enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne) ; recensement immeubles MH

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Ceffonds

Église paroissiale Saint-Rémi

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Rémi

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52088
Aire : Haute-Marne
Canton : Montier-en-Der
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : Les moines de Montier-en-Der étaient seigneurs et décimateurs de Ceffonds dès le 11e siècle. L'église était le siège d'une cure à la collation de l'abbé du Der avec Thilleux pour succursale.
En 1027, Ceffonds ne possédait qu'une simple chapelle dédiée à Saint-Rémi qui fut donnée à l'abbaye de Montier par l'évêque Fromond Ier. Un temps usurpée par le comte Ayrard, l'église de Ceffonds fut restituée vers 1115 à l'abbaye par ce même personnage lors de son départ en Terre-Sainte entre les mains de Philippe, comte de Troyes.
Le transept, sa croisée et la tour du clocher datent du milieu du 12e siècle.
L'abside élevée au début 16e fut vitrée en 1511 et le transept fut doublé et vitré 1513.
La nef et ses collatéraux furent construits entre 1524 et 1562 (date sur la baie sud et date du portail) mais les voûtes ont été restaurées comme le prouvent les dates sur les clés : 1635, 1669, 1741. La façade et les chapelles occidentales de style Renaissance furent achevées en 1562 (date portée sur portail).
En 1812, une partie de la tour du clocher s'effondra et fut restaurée de même que les verrières. La charpente en bois remplaça alors une flèche en pierre avec quatre clochetons aux angles et la tour perdit un mètre de hauteur. En 1873, on constata des lézardes à la base des piles du clocher ce qui poussa l'architecte Herost à poser quatre colonnettes aux angles occidentaux de ces supports, contre l'avis de l'architecte Boeswilwald.
Datation(s) principale(s) : milieu 12e siècle ; 1ère moitié 16e siècle ; 3e quart 16e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 3e quart 17e siècle ; 2e quart 18e siècle
Date(s) : 1511 ; 1562 ; 1635 ; 1669 ; 1741 ; 1812 ; 1873
Justification de la datation : date portée ; daté par source
Auteur(s) : Herost Léopold (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan en croix-latine.
La nef à trois vaisseaux de quatre travées est suivie d'un transept-double saillant. L'adjonction de chapelles latérales à la première travée de la nef forme comme un faux-transept occidental. La première croisée supporte la massive tour du clocher couronnée d'une flèche carrée en ardoise surmontée d'un campanile. L'escalier en vis hors-oeuvre est adossé au bras nord du transept. Les trois vaisseaux de la nef sont couverts par un toit unique.
Le choeur se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans couvertes d'une voûte d'ogives à liernes et tiercerons supportée par des colonnes torses.
Portail occidental en plein cintre.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile plate ; ardoise
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives ; voûte de type complexe
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche carrée ; croupe ; croupe polygonale
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier hors-oeuvre : escalier en vis
Technique du décor : vitrail (étudié dans la base Palissy) ; sculpture ; peinture (étudiée dans la base Palissy)
Représentation : ange ; tête ; saint Jacques ; médaillon ; cuir découpé ; billette ; feuillage ; ornement architectural ; fleuron
Précision sur la représentation : Tour du clocher : corniches et archivoltes à billettes, chapiteaux et tailloirs à feuillages et motifs décoratifs, têtes formant culots.
Choeur : frise trilobée à arcs entrecroisés et à motifs figurés en culots ; pyramides des contreforts à crochets et fleurons ; têtes (notamment une tête de saint Jacques) et culots à angelots.
Portails : à cuirs en médaillons et pilastres cannelés.
Vitrail du 16e siècle.
Etat de conservation : bon état

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Elément(s) remarquable(s) : chapiteaux ; nef ; choeur ; clocher
Observations : Figure sur la liste du 18 ; 04 ; 1914 (J.O.).
Remarquable tour du milieu du 12e siècle apparentée à celles des églises toutes proches de Voillecomte et de Wassy.
Colonnes torses et vitrail du début du 16e siècle dans l'abside.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1862 : classé MH
Précisions sur la protection : Eglise : classement par liste de 1862.

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice en bon état.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 0
Diocèse ancien de localisation diocèse de Troyes


Documentation

Documents figurés

Musée de Saint-Dizier, 981-17-24.
Musée de Langres, 864-1-17 ; 864-4-4.
Archives Nationales, Série Topo Va 52, H134749 ; H134750.
Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 89-3 ; 89-7 ; 89-10 ; 89-25.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 544.

RONOT, Henry. Ceffonds. In CONGRES ARCHEOLOGIQUE DE FRANCE, CXIIIe session tenue à Troyes, 1955. SAF, Orléans, 1957, p. 283-293.

BRIQUET, Marie. Les églises romanes du Vallage Haut-Marnais. Mémoires de la Société d'Agriculture, commerce, sciences et arts du département de la Marne, 1971, t. LXXXVI, p. 91-92.

RONOT, Henri. Ceffonds. In Champagne romane. La-Pierre-qui-Vire, 1981, p. 357.

PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Guide du patrimoine en Champagne-Ardenne. Paris : Hachette, 1995, p. 166-167.

SESMAT, Pierre. Ceffonds et l'architecture flamboyante du Der. In Actes du colloque international d'histoire (1er-3 octobre ; 1998). Les moines du Der. 673-1790. Langres, 2000, p. 282-293.

FINANCE, Laurence de. Les églises de Ceffonds et de Puellemontier et leurs verrières. Parcours du Patrimoine. 2008, p. 4-17.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Vue du choeur par Emile Sagot vers 1860
Doc. 3
Bas-côté sud par Emile Sagot, vers 1860
Doc. 4
Lithographie de Sagot vers 1860 représentant le bas-côté sud
Doc. 5
Détail du clocher par Emile Sagot, 1857
Doc. 6
Vue du choeur dans la seconde moitié du 19e siècle
Doc. 7
Vue du choeur dans la première moitié du 19e siècle par F. A. Pernot
Doc. 8
Projet de restauration de la couverture du clocher par Léopold Herost, 7 juillet 1866
Doc. 9
Vue générale, début 20e siècle
Doc. 10
Vue du choeur, début 20e siècle
Doc. 11
Vue intérieure de la nef, début 20e siècle
Doc. 12
Vue intérieure du collatéral nord, début 20e siècle
Des. 13
Plan de l'église dans le 4e quart du 20e siècle
Fig. 14
Vue générale
Fig. 15
Vue partielle (flèche du clocher, depuis le sud)
Fig. 16
Vue partielle (bras nord du transept occidental)
Fig. 17
Vue latérale (façade sud)
Fig. 18
Vue partielle (le chevet vu depuis l'angle nord est)
Fig. 19
Vue partielle (façade occidentale)
Fig. 20
Vue partielle (le portail occidental)
Fig. 21
Vue partielle (bras sud du transept)
Fig. 22
Vue partielle (la porte latérale sud : entrée principale de l'église)
Fig. 23
Vue partielle (la façade occidentale)
Fig. 24
Vue partielle (la flèche du clocher, vue depuis le sud)
Fig. 25
Vue partielle (la tour romane du clocher, côté nord)
Fig. 26
Vue partielle (depuis le sud)
Fig. 27
Vue partielle (bras nord du transept occidental)
Fig. 28
Vue partielle (porte à pilastres et fronton, ménagée dans le flanc sud)
Fig. 29
Vue partielle (vue intérieure : le vaisseau central, vers le choeur)
Fig. 30
Vue partielle (le bas-côté sud)
Fig. 31
Vue partielle (mur-diaphragme marquant la différence d'élévation entre le bras du transept et le collatéral)
Fig. 32
Vue partielle (voûtement du vaisseau central)
Fig. 33
Vue partielle (le bas-côté sud, en direction du choeur)
Fig. 34
Vue partielle (bas-côté nord, en direction du choeur)
Fig. 35
Vue partielle (bas-côté nord, en direction du portail occidental)
Fig. 36
Vue partielle (vue intérieure : vaisseau central, depuis le choeur)
Fig. 37
Vue partielle (vue sur le bras sud du transept)
Fig. 38
Vue partielle (l'abside)
Fig. 39
Vue partielle (vue sur le bras nord du transept)
Fig. 40
Vue latérale (depuis le bas-côté sud)
Fig. 41
Vue partielle (transept, croisée)
Fig. 42
Vue partielle (croisée du transept)
Fig. 43
Vue latérale (depuis le bas-côté nord)
Fig. 44
Vue de détail (console figurée)
Fig. 45
Vue partielle (abside : peinture murale, pile torsadée)
Fig. 46
Vue partielle (abside : peinture murale, pile torsadée)
Fig. 47
Vue de détail (culot figuré)
Fig. 48
Vue de détail (décor de la tour du clocher, visible sous les combles)
Fig. 49
Vue de détail (décor de la tour du clocher, visible sous les combles)
Fig. 50
Vue de détail (décor de la tour du clocher, visible sous les combles, la corniche)

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Montier-en-Der
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Bennani Maya ; Griot François ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2007. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)