patrimoine industriel

Champagne-Ardenne, Ardennes

Angecourt, Château (rue du) 15

Filature de laine Bellot, puis Collière, puis Cartier

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : filature
Précision sur la dénomination : filature de laine
Appellation et titre : filature Bellot, puis Collière, puis Cartier, actuellement usine textile Textile Synthétique Cardé
Destinations successives et actuelles de l'édifice : usine textile
Partie(s) constituante(s) non étudiée(s) : atelier de fabrication ; bassin de retenue ; cheminée d'usine ; bureau ; transformateur

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1997 AH 448, 462, 463, 464, 469 ; AC 39, 40
Numéro INSEE de la commune : 08013
Aire : Ardennes
Canton : Raucourt-et-Flaba
Milieu d'implantation : en village
Cours d'eau : Ennemane (l')

Historique

Commentaire historique : André Poupart de Neuflize achète le château d´Angecourt en 1809 et installe une filature de laine dans une des ailes du bâtiment actuellement détruite. Le transfert de l´activité de l´autre côté de la rue s´est fait à une date inconnue, à proximité ou à la place d´un moulin qui tirait déjà sa force de l´Ennemane. Après la faillite de Poupart de Neuflize, la filature passe en 1830 aux mains de Charles Bellot, puis Paul Collière, et finalement à la famille Cartier en 1899, qui maintient l´activité jusqu´en 1966.
L´arrivée du chemin de fer dans la vallée en 1872 pourrait être à l´origine de la construction de la majeure partie des bâtiments visibles actuellement. En 1934 un incendie ravage la partie centrale du site ce qui entraîne leur reconstruction. Les bureaux sont maintenant des maisons d´habitation.
Datation(s) principale(s) : 2e moitié 19e siècle (?) ; 2e quart 20e siècle
Justification de la datation : daté par travaux historiques

Description

Commentaire descriptif : Les bâtiments de production sont à toitures en shed à charpente métallique à treillis rivetée couverts de tuile mécanique. Les murs sont en moellon calcaire et chaque pignon est percé d´un oculus. La partie orientale du site est couverte d´un bardage métallique masquant les bâtiments sur toute leur hauteur. La cheminée d´usine dont la hauteur actuelle est moindre est flanquée d´un transformateur électrique. Ils jouxtent l´étang de retenue.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; moellon ; essentage de tôle
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique ; ardoise
Vaisseau(x) et étage(s) : en rez-de-chaussée
Type et nature du couvrement : charpente métallique apparente
Type de la couverture : toit à longs pans ; shed
Source d'énergie : énergie hydraulique ; énergie thermique ; produite sur place
Etat de conservation : établissement industriel désaffecté

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Vue de la cheminée
Plan d'ensemble


Illustrations

Des. 1
Plan d'ensemble
Fig. 2
Vue aérienne de l'usine, prise à une époque où le château existait encore (extrait de carte postale)
Fig. 3
Vue aérienne
Fig. 4
Vue aérienne
Fig. 5
Vue de la cheminée
Fig. 6
Alignement des sheds (flanc ouest)
Fig. 7
Façade de l'usine depuis la rue du château
Fig. 8
Les bureaux
Fig. 9
La porte des bureaux
Fig. 10
Alignement de sheds (flanc ouest)
Fig. 11
Vanne de trop-plein (entre l'étang de retenue et l'Ennemane)
Fig. 12
La cheminée, accostée du transformateur électrique
Fig. 13
L'étang de retenue, vanne vers la conduite d'amenée
Fig. 14
La cheminée
Fig. 15
Charpente métallique
Fig. 16
Charpente métallique, pan de toit vitré
Fig. 17
Réservoir à eau
Fig. 18
Arbre de transmission conservé en place sur son palier, avec une roue de transmission
Fig. 19
Organe de transmission : possible renvoi d'angle
Fig. 20
Arche sous laquelle passe l'Ennemane pour s'engouffrer sous l'usine
Fig. 21
Vue du château avant sa destruction

Voir

Champagne-Ardenne, Ardennes, Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)
Champagne-Ardenne, Ardennes, Filatures

Région Champagne-Ardenne / Direction de la Culture, Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel. Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno.(c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Centre de documentation de l’Inventaire, 3 Faubourg Saint-Antoine, 51000 Châlons-en-Champagne. Tél. : 03 26 70 85 94. Document produit par Renabl6 : (c) Pierrick Brihaye (Région Bretagne, SINPA) / Yves Godde (Ville de Lyon)