inventaire topographique

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Arc-en-Barrois, Moreau (place)

Église paroissiale Saint-Martin

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Martin

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1814 A 231 ; 1985 AA 97
Numéro INSEE de la commune : 52017
Aire : Haute-Marne
Canton : Arc-en-Barrois
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : Eglise datable au style de ses chapiteaux de la limite 12e siècle 13e siècle. Jusqu'à la Révolution, elle était située dans l'enceinte du château.
La chapelle Saint-Hubert est accolée en 1561 au bas-côté nord (datée sur baie) et une litre funéraire y est apposée (ainsi qu'à l'extérieur de l'église) lors du passage du corps de Turenne en 1675 qui y est déposé.
En 1688 est édifié le clocher actuel, à l'extrémité du bas-côté nord (daté par travaux historiques). A une époque indéterminée, antérieure à 1804, le choeur est placé à l'ouest, à l'entrée de l'ancienne nef, pour faciliter l'accès depuis la place.
Au début du 19e siècle l'église est en mauvais état (déversement des murs extérieurs) et l'on envisage de la fermer au culte. On se contente finalement en 1819 de percer le portail oriental, d'exhausser le niveau du sol pour éviter les inondations dues à la proximité de l'Aujon. Les couvertures en lave des bas-côtés sont refaites en tuiles (1827). En 1842, lorsque se prépare le reconstruction du château, la commune souhaite vendre à la princesse Adélaïde l'église pour la raser et dégager la vue du château, projet qui ne se réalise pas.
En 1896 l'architecte Selmersheim dresse un devis de restaurations de 40 000 frs, qui n'est pas exécuté, pas plus qu'un nouveau projet de reconstruction de l'église en 1901.
Un caveau existait sous la chapelle des fonts, ancienne chapelle Ste-Agathe.
L'édifice est inscrit monument historique le 13 février 1928.
Datation(s) principale(s) : limite 12e siècle 13e siècle ; 3e quart 16e siècle ; 4e quart 17e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 1er quart 19e siècle
Date(s) : 1561 ; 1688 ; 1819
Justification de la datation : porte la date ; daté par travaux historiques
Auteur(s) : Selmersheim (architecte)
Justification de l'attribution : attribution par source

Description

Commentaire descriptif : Eglise de plan allongé à trois vaisseaux de cinq travées inégales voûtées d'ogives, dont le choeur, à chevet plat, est tourné à l'ouest. Chapelle de deux travées voûtée en plein-cintre à caissons accolée au bas-côté nord. Des arcs-bouttants épaulent le bas-côté sud. Toiture à longs pans sur la nef couverte en tuile plate, en appentis sur les bas-côtés couverts en tuile mécanique. Clocher sur la dernière travée du collatéral nord, couvert d'un toit à l'impériale surmonté d'un campanile et d'une flèche polygonale en ardoise.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; moyen appareil
Matériau(x) de couverture : ardoise ; tuile plate ; tuile mécanique
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives ; voûte en berceau plein-cintre
Type de la couverture : toit à longs pans ; appentis ; toit à l'impériale ; flèche polygonale
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier dans-oeuvre
Technique du décor : vitrail (étudié dans la base Palissy) ; sculpture
Représentation : feuille d'eau ; entrelac
Précision sur la représentation : Les chapiteaux de la nef sont décorés de feuilles d'eau. Les doubleaux de la voûte de la chapelle Saint-Hubert sont ornés d'entelacs.
Inscription(s) portée(s) sur l'édifice : feuille d'eau ; enterlac
Etat de conservation : remontées capillaires

Intérêt de l'oeuvre

Elément(s) remarquable(s) : voûte
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1928/02/13 : inscrit MH

Vue aérienne
Plan et coupe de l'édifice, 2e moitié 20e siècle

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Remontées capillaires dues à la proximité de l'Aujon
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 2
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Documents figurés

Musée de Langres, 864-1-4 ; 864-1-5.
Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 8 Fi, 17-18 ; 17-19 ; 17-21.
Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 127.

Bibliographie

SANREY, Bernard. Autrefois la région d'Arc-en-Barrois. Langres : Guéniot, 1987, p. 24-25.



Illustrations

Doc. 1
Le château et la façade de l'église en 1857 par Emile Sagot
Doc. 2
L'intérieur de l'église en 1857 par Emile Sagot
Doc. 3
Vue de la façade principale vers 1900
Doc. 4
Le flanc droit vers 1900
Doc. 5
La nef vers 1900
Doc. 6
Coupe et élévations de la façade, 17 mars 1987
Des. 7
Plan et coupe de l'édifice, 2e moitié 20e siècle
Fig. 8
La façade principale
Fig. 9
Vue aérienne
Fig. 10
Vue aérienne
Fig. 11
Vue de détail
Fig. 12
Vue de détail
Fig. 13
Vue de détail
Fig. 14
Vue de détail
Fig. 15
Vue de détail
Fig. 16
Vue de détail
Fig. 17
Voûte de la chapelle Saint-Hubert
Fig. 18
Voûte de la chapelle Saint-Hubert
Fig. 19
Vue aérienne

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton d'Arc-en-Barrois

Chercheur(s) : Massary Xavier de ; Billat-Fulmai Hélène ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)