enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne) ; recensement immeubles MH

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Terre-Natale

Église paroissiale Saint-Gengoulf

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Gengoulf

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52504
Précision sur la localisation : anciennement commune de : Varennes-sur-Amance
Aire : Haute-Marne
Canton : Terre-Natale
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Varennes était le siège d'une cure, avec Damrémont pour succursale, à la collation du prieur du lieu qui était également seigneur et qui percevait les dîmes. Elle était également le lieu de culte du prieuré fondé en 1084 en faveur de l'abbaye de Molesme par Rénier, seigneur de Choiseul, et son fils Roger.
L'église Saint-Gengoulf comporte une nef du 13e siècle mais la date de 1675, gravée sur un cartouche placé dans la nef sur le 3e pilier sud, atteste de la réfection des voûtes après la guerre de Trente Ans. La façade occidentale et le clocher ont été construits au 18e siècle.
Le 4 mai 1852, l'architecte Jean-Henry Barbier établit un devis afin de reconstruire deux travées de la nef, le choeur et la toiture mais son projet ne fut pas retenu. En février 1855, Rodolphe-Eugène Petitjean dressa des plans et des devis pour reconstruire le choeur, les sacristies, le transept avec les chapelles de la Vierge et de saint Gengoulph, la toiture et revoûter la première travée de la nef (en brique).
Datation(s) principale(s) : 13e siècle ; 18e siècle ; 3e quart 19e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 3e quart 17e siècle
Date(s) : 1675 ; 1856
Justification de la datation : porte la date ; daté par source
Auteur(s) : Barbier Jean-Henry (architecte) ; Petitjean Rodolphe (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan en croix latine.
La nef à vaisseau unique est à cinq travées. Le flanc nord de la première travée est accosté de la tour du clocher couronnée d'une flèche polygonale en ardoise. L'accès aux parties supérieures de ce dernier se fait par une porte établie en façade occidentale. La nef est suivie par un transept double dont les nagles sont occupés par deux sacristies à pan coupé et au toit en appentis couvert de tuile en écaille. Le choeur à travée unique se termine par un chevet plat.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : grès ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : ardoise ; tuile en écaille ; tuile plate
Parti de plan : plan en croix latine
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 vaisseau
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche polygonale ; croupe ; appentis
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur
Technique du décor : sculpture ; vitrail (étudié dans la base Palissy)
Représentation : crochet
Précision sur la représentation : Chapiteaux à crochet à l'intérieur de l'édifice.
Etat de conservation : bon état

Intérêt de l'oeuvre

Elément(s) remarquable(s) : chapiteaux
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1925/12/23 : inscrit MH
Précisions sur la protection : Eglise : inscription par arrêté du 23 décembre 1925.

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice en bon état général. Présence d'humidité au sud. Les toitures sont récentes et les intérieurs ont été restaurés en 2009.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 0
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Documents figurés

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 3503.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 478-479.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Plan comparatif des anciennes parties orientales (en jaune) de l'église et de celles à reconstruire (en rose), 1855 par Petitjean
Doc. 3
Elévations et coupe du choeur et du transept à construire, 1855 par Petitjean
Doc. 4
Détails de la charpente à établir, 1855 par Petitjean
Fig. 5
Vue générale
Fig. 6
Vue partielle
Fig. 7
Vue latérale
Fig. 8
Vue latérale (flanc nord)
Fig. 9
Vue latérale (flanc nord)
Fig. 10
Vue partielle (chevet)
Fig. 11
Vue partielle (angle du chevet et du transept sud ; sacristie sud)
Fig. 12
Vue partielle (chevet)
Fig. 13
Vue de détail (mur du chevet)
Fig. 14
Vue partielle (mur du flanc nord)
Fig. 15
Vue de détail
Fig. 16
Vue de détail
Fig. 17
Vue latérale (flanc sud)
Fig. 18
Vue latérale (flanc nord)
Fig. 19
Vue partielle (bras nord du transept)
Fig. 20
Vue partielle (angle sud et façade occidentale)
Fig. 21
Vue partielle
Fig. 22
Vue partielle (façade occidentale, accès au clocher)
Fig. 23
Vue partielle (façade occidentale)
Fig. 24
Vue latérale
Fig. 25
Vue partielle
Fig. 26
Vue partielle
Fig. 27
Vue partielle
Fig. 28
Vue partielle
Fig. 29
Vue partielle
Fig. 30
Vue partielle (désordres, mur sud de la nef)
Fig. 31
Vue de détail
Fig. 32
Vue partielle (chapiteaux de la nef)
Fig. 33
Vue partielle (chapiteaux de la nef)
Fig. 34
Vue de détail
Fig. 35
Vue partielle
Fig. 36
Vue partielle
Fig. 37
Vue partielle
Fig. 38
Vue partielle
Fig. 39
Vue partielle (vue sous tribune occidentale)
Fig. 40
Vue partielle (nef, mur sud)
Fig. 41
Vue partielle (bras sud du transept)
Fig. 42
Vue de détail (cartouche, 3e pilier sud : date 1675)

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Terre-Natale
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Bennani Maya ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)