enquête thématique départementale (recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Vouécourt

Église paroissiale Saint-Hilaire

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2005

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Hilaire

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52547
Aire : Haute-Marne
Canton : Vignory
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Vouécourt était le siège d'une cure à la collation de l'abbé du Val-des-Ecoliers.
Le choeur de l'église Saint-Hilaire ainsi que la dernière travée de la nef et la tour du clocher datent de la seconde moitié du 16e siècle (la dernière travée de la nef était probablement à l'origine un transept). Les trois autres travées de la nef furent reconstruites au 18e siècle.
En 1729, le décimateur du lieu (le Val-des-Ecoliers) fit procéder à des travaux de maçonnerie et de couverture au choeur.
Un devis pour des réparations fut établi entre 1729 et 1732 et les travaux furent exécutés en 1734 par les entrepreneurs Claude La Roche d'Andelot et Nicolas Gaillard de Vignory. Il fallut changer des bois de la charpente, réparer la couverture et refaire deux contreforts du côté nord de la nef, réparer le pignon de la chapelle entre le choeur et la nef du côté ouest (bras sud de l'ancien transept).
Le 30 avril 1887, l'architecte Dupuy dressa des plans afin de reconstruire les voûtes du choeur et consolider les charpentes.
Datation(s) principale(s) : 2e moitié 16e siècle ; 18e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 4e quart 19e siècle
Date(s) : 1887
Auteur(s) : Dupuy (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Eglise à plan allongé.
La nef est à trois vaisseaux de quatre travées voûtées d'arêtes. La dernière travée du collatéral nord supporte la tour du clocher couronnée par une flèche polygonale en ardoise. La nef est précédée par un porche en pierre. Les trois vaisseaux de la nef sont couverts par un toit unique.
Le choeur se compose de deux travées droites suivies par une abside à trois pans : la première travée est voûtée d'ogives et les deux autres parties d'une voûte d'ogives à six quartiers. La sacristie est adossée au pan oriental de l'abside. L'ancienne sacristie voûtée en berceau est adossée au flanc nord du choeur et la tourelle d'escalier en vis hors-oeuvre au flanc nord de la nef.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; moellon avec chaîne en pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile plate mécanique ; ardoise
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'arêtes ; voûte d'ogives ; voûte en berceau
Type de la couverture : toit à longs pans ; croupe polygonale ; flèche polygonale
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
Technique du décor : vitrail (étudié dans la base Palissy)
Etat de conservation : inégal suivant les parties ; remontées capillaires

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune

Vue générale : du nord
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice situé en bordure de rivière et soumis à des remontées capillaires.
Ancienne sacristie au nord extrêmement humide.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 2
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, série C, 57.

Documents figurés

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 3782.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 209.



Annexes

  1. Objets disparus :

    Ces objets, mentionnés par H. Ronot en octobre 1981, n'ont pas été retrouvés :

    - 1 bannière de procession, brocart, Vierge de l'Immaculée Conception, h = 120, 2e moitié 19e siècle.


  2. Liste supplémentaire, objets non retenus :

    - Confessionnal, bois ciré, début 19e siècle, repéré par H. Ronot (fig 1).
    - Autel latéraux sud et nord, bois peint faux marbre, 19e siècle, repérés par H. Ronot (fig 2).
    - Bancs de fidèles, bois ciré, 18e siècle (fig 3).
    - Chaire à prêcher, bois cir, début 19e siècle, repérée par H. Ronot (fig. 4).
    - 3 croix d'autel, métal argenté, début 19e siècle, repérées par H. Ronot (fig 5).
    - 3 croix de procession, métal argenté, début 19e siècle, repérées par H. Ronot (fig 6).
    - Seau à eau bénite et son goupillon, métal argenté, 19e siècle, repérés par Ronot (fig 7).
    - 1 patène, argent, orfèvre : Poussielgue-Rusand, après 1838 (fig. 8).
    - 1 patène, argent, orfèvre : Lefranc, 1819-1838 (fig. 9).
    - 1 patène, argent, orfèvre : Marie Thierry, après 1838 (fig. 10).
    - 6 cloches, bronze, 19e siècle.




Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Projet de reconstruction des voûtes du choeur et de consolidation des charpentes, 30 avril 1887 par Dupuy
Fig. 3
Vue générale : du nord
Fig. 4
Vue générale : du nord-est
Fig. 5
Vue partielle : du nord-ouest
Fig. 6
Vue générale : du sud
Fig. 7
Vue partielle : façade ouest
Fig. 8
Vue partielle : clocher, face ouest
Fig. 9
Vue générale : nef, depuis l'ouest
Fig. 10
Vue générale : nef, depuis le sud-ouest
Fig. 11
Vue partielle : choeur
Fig. 12
Vue de détail : choeur, voûte
Fig. 13
Vue de détail : choeur, mur nord
Fig. 14
Vue générale : nef, depuis le choeur

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Vignory
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Marasi Julien ; Decrock Bruno. (c) Région Champagne-Ardenne, 2005. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)