patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Attigny, Frère Eugène (rue) 31

Sucrerie Frère et Cie, puis Sucrerie d'Attigny-Vouziers, puis Beghin-Say

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2009

Désignation

Dénomination : sucrerie
Appellation et titre : sucrerie Frère et Cie, puis Sucrerie d'Attigny-Vouziers, puis Beghin-Say
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : entrepôt industriel ; logement patronal ; logement d'ouvriers ; atelier de fabrication ; logement de contremaître ; bureau

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1963 AB 30, 47, 248, 253, 273, 291, 292
Numéro INSEE de la commune : 08025
Aire : Ardennes
Canton : Attigny
Milieu d'implantation : en ville
Cours d'eau : Ardennes (canal des)

Historique

Commentaire historique : La sucrerie est créée en 1864 par Eugène Frère, ingénieur de l´Ecole centrale des arts et manufacture, sous le nom de Société Frère et Cie. Il fondera une seconde sucrerie à Vouziers dès 1868. A sa mort en 1877 la sucrerie d´Attigny est dirigée par Ferdinand Lepointe, qui fut viceprésident du Syndicat des fabricants de sucre ; il développera et modernisera l´activité.
La Première Guerre mondiale videra la sucrerie de ses matériels et l´endommagera gravement. De nouvelles machines sont commandées à la société Five-Lille dès 1920, l´activité reprend en 1923. Une distillerie lui est associée en 1934 pour la production de flegmes. La sucrerie est à nouveau touchée par la guerre en 1940 (toitures). Le retour à la paix est l´occasion d´un nouvel accroissement d´activité par le moyen d´une plus grande mécanisation notamment de la manutention, et le raccordement à la voie ferrée. La cheminée, qui datait du 19e siècle, est abattue en 1962. C´est à cette période que durent être bâties les deux halles sur la rue E. Frère.
La société Say devient actionnaire majoritaire en 1966 et la sucrerie devient Béghin-Say en 1970. Les bureaux actuels datent de cette époque. Les locaux sont occupés depuis 1998 par la société Guerletub (échafaudages).
La capacité de traitement est passée de 250 tonnes par jour en 1903 et 1912, à 450 tonnes par jour en 1921 et 2500 tonnes par jour en 1964. A cette date l´effectif varie de 135 à 230 personnes. En 1995 il est de 79 personnes.
Datation(s) principale(s) : 3e quart 19e siècle ; 1er quart 20e siècle ; 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
Date(s) : 1864
Justification de la datation : daté par travaux historiques

Description

Commentaire descriptif : La sucrerie est située à proximité du canal et était auparavant desservie par voie ferrée. Les deux halles sur rue et les anciens ateliers sont en brique, pan de fer et brique, et couverts en tôle ondulée ou en tuile mécanique. De l´autre côté de la rue les anciens entrepôts bordant le canal présentent des murs pignons en brique et des murs goutterots en pan de fer et brique. Les bureaux, avec maison de contremaître attenante, sont en brique et béton. La maison patronale, à un étage, est en pierre, brique et enduit, son toit est en pavillon brisé (lucarnes) et est couvert en ardoise. Les maisons ouvrières, situées à proximité, sont en brique avec encadrements en pierre ou béton ; elles étaient initialement couvertes en tuile mécanique.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : brique ; enduit ; fer ; pan de fer ; béton ; calcaire ; moellon
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique ; ardoise ; tôle ondulée
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 étage carré
Type et nature du couvrement : charpente métallique apparente
Type de la couverture : toit à longs pans ; toit brisé en pavillon
Source d'énergie : énergie électrique ; achetée ; énergie thermique ; produite sur place
Etat de conservation : remanié

Intérêt de l'oeuvre

Observations : Guerletub SA, 31 rue Eugène Frère, 08130 Attigny.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Vue générale vers le milieu du 20e siècle. A gauche la maison patronale, et en arrière plan à gauche les entrepôt et l'accès au canal
Plan


Documentation

Documents d'archives

AN, F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883.

Bibliographie

La sucrerie d'Attigny (tour d'horizon de son existence. In Le Petit Givryard, Bulletin annuel de l'association La Mémoire de Givry, 1995, n.p, 4 p..

La reconstitution des Régions dévastées. In Le Monde Illustré, t.8, Paris 20 août 1922, p. 145.

GERIN, François, LAMBERT, Jacques. Il y a cent ans dans les Ardennes. Ed. Terres Ardennaises, 1999, p. 110-111.

HUET, Fabienne. Transfert d'activité de Guerletub à Attigny dès janvier 1998. In L'Union, 23 mai 1997.



Illustrations

Des. 1
Plan
Fig. 2
Vue générale d'Attigny vers le milieu du 20e siècle. La sucrerie est en arrière plan à gauche et l'entrepôt de stockage vers le canal de l'autre côté de la rue
Fig. 3
Ensemble vu du canal (vers 1900 ?). A gauche la maison patronale, toujours existante
Fig. 4
Vue générale vers le milieu du 20e siècle. A gauche la maison patronale, et en arrière plan à gauche les entrepôt et l'accès au canal
Fig. 5
Vue aérienne
Fig. 6
Vue aérienne
Fig. 7
Vue aérienne
Fig. 8
Vue d'ensemble des bâtiments sur la rue E. Frère
Fig. 9
Décrochement des bâtiments sur la rue E. Frère. Mur en retrait du 19e siècle
Fig. 10
Détail d'un mur des bâtiments sur rue E. Frère : pan de fer et brique
Fig. 11
Mur pignon triple côté ville : en brique ; du 19e siècle au moins pour partie
Fig. 12
Intérieur de bâtiment principal : actuel mur de refend côté rue, auparavant mur gouttereau de l'ancienne sucrerie. En brique
Fig. 13
Intérieur du bâtiment principal : structure contemporaine à poutrelles juxtaposée au mur ancien de la sucrerie côté rue
Fig. 14
Intérieur du bâtiment principal : mur de refend transversal, du 19e siècle
Fig. 15
Intérieur : charpente métallique des trois halles anciennes (côté ville).
Fig. 16
Intérieur : détail de la charpente métallique des trois halles côté ville. Structure postérieure à la seconde guerre mondiale
Fig. 17
Bâtiments annexes côté ville. Anciens ateliers
Fig. 18
Détail des anciens ateliers. Datent des années 1920 ou 1950.
Fig. 19
Arrière plan : anciens entrepôts bordant le canal vus de la rue E. Frère
Fig. 20
Maison patronale du 19e siècle
Fig. 21
Maisons ouvrières anciennes face à la sucrerie
Fig. 22
Maison ouvrière ancienne proche de la sucrerie

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Logements d'ouvriers, cités jardin et ouvrières
Champagne-Ardenne, Ardennes, Logements et châteaux patronaux
Champagne-Ardenne, Ardennes, Sucreries

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2009. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)