancourt, Forge-du-Bas (la), Usine de transformation des métaux Poulain, puis Gendarme, puis Hannonet de la Grange, puis E. Muaux et Cie, actuellement maison

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Marasi Julien ; Alves Gilles ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 1987. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)