enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne) ; recensement immeubles MH

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Nogent

Église paroissiale Saint-Germain

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Germain

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52353
Précision sur la localisation : anciennement commune de : Nogent-en-Bassigny
Aire : Haute-Marne
Canton : Nogent
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église Saint-Germain était à la fois paroissiale et priorale. Le prieuré fut fondé au début du 11e siècle puis donné en 1104 par l'évêque de Langres, Robert de Bourgogne, à l'abbaye Saint-Bénigne de Dijon avec l'église Saint-Jean-l'Evangéliste de Nogent-le-Haut. Elle était le siège d'une cure à la collation du prieur avec l'église Saint-Jean-l'Evangéliste de Nogent-le-Haut pour succursale. Le prieur percevait les deux tiers des dîmes et le curé le reste.
L'église Saint-Germain conserve une nef en partie de la fin du 11e siècle ou du début du 12e siècle. En effet, les murs extérieurs, notamment le gouttereau nord où on peut apercevoir deux lancettes (dont l'une mutilée près de la tourelle d'escalier) ainsi que le mur à arcade nord remonteraient de cette époque.
En 1759, Musson, ingénieur des Ponts et Chaussées, établit un devis afin d'ouvrir une fenêtre et une porte en pierre d'Esnouveaux dans le mur gouttereau sud, démolir et reconstruire en pierre d'Esnouveaux dans le style de celles du mur nord les arcades du mur sud de la nef depuis la façade ouest jusqu'au pilier supportant le clocher et enfin démolir la première arcade de la nef qui était bouchée et la remplacer par un mur plein sur toute la hauteur. Les arcades sud de la nef datent donc de 1759 mais reprennent la disposition initiale.
La première fenêtre du bas-côté sud porte la date de 1754 et la porte nord celle de 1760 sur son linteau.
Les parties orientales et voûtées datent du 12e siècle ou du début du 13e siècle mais la voûte du choeur fut refaite plus tardivement et celle de la travée du clocher vers le 17e siècle.
La sacristie a été construite à la fin du 14e siècle ou du 15e siècle.
Datation(s) principale(s) : limite 11e siècle 12e siècle ; limite 12e siècle 13e siècle ; limite 14e siècle 15e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 17e siècle ; 3e quart 18e siècle
Date(s) : 1754 ; 1760
Justification de la datation : porte la date
Auteur(s) : Musson (ingénieur des Ponts et Chaussées)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan allongé.
La nef est à trois vaisseaux de cinq travées entièrement lambrissées. La partie ouest est précédée par un espace accueillant une tribune encadrée par deux chapelles secondaires. La cinquième travée du vaisseau central supporte la tour du clocher couronnée d'un toit en pavillon en tuile plate. Les trois vaisseaux de la nef sont couverts par un toit unique. L'escalier en vis hors-oeuvre est accosté au mur nord de la nef.
Le choeur à travée unique se termine par un chevet plat et est encadré par deux chapelles. La sacristie est adossée au mur nord du choeur. Une armoire eucharistique est ménagée dans le mur du chevet.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; moellon avec chaîne en pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique ; tuile plate
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives ; lambris de couvrement
Type de la couverture : toit à longs pans ; toit en pavillon
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
Technique du décor : sculpture
Représentation : tête humaine
Précision sur la représentation : Un culot de la sacristie et un clé de voûte du bas-côté sud sont ornés de têtes humaines.
Etat de conservation : inégal suivant les parties ; remontées capillaires ; décollement des enduits ; traces d'humidité ; moisissures

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Elément(s) remarquable(s) : nef
Observations : Le mur nord de la nef, s'il date bien du 11e siècle, serait contemporain de celles de Clefmont, Morancourt ou Moeslains.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1928/02/13 : inscrit MH
Précisions sur la protection : Eglise de Nogent-le-Bas : inscription par arrêté du 13 février 1928.

Vue générale depuis le nord-est
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice à l'état inégal mais dans l'ensemble assez humide avec de la moississure et des décollements d'enduits.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, série C, 158.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 169-171.

RONOT, Henri. Nogent-le-Bas. In Champagne romane. La-Pierre-qui-Vire, 1981, p. 362.



Illustrations

Des. 1
Plan
Fig. 2
Vue générale depuis le nord-est
Fig. 3
Choeur depuis le nord-est
Fig. 4
Choeur et travée du clocher depuis le nord
Fig. 5
Clocher depuis le nord-ouest
Fig. 6
Nef depuis le nord
Fig. 7
Nef, côté nord : fenêtre 11-12e siècle
Fig. 8
Vue générale depuis le nord-ouest
Fig. 9
Façade occidentale
Fig. 10
Portail occidental
Fig. 11
Portail occidental, ébrasement, bases
Fig. 12
Nef depuis le sud-ouest
Fig. 13
Chevet depuis le sud-est
Fig. 14
Angle bas-côté sud et chur : baies obturées
Fig. 15
Chevet depuis le sud-est
Fig. 16
Chevet
Fig. 17
Chevet, tabernacle mural
Fig. 18
Nef
Fig. 19
Nef depuis le choeur
Fig. 20
Nef depuis le choeur
Fig. 21
Nef, mur nord
Fig. 22
Nef, mur sud
Fig. 23
Nef, mur sud depuis le choeur
Fig. 24
Nef, pilier : rétrécissement à mi-hauteur
Fig. 25
Nef, pilier, base
Fig. 26
Bas-côté sud
Fig. 27
Bas-côté sud, deux dernières travées
Fig. 28
Bas-côté sud, deux dernières travées : voûte
Fig. 29
Bas-côté sud, deux dernières travées, clef de voûte
Fig. 30
Nef, pilier
Fig. 31
Bas-côté sud, 4e pilier
Fig. 32
Bas-côté sud, travées voûtées, mur sud, colonne engagée
Fig. 33
Bas-côté sud, depuis l'est
Fig. 34
Bas-côté nord, depuis l'est
Fig. 35
Bas-côté nord, travées voûtées, chapiteau roman remployé
Fig. 36
Travée du clocher et choeur
Fig. 37
Travée du clocher, voûte
Fig. 38
Travée du clocher, choeur et bas-côté sud
Fig. 39
Bas-côté sud, dernière travée, depuis la travée du clocher
Fig. 40
Choeur
Fig. 41
Choeur, voûte
Fig. 42
Choeur, colonne
Fig. 43
Choeur, tabernacle mural
Fig. 44
Sacristie, voûte
Fig. 45
Sacristie, culot

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Nogent
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)