enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne) ; recensement immeubles MH

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Saint-Dizier, Hoëricourt

Vestiges de l'église paroissiale Notre-Dame

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Notre-Dame

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52448
Aire : Haute-Marne
Canton : Saint-Dizier Centre
Milieu d'implantation : isolé

Historique

Commentaire historique : Le village d'Hoëricourt qui relevait primitivement du domaine royal, est mentionné en 804 dans une charte de donation faite à l'abbaye de Montier-en-Der par Boson, comte du palais de Charlemagne. Il y eut dans ce lieu un prieuré bénédictin fondé vers la fin du 12e siècle et qui dépendait de l'abbaye de Montier-la-Celle (Aube) et remplaçait une communauté de chanoines augustiniens. L'église d'Hoëricourt, qui était à la fois priorale et paroissiale, existait déjà en 1139. Le village et son lieu de culte souffrirent énormément pendant la seconde guerre mondiale car l'occupant allemand transforma l'église en blockaus de défense anti-aérienne. Au lendemain du conflit, l'aménagement du terrain d'aviation fit disparaître l'essentiel des vestiges si ce n'est le portail occidental qui subsiste toujours. Le territoire du village ruiné fut alors partagé en 1952 entre Saint-Dizier et Hallignicourt.
L'église Notre-Dame se composait d'une nef à trois vaisseaux de trois travées, d'un transept peu saillant sur lequel se greffaient une abside et deux absidioles en hémicycle à volume polygonal.
Datation(s) principale(s) : 1ère moitié 12e siècle

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1925/09/25 : inscrit MH
Précisions sur la protection : Eglise d'Hoericourt (vestiges) : inscription par arrêté du 25 septembre 1925.

Plan, coupe et élévation en 1958

Données complémentaires :



Documentation

Documents figurés

Musée de Langres, 864-1-52 ŕ 864-1-54 ; un dessin de Pernot non coté.

Bibliographie

BRIQUET, Marie. Les églises romanes du Vallage Haut-Marnais. Mémoires de la Société d'Agriculture, commerce, sciences et arts du département de la Marne, 1971, t. LXXXVI, 97-98.

RONOT, Henri. Hoericourt. In Champagne romane. La-Pierre-qui-Vire, 1981, p. 359-360.



Illustrations

Doc. 1
Vue de la façade occidentale vers le milieu du 19e siècle, Emile Sagot
Doc. 2
Vue de la façade occidentale vers le milieu du 19e siècle, Pernot
Doc. 3
Vue de détail du portail occidental vers le milieu du 19e siècle, Emile Sagot
Doc. 4
Vue intérieure de la nef vers le milieu du 19e siècle, Emile Sagot
Des. 5
Plan, coupe et élévation en 1958
Fig. 6
Vue d'ensemble du site, du sud-est
Fig. 7
L'abside, vue du nord
Fig. 8
Vue longitinale, vers le revers de façade
Fig. 9
Pilier subsistant
Fig. 10
Détail du pilier subsistant
Fig. 11
Pilier au revers de façade ; chapiteau inspiré du corinthien
Fig. 12
Base au revers de façade : base attique
Fig. 13
Détail d'un chapiteau au revers de façade
Fig. 14
Vestiges de la façade ouest
Fig. 15
ébrasement du portail ouest
Fig. 16
Détail des chapiteaux d'ébrasement du portail ouest

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Bennani Maya ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)