enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne) ; recensement immeubles MH

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Chalancey

Église paroissiale Sainte-Madeleine

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Sainte-Madeleine

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52092
Aire : Haute-Marne
Canton : Prauthoy
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Chalancey était le siège d'une cure à la collation de l'abbé de Saint-Bénigne de Dijon avec Musseau, Vesvres, Chalmessin et Vernois pour succursales.
L'église Sainte-Madeleine a été élevée dans la seconde moitié du 12e siècle mais l'ensemble des voûtes fut refaite vers le 14e siècle.
Les chapelles latérales ont été bâties au 16e siècle et, en 1721, elles furent ouvertes sur les bas-côtés (elles ne s'ouvraient jusque-là que sur le choeur).
En 1828, une réfection de l'intérieur aboutit à un surhaussement du niveau du sol (la base des piles est masquée depuis).
L'actuelle tourelle d'escalier fut bâtie en 1864. Réfection des toitures de l'église en 1931 d'après des plans de l'architecte Edmond Méot.
Datation(s) principale(s) : 2e moitié 12e siècle ; 16e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 1er quart 18e siècle ; 2e quart 19e siècle ; 3e quart 19e siècle ; 2e quart 20e siècle
Date(s) : 1721 ; 1828 ; 1864 ; 1931
Justification de la datation : datation par source
Auteur(s) : Méot Edmond (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan allongé.
La nef à trois vaisseaux de trois travées est suivie d'une travée d'avant-choeur encadrée par deux chapelles. La dernière travée du vaisseau central de la nef supporte la tour du clocher couronnée par une flèche polygonale en ardoise. L'escalier en vis hors-oeuvre couronné d'une flèche conique est accolé au flanc nord de la nef. Les trois vaisseaux de la nef sont couverts par un toit unique.
Le choeur à travée unique se termine par un chevet plat. La sacristie au toit en appentis est adossée au flanc nord du choeur.
Les murs sont en pierre de taille excepté les murs est des chapelles secondaires qui sont en moellon.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; moellon
Matériau(x) de couverture : ardoise ; tuile plate
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche polygonale ; flèche conique ; appentis
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
Technique du décor : sculpture ; vitrail (étudié dans la base Palissy) ; peinture (étudiée dans la base Palissy)
Représentation : tête humaine ; crochet ; feuillage
Précision sur la représentation : Vestiges de peinture murale visibles dans la seconde travée du bas-côté sud.
Nombreuses têtes humaines, crochets et feuillages stylisés sculptés sur les culots ou les chapiteaux du choeur, de la nef et du portail occidental.
Etat de conservation : bon état ; humidité

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Elément(s) remarquable(s) : chapiteaux ; nef ; choeur
Observations : Eglise de la seconde moitié du 12e siècle avec chapiteaux sculptés.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1925/11/21 : inscrit MH
Précisions sur la protection : Eglise : inscription par arrêté du 21 novembre 1925.

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Humidité visible dans le bras sud du transept.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Documents figurés

Musée de Langres, Fonds Ronot, photographies noir et blanc, 2001.1.21 Chalancey - Eglise.
Musée de Langres, Fonds Méot.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 405.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Vue générale en 1908 par Albert Ronot
Doc. 3
Elévations levées pour la restauration des toitures, 9 janvier 1930, Edmond Méot
Doc. 4
Plan levé le 9 octobre 1931, Edmond Méot
Fig. 5
Vue générale
Fig. 6
Vue générale (façade occidentale, flanc nord)
Fig. 7
Chevet
Fig. 8
Vue de détail : baie du clocher
Fig. 9
Façade occidentale
Fig. 10
Baies de la façade occidentale
Fig. 11
Tympan du portail occidental
Fig. 12
Tympan du portail occidental
Fig. 13
Chapiteaux du portail occidental
Fig. 14
Flanc sud, jonction entre le collatéral et le chevet : vestiges de baie obturée
Fig. 15
Flanc nord, tourelle d'escalier
Fig. 16
Flanc nord
Fig. 17
Choeur, côté nord
Fig. 18
Vue intérieure (vers le choeur)
Fig. 19
Vue intérieure (depuis le choeur)
Fig. 20
Piles séparant la nef du bas-côté nord
Fig. 21
Voûtes du vaisseau central
Fig. 22
Vers le bas-côté sud
Fig. 23
Grande arcade, retombée des arc doubleaux
Fig. 24
Bas-côté nord
Fig. 25
Détail de chapiteau
Fig. 26
Détail de pile
Fig. 27
Détail de pile
Fig. 28
Détail de pile
Fig. 29
Détail de pile
Fig. 30
Depuis le choeur
Fig. 31
Voûte de la 1ère travée du choeur
Fig. 32
Vue du choeur
Fig. 33
Choeur
Fig. 34
Choeur (côté nord)
Fig. 35
Culots à la retombée des voûtes du choeur
Fig. 36
Pile du choeur
Fig. 37
Culot figuré dans le choeur
Fig. 38
Culot figuré dans le choeur
Fig. 39
Vestiges de peinture murale dans le bas-côté sud

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Prauthoy
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)