enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne) ; recensement immeubles MH

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Puellemontier

Église paroissiale Notre-Dame-en-sa-Nativité

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Notre-Dame-en-sa-Nativité

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : C 71
Numéro INSEE de la commune : 52411
Aire : Haute-Marne
Canton : Montier-en-Der
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Puellemontier était le siège d'une cure à la collation de l'abbé de Montier-en-Der. La seigneurie appartenait primitivement à l'abbaye de Montier-en-Der puis fut aliénée à la famille Dehault de Sommevoire et passa à un membre de la famille Beurville au 17e siècle (la litre funéraire qui orne l'église est celle de ce personnage).
L'église Notre-Dame-en-sa-Nativité conserve une travée de nef (la troisième) remontant au début du 12e siècle. Les deux premières travées de la nef et la façade (excepté pour les portails latéraux qui sont du 16e siècle) ont été construites vers la fin du 12e siècle ou au début du 13e siècle (campagne d'allongement de l'édifice primitif vers l'ouest). Ces trois travées furent voûtées avec des briques creuses en 1867 alors qu'à l'origine elles étaient plafonnées ce qui a masqua les fenêtres hautes.
Le transept double et l'abside furent commencés au début du 16e siècle : en 1511, les habitants de Puellemontier obtinrent une charte d'affranchissement des moines de l'abbaye du Der. L'abside fut vitrée en 1527 et le bras sud du transept en 1531.
Des travaux de maçonnerie dans la nef et des réparations des couvertures du clocher furent conduits en 1808-09. La façade fut modifiée au 19e (portail nord refait) mais présente encore des corbeaux qui témoignent de la présence d'un porche encore en place en 1808.
Une restauration importante fut menée aux couvertures suite aux dégâts causés par la tempête de 1999 : le clocher abattu fut restauré en 2003.
Datation(s) principale(s) : 1ère moitié 12e siècle ; limite 12e siècle 13e siècle ; 1ère moitié 16e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 1er quart 19e siècle ; 3e quart 19e siècle
Date(s) : 1867
Justification de la datation : daté par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan en croix latine.
La nef est à trois vaisseaux de trois travées : le faitage du côté occidental supporte un petit clocher couvert de bardeaux et couronné par un campanile. La nef est suivie par un transept double dont la première croisée supporte une flèche polygonale couverte de bardeau. Les voûtes de cette partie sont de type complexe ou à liernes et tiercerons. L'escalier polygonal en vis hors-oeuvre est recouvert de bardeaux et est adossé au bras nord du transept. Les trois vaisseaux de la nef sont couverts par un toit unique.
Le choeur se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans couvertes d'une voûte d'ogives sexpartite à liernes et tiercerons.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; moellon ; pan de bois
Matériau(x) de couverture : tuile plate ; bardeau
Parti de plan : plan en croix latine
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'arêtes ; voûte d'ogives ; voûte de type complexe
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche polygonale
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier hors-oeuvre : escalier en vis
Technique du décor : sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; vitrail (étudié dans la base Palissy) ; peinture
Représentation : armoiries ; ange ; feuillage ; animal fantastique ; humain fabuleux ; tétramorphe ; Dieu le Père ; colombe du saint-esprit ; litre funéraire
Précision sur la représentation : Chapiteaux à pampres et feuillages mêlés d'humains et animaux fabuleux.
Clefs de voûtes et culots aux armoiries du roi de France et d'autres non identifiées et présentant le Tétramorphe, Dieu le Père, des colombes, des anges ou des animaux fabuleux.
Litre funéraire aux armes de la famille de Beurville (17e siècle).
Le portail nord de la façade occidentale, restauré au 19e, porte les armes de la famille de Meyronnet.
Etat de conservation : restauré

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Elément(s) remarquable(s) : chapiteaux ; nef
Observations : Classement 09/07/1909 et Inscription 21/11/1925 (arrêté) annulés. Vitraux classés O. M.
Nef des 12e et 13e siècle et parties orientales flamboyantes remarquablement décorées.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1992/06/12 : classé MH
Précisions sur la protection : Eglise Notre-Dame-en-sa-Nativité (cad. C 71) : classement par arrêté du 12 juin 1992.

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice en bon état. Les toitures sont récentes.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 0
Diocèse ancien de localisation diocèse de Troyes


Documentation

Documents figurés

Musée de Langres, 864-1-77 ; 864-1-79 ; Lithographie non cotée .

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 556.

BRIQUET, Marie. Les églises romanes du Vallage Haut-Marnais. Mémoires de la Société d'Agriculture, commerce, sciences et arts du département de la Marne, 1971, t. LXXXVI, p. 110-111.

FINANCE, Laurence de. Les églises de Ceffonds et de Puellemontier et leurs verrières. Parcours du Patrimoine. 2008, p. 40-50.

RONOT, Henri. Puellemontier. In Champagne romane. La-Pierre-qui-Vire, 1981, p. 362.

PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Guide du patrimoine en Champagne-Ardenne. Paris : Hachette, 1995, p. 262.

PALASI, Philippe. Armorial Historique et Monumental de la Haute-Marne XIIIe-XIXe siècle. Le Pythagore, 2004, n° 106.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Vue de la façade occidentale en 1857 par Emile Sagot
Doc. 3
Vue de la nef depuis le bras nord du transept en 1863 par Emile Sagot
Doc. 4
Lithographie d'après Pernot vers le milieu du 19e siècle
Des. 5
Plan établi par Jules Tillet, 1ère moitié 20e siècle
Fig. 6
Vue générale
Fig. 7
Vue partielle (façade occidentale)
Fig. 8
Vue partielle (façade occidentale)
Fig. 9
Vue partielle (façade occidentale, côté nord)
Fig. 10
Vue partielle (portail, côté nord)
Fig. 11
Vue latérale
Fig. 12
Vue partielle (flanc nord)
Fig. 13
Vue partielle (flanc sud)
Fig. 14
Vue partielle (flanc sud)
Fig. 15
Vue partielle (flanc sud)
Fig. 16
Vue partielle
Fig. 17
Vue partielle (bras sud du transept)
Fig. 18
Vue partielle (seconde croisée du transept)
Fig. 19
Vue partielle
Fig. 20
Vue partielle
Fig. 21
Vue partielle
Fig. 22
Vue partielle (bas-côté sud)
Fig. 23
Vue partielle (bras nord du transept)
Fig. 24
Vue partielle (croisée du transept)
Fig. 25
Vue partielle
Fig. 26
Vue partielle (porte de la sacristie)
Fig. 27
Vue de détail (porte de la sacristie)
Fig. 28
Vue partielle (transept sud)
Fig. 29
Vue de détail (bras sud du transept)
Fig. 30
Vue partielle (bras sud du transept)
Fig. 31
Vue partielle
Fig. 32
Vue partielle (choeur)
Fig. 33
Vue partielle (choeur)

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Montier-en-Der
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Bennani Maya ; Griot François ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)