enquête thématique départementale (recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Nomécourt

Église paroissiale Sainte-Colombe

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Sainte-Colombe

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52356
Aire : Haute-Marne
Canton : Joinville
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Nomécourt était le siège d'une cure à la collation de l'abbé de Saint-Urbain avec Mathons pour succursale jusqu'en 1697.
En 1773, l'abbaye de Saint-Urbain, décimateur du lieu fit de nombreuses réparations à l'église Sainte-Colombe dont la plus importante fut la reconstruction du clocher. Ce dernier était situé au-dessus du choeur qui n'était pas assez large, il fut donc démonté et refait à son emplacement actuel en bois avec une flèche. La réception des travaux eut lieu le 17 mars 1778.
En juillet 1901, l'architecte Jules Royer dressa des plans pour la reconstruction d'une partie de la nef : l'enveloppe extérieure ne fut pas concernée (mis à part le percement de trois baies sur le pignon occidental et la réfection du portail qui auparavant comportait des personnages sculpés visibles sur un dessin de Pernot) mais les parties intérieures furent reconstruites entièrement. Le clocher fut également exhaussé d'un niveau mais avec remploi de la flèche et la charpente de la nef fut également reconstruite. L'ensemble de la sculpture fut confiée au sculpteur Adulphe Toussaint de Donjeux.
Les murs extérieurs (sauf les parties hautes des murs, notamment les pignons des bras du transept) de l'église et le choeur en entier datent du 13e siècle.
Datation(s) principale(s) : 13e siècle ; 2e moitié 18e siècle ; 1er quart 20e siècle
Date(s) : 1773 ; 1901
Auteur(s) : Royer Jules (architecte) ; Toussaint Adulphe (sculpteur)

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan allongé.
La nef est à trois vaisseaux de trois travées. Les fenêtres hautes du vaisseau central reçoivent la lumière extérieure par l'intermédiaire d'une verrière ménagée dans le versant de toit des bas-côtés. Elle est suivie d'un transept non saillant dont la croisée supporte le clocher charpenté couronné d'une flèche carrée en ardoise. L'ensemble de ces parties est couvert de voûtes d'ogives à remplissage en brique. Les vaisseaux de la nef sont couverts de toits individuels.
Le choeur à travée unique voûtée d'ogives se termine par un chevet plat percé d'un triplet. Deux sacristies encadrent le choeur : clle située au nord accueille l'escalier en vis.
La façade occidentale, les parties supérieures des pignons des bras du transept et le choeur sont en pierre de taille et le reste de l'édifice est en moellon avec chaîne en pierre de taille.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; moellon avec chaîne en pierre de taille ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique ; ardoise
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche carrée
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur : escalier en vis, en charpente
Technique du décor : vitrail (étudié dans la base Palissy) ; sculpture
Représentation : crochet ; ornement végétal ; tête humaine ; ange
Précision sur la représentation : Chapiteaux à crochet dans le choeur.
Les chapiteaux du reste de l'église (1901) sont ornés de végétaux, de têtes humaines et d'anges.
Etat de conservation : fissures ; baies non-obturées ; inégal suivant les parties

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Elément(s) remarquable(s) : chapiteaux
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Fuite au niveau de la rose (façade occidentale) : coulures sur les enduits intérieurs, moisissures.
Fissures dans les voûtes notamment à celle du choeur.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 2
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 0
Diocèse ancien de localisation diocèse de Châlons-en-Champagne


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 9H, 65.

Documents figurés

Archives Nationales, Série Topo Va 52, .
Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 2485.
Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 6 Fi, 427.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 536.

GROSMAIRE-TOUSSAINT, Claudine. Adulphe-Ernest TOUSSAINT, 1845-1911, sculpteur à Donjeux Haute-Marne. Langres, 2008, p. 60-64.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Vue de l'église avant sa restauration, par F-A Pernot vers le milieu du 19e siècle
Doc. 3
Vue de l'église depuis le nord-ouest par F-A Pernot, milieu 19e siècle
Doc. 4
Plan, coupes et élévations pour la reconstruction de certaines parties (en rouge), juillet 1901 par Jules Royer
Doc. 5
Plan pour la reconstruction de certaines parties (en rouge), juillet 1901 par Jules Royer
Fig. 6
Vue générale
Fig. 7
Façade occidentale
Fig. 8
Flanc sud
Fig. 9
Chevet
Fig. 10
Flanc nord
Fig. 11
Flanc nord
Fig. 12
Vue intérieure : vers le choeur
Fig. 13
Vue intérieure : depuis le choeur
Fig. 14
Vue intérieure : travée du vaisseau central
Fig. 15
Depuis le bas-côté nord
Fig. 16
Choeur
Fig. 17
Lavabo en niche dans le choeur
Fig. 18
Niche ménagée dans le mur du chevet

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Joinville
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)