enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne) ; recensement immeubles MH

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Rochetaillée, Chameroy

Église paroissiale Saint-Rémy

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2005

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Rémy

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52431
Aire : Haute-Marne
Canton : Auberive
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Chameroy était le siège d'une cure à la collation du chapitre de Langres avec Rochetaillée pour succursale depuis sa donation au chapitre en 1185 par l'évêque de Langres. La partie champenoise du village qui comprenait l'église appartenait au chapitre de Langres.
La nef et le choeur de l'église Saint-Rémy remontent au 13e siècle.
Le bas-côté sud est daté de 1557 (date inscrite sur le linteau d'une porte maintenant condamnée). La travée du collatéral nord supportant la tour du clocher porte la date de 1607. En revanche la tour ne doit pas remonter à cette époque car elle devait auparavant se trouver sur la deuxième travée du bas-côté sud puisqu'un passage de cloche aujourd'hui muré était pratiqué dans la voûte. Les deux autres travées du collatéral nord ainsi que la sacristie sont très certainement des ajouts du 19e siècle comme probablement la tour du clocher.
En avril 1866, l'architecte Charles Godard dressa un plan afin d'ouvrir (réouvrir ?) le triplet du chevet. L'entrepreneur retenu fut Pierre Michelot de Perrancey.
Datation(s) principale(s) : 13e siècle ; 3e quart 16e siècle ; 1er quart 17e siècle ; 19e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 3e quart 19e siècle
Date(s) : 1557 ; 1607 ; 1866
Justification de la datation : date portée
Auteur(s) : Godard Charles (architecte) ; Michelot Pierre (entrepreneur)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan allongé.
La nef à deux vaisseaux de trois travées est accostée au nord par deux chapelles dont la première supporte la tour du clocher couronnée par une flèche carrée en ardoise. Le collatéral sud présente des toits individualisés pour chaque travée dont les faîtages sont perpandiculaires à l'axe de l'édifice. La troisième travée de cette partie est couverte d'une voûte d'ogives à liernes et tiercerons et clé pendante. La nef est précédée d'un porche couvert de tuile mécanique. L'escalier en vis hors-oeuvre couronné d'un toit conique en bardeau est campé dans l'angle formé par la tour du clocher et la nef, du côté nord.
Le choeur à travée unique se termine par un chevet plat percé d'un triplet. Il est accosté sur son flanc sud par une chapelle secondaire. La sacristie est accolée au mur du chevet.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; enduit ; moellon avec chaîne en pierre de taille
Matériau(x) de couverture : ardoise ; tuile plate ; tuile mécanique ; bardeau
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 2 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche carrée ; toit conique
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier hors-oeuvre : escalier en vis
Technique du décor : vitrail (étudié dans la base Palissy) ; sculpture
Représentation : feuillage ; tête humaine
Précision sur la représentation : Les chapiteaux du choeur et de la nef sont ornés de feuillage et les culots du choeur de têtes humaines.
La troisième travée de cette partie est couverte d'une voûte d'ogives à clé pendante sculptée.
Etat de conservation : bon état

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Elément(s) remarquable(s) : chapiteaux ; choeur ; nef ; niche-crédence
Observations : Remarquable niche-crédence Renaisance dans la sacristie.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1925/12/23 : inscrit MH
Précisions sur la protection : Eglise de Chameroy : inscription par arrêté du 23 décembre 1925.

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice en bon état.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 0
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Documents figurés

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 690 .
Musée de Langres, 864-1-19 ; 864-1-20.
Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 8 Fi, 99-3.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 220.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Vue de l'extérieur de l'église en 1863 par Emile Sagot.
Doc. 3
Vue de l'intérieur de la nef en 1863 par Emile Sagot
Doc. 4
Projet de percement d'un triplet au chevet, avril 1866 par Charles Godard
Doc. 5
Vue générale, début 20e siècle
Fig. 6
Vue générale
Fig. 7
Face occidentale
Fig. 8
Porche d'entrée
Fig. 9
Porte obturée, ancien accès vers le collatéral sud
Fig. 10
Porte obturée : vue de détail de la date gravée sur le linteau
Fig. 11
Chevet
Fig. 12
Flanc nord
Fig. 13
Flanc sud
Fig. 14
Vue intérieure : vers le choeur
Fig. 15
Depuis la nef, arcades ouvrant vers le collatéral sud
Fig. 16
Voûtes du collatéral sud
Fig. 17
Voûte à liernes et tiercerons (collatéral sud)
Fig. 18
Détail d'une clef pendante (collatéral sud)
Fig. 19
Arcades ouvrant vers le collatéral nord
Fig. 20
Chapiteaux
Fig. 21
Chapiteaux
Fig. 22
Culot figuré
Fig. 23
Lavabo en niche (sacristie)

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton d'Auberive
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2005. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)