enquête thématique départementale (recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Curel

Église paroissiale Notre-Dame-en-sa-Nativité

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Notre-Dame-en-sa-Nativité

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52156
Aire : Haute-Marne
Canton : Joinville
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Curel était le siège d'une cure à la collation de l'abbé de Saint-Urbain avec Autigny-le-Petit pour succursale.
L'abside de l'église Notre-Dame-en-sa-Nativité ainsi que les deux travées droites qui la précèdent sont datables du 13e siècle mais ont été revoûtées au 14e siècle. Les deux travées du vaisseau central qui les précèdent ainsi que les deux travées de la chapelle nord ont été bâties aux alentours de 1450. Cette chapelle, du titre de saint-Antoine, fut fondée par Pierre de Clefmont, seigneur de Curel. En 1451, il avait demandé au pape Nicolas V de bien vouloir accorder des indulgences à ceux qui viendraient y prier. La réponse du Vatican est datée du 1er juin 1451 (archives vaticanes).
Les trois premières travées du vaisseau central semblent avoir été bâties au milieu du 15e siècle. Le porche a quant à lui été bâti en 1577 (date inscrite).
Le collatéral sud fut pour sa part construit en 1804, selon l'abbé Roussel, mais il est fort probable qu'un autre bas-côté l'ait précédé.
Datation(s) principale(s) : 13e siècle ; milieu 15e siècle ; 2e moitié 16e siècle ; 1ère moitié 19e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 14e siècle
Date(s) : 1577 ; 1804
Justification de la datation : porte la date ; daté par source
Personne(s) liée(s) à l'histoire de l'oeuvre : Clefmont Pierre de (commanditaire)

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan allongé.
La nef de cinq travées est accostée au sud d'un collatéral de même longueur voûté d'arêtes. Cet ensemble est précédé d'une tour-porche couronnée d'un dôme carré surmonté d'un clocheton lui-même couronné par une flèche carrée. Elle est accostée à sa base d'une chapelle au sud. La partie nord de la nef s'ouvre sur une chapelle de deux travées. Les deux vaisseaux de la nef sont couverts par un toit unique. La sacristie au toit en appentis est adossée au flanc nord de la nef et de la tour-porche. L'escalier en vis demi-hors-oeuvre est campé dans l'angle sud-est de l'édifice.
Le choeur se compose d'une travée droite suivie d'une abside à trois pans couvertes ensemble d'une voûte d'ogives à six quartiers.
Le façade occidentale est précédée d'un porche en pierre à baies en anse-de-panier.
Le porche, la tour-porche, le choeur et le collatéral sud sont en pierre de taille et le reste de l'édifice est en moellon avec chaîne en pierre de taille.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; moellon avec chaîne en pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique ; ardoise ; tuile plate
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 2 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'arêtes ; voûte d'ogives
Type de la couverture : toit à longs pans ; dôme carré ; appentis ; flèche carrée
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis
Technique du décor : vitrail (étudié dans la base Palissy) ; sculpture
Représentation : armoiries ; ange ; tête humaine ; animal ; boeuf ; porc
Précision sur la représentation : Culots sculptés à la base des deux premières travées du vaisseau central : anges présentant des écus armoriés (armes de France et blason non-identifié).
La corniche de l'abside présente des modillons figurés avec notamment des faces humaines.
Le chapiteau sud du choeur présente des têtes humaines et animales (boeuf, cochon).

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice en bon état.
Quelques fissures dans les voûtes.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 0
Diocèse ancien de localisation diocèse de Châlons-en-Champagne


Documentation

Documents figurés

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 6 Fi, 421.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 486-487.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Vue de l'église par François-Alexandre Pernot, vers 1850 ?
Fig. 3
Vue générale
Fig. 4
Porche occidental
Fig. 5
Vue générale
Fig. 6
Chevet
Fig. 7
Chevet
Fig. 8
Corniche de l'abside ornée de modillons sculptés
Fig. 9
Tour du clocher (côté nord)
Fig. 10
Flanc nord
Fig. 11
Porche : vue intérieure
Fig. 12
Porte d'entrée surmontée de 2 écus
Fig. 13
Porte d'entrée
Fig. 14
Vue intérieure : vers le choeur
Fig. 15
Vue intérieure : depuis le choeur
Fig. 16
Grandes arcades ouvrant, depuis la nef, vers le collatéral sud
Fig. 17
Grandes arcades ouvrant, depuis la nef, vers le collatéral sud
Fig. 18
Dans le collatéral sud
Fig. 19
Dans la chapelle nord
Fig. 20
Voûte du choeur
Fig. 21
Clef de voûte du choeur
Fig. 22
Chapiteau du choeur
Fig. 23
Lavabo en niche dans le choeur
Fig. 24
Clef de voûte de la 2e travée du vaisseau central
Fig. 25
Culot figuré et armorié (2 premières travées du vaisseau central)
Fig. 26
Culot figuré et armorié (2 premières travées du vaisseau central)
Fig. 27
Culot figuré et armorié (2 premières travées du vaisseau central)

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Joinville
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)