enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne) ; recensement immeubles MH

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Neuilly-l'Evêque

Église paroissiale de la Nativité-de-Notre-Dame

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Nativité-de-Notre-Dame

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : ZP 262
Numéro INSEE de la commune : 52348
Aire : Haute-Marne
Canton : Neuilly-l'Evêque
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : La seigneurie de Neuilly appartenait à l'évêque de Langres qui y percevait les dîmes. L'église de Neuilly était le siège d'une cure à la nomination de l'évêque avec Poiseul pour succursale.
En 1805 eut lieu l'adjudication pour la reconstruction totale de l'église sur l'emplacement d'un ancien château. Le devis fut dressé par l'architecte langrois Battonot, les pierres de taille furent tirées à Noidant et Cohons et les travaux se terminèrent en 1811.
Des réparations eurent lieu au clocher suite à un plan dressé par l'architecte Charles Godard le 6 mai 1885.
Datation(s) principale(s) : 1er quart 19e siècle
Date(s) : 1805
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Buron François (architecte) ; Grandvoinet (architecte) ; Battonot (architecte) ; Godard Charles (architecte) ; Vathelet Léon (peintre)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan en croix latine.
La nef à trois vaisseaux de quatre travées est précédée d'une tour-porche couronnée par un dôme carré en ardoise surmonté d'une flèche carrée. Les trois vaisseaux de la nef sont couverts par un toit unique. Elle est suivie par un transept peu saillant et un choeur composé d'une travée droite voûtée en berceau et d'une abside à trois pans voûtée en cul-de-four. La sacristie est accolée au mur sud du choeur.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile plate ; ardoise
Parti de plan : plan en croix latine
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'arêtes ; cul-de-four ; voûte en berceau
Type de la couverture : toit à longs pans ; dôme carré ; croupe polygonale ; flèche carrée
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur : escalier droit, en charpente
Technique du décor : peinture
Représentation : ornement végétal
Précision sur la représentation : Les peintures murales représentant des ornements végétaux sont signées Léon Vathelet et datées de 1932.
Etat de conservation : décollement des enduits ; bon état

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1990/11/19 : inscrit MH
Précisions sur la protection : Eglise (cad. ZP 262) : inscription par arrêté du 19 novembre 1990.

Vue générale (flanc sud)
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Enduits intérieurs et peintures murales craquelés, écaillés, parfois lacunaires mais édifice en bon état.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, série C, 157.

Documents figurés

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 2428.

Bibliographie

PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Guide du patrimoine en Champagne-Ardenne. Paris : Hachette, 1995, p. 241.

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 432-433.



Annexes

  1. L'ancienne église avait été consacrée en 1455 et dédiée à la Sainte-Vierge-en-sa-Nativité par l'évêque Guy Bernard. Un devis fut établi le 16 juin 1775 pour la reconstruction du clocher de croisée par l'architecte parisien François Buron. D'après le devis, la tour du clocher qui menaçait ruine serait reconstruite en pierre de taille et moellon sur le côté de la nef et sa base serait occupée par la chapelle des fonts. Le coût était estimé à 7626 livres et les travaux furent adjugés le 19 septembre 1775 à Jean Ferrand de Varennes et la réception des travaux eut lieu le 26 mai 1779. Le clocher au lieu d'être placé sur le côté de la nef fut finalement réalisé sous forme d'une tour-porche par des nouveaux marchés passés les 3 novembre 1776 et 30 août 1777.
    En 1777, un nouveau devis fut établi par l'architecte Grandvoinet de Troyes pour refaire le pavé, poser des marches et un appui de communion, et réparer la toiture.




Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Plan, coupes et élévation pour la restauration du clocher, 6 mai 1885 par Charles Godard
Fig. 3
Vue générale (flanc sud)
Fig. 4
Flanc nord
Fig. 5
Vue générale
Fig. 6
Flanc sud
Fig. 7
Flanc sud
Fig. 8
Flanc nord
Fig. 9
Portail occidental
Fig. 10
Vue intérieure : vers le choeur
Fig. 11
Vue intérieure : depuis le choeur
Fig. 12
Depuis le collatéral sud
Fig. 13
Depuis l'autel latéral sud
Fig. 14
Vue de détail : signature (peinture murale)
Fig. 15
Peinture murale

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Neuilly-l'Evêque
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)