enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne) ; recensement immeubles MH

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Rochetaillée

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2005

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Jean-Baptiste

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52431
Aire : Haute-Marne
Canton : Auberive
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Rochetaillée était succursale de Chameroy. Elle existait déjà en 1140 époque à laquelle elle fut donnée à l'abbaye de Saint-Seine par l'évêque de Langres Godefroi et unie au prieuré Saint-Martin de Langres. Puis, peu de temps après, le patronage fut cédé au chapitre de Langres avec celui de l'église de Chameroy.
Les deux travées orientales de la nef de l'église Saint-Jean-Baptiste ainsi que ses bas-côtés, la tour du clocher et l'abside remontent au 15e siècle
L'abbé Roussel relate qu'une chapelle bénéficiale fut fondée en 1454 par Edme d'Arbot, seigneur du lieu (peut-être est-ce la chapelle nord qui conserve un enfeu seigneurial du 17e siècle, donc de l'un de ses successeurs ?). Il n'est pas impossible que les nombreuses armoiries (illisibles) présentes en différents endroits de l'église soient celles de ce personnage et qu'il ait largement participé à la reconstruction de l'église au milieu du 15e siècle car le village s'était trouvé abandonné à cause des guerres.
La partie plafonnée de la nef a quant a elle été construite au 18e siècle (peut-être en 1710 comme un lavabo en niche qui porte cette date).
Datation(s) principale(s) : 15e siècle ; 1er quart 18e siècle
Date(s) : 1710
Justification de la datation : porte la date

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan en croix latine.
La partie occidentale de la nef est plafonnée. La partie orientale de la nef est constituée de deux travées, la première couverte d'une voûte d'arêtes et la seconde d'ogives. Le mur sud de cette partie s'ouvre sur une chapelle à deux travées voûtées d'ogives : la première travée supporte la tour du clocher couronnée d'un toit en pavillon en ardoise. Le flanc nord est également occupé par deux chapelles secondaires voûtées d'ogives dont la seconde présente un enfeu monumental.
Le choeur à travée unique se termine par un chevet plat et son flanc sud est accosté par la sacristie au toit en appentis. L'escalier en vis hors-oeuvre couvert d'un toit polygonal en zinc est adossé à la façade occidentale.
La nef est enduite, le clocher est bâti en pierre de taille et le reste de l'édifice est en moellon avec chaîne en pierre de taille.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; moellon avec chaîne en pierre de taille ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique ; ardoise ; zinc en couverture
Parti de plan : plan en croix latine
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 vaisseau
Type et nature du couvrement : voûte d'arêtes ; voûte d'ogives
Type de la couverture : toit à longs pans ; toit en pavillon ; appentis ; toit polygonal
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
Technique du décor : sculpture
Représentation : armoiries
Précision sur la représentation : Plusieurs blasons se retrouvent à différents endroits de l'édifice mais la plupart ont perdu la peinture qui les ornait (ou ont été recouverts de badigeon) et sont donc illisibles.
Etat de conservation : humidité ; moisissures

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1925/10/21 : inscrit MH partiellement
Précisions sur la protection : Eglise, à l'exception de sa nef : inscription par arrêté du 21 octobre 1925.

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Humidité, ambiance confinée (édifice non drainé) : développement de moisissures.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 230-231.



Illustrations

Des. 1
Plan
Fig. 2
Vue générale
Fig. 3
Vue générale
Fig. 4
Chevet
Fig. 5
Vue générale (depuis le nord-ouest)
Fig. 6
Flanc nord
Fig. 7
Flanc nord de l'abside
Fig. 8
Tour du clocher
Fig. 9
Partie supérieure du clocher
Fig. 10
Entrée
Fig. 11
Vue intérieure : vers le choeur
Fig. 12
Depuis la nef
Fig. 13
Vue intérieure : depuis le choeur
Fig. 14
Partie occidentale de la nef (plafond)
Fig. 15
Voûtes de la partie orientale de la nef
Fig. 16
Voûtes de la partie orientale de la nef
Fig. 17
Culot de retombée de la voûte de l'abside
Fig. 18
Choeur : porte de la sacristie
Fig. 19
Bas-côté sud
Fig. 20
Culot de retombée de voûte, bas-côté sud
Fig. 21
Bas-côté sud
Fig. 22
Bas-côté sud : lavabo en niche
Fig. 23
Bas-côté nord : bénitier
Fig. 24
Chapelle des fonts
Fig. 25
Lavabo en niche conservé dans l'actuelle sacristie (daté 1710)

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton d'Auberive
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2005. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)