enquête thématique départementale (recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Fresnes-sur-Apance

Église paroissiale Saint-Julien

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Julien

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52208
Aire : Haute-Marne
Canton : Bourbonne-les-Bains
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Fresnes était le siège d'une cure à la collation de l'abbé de Saint-Vincent de Besançon à qui elle avait été donnée dès le 11e siècle. Cette donation fut confirmée en 1140 par Humbert, archevêque de Besançon.
L'église Saint-Julien est un édifice néo-classique reconstruit entre 1770 et 1773. Elle remplace un édifice qui aurait été bâti en 1068 et qui fut plusieurs fois incendié notamment en 1749. Deux cloches anciennes furent refondues et une neuve fondue en 1769 par Pierre Grolevin, fondeur à Fresnes.
Le 25 mars 1769, les habitants demandèrent à l'intendant de Franche-Comté de nommer un architecte pour la reconstruction de leur église. Le 26 août 1769, l'architecte Claude Etienne Chognard de Vesoul fit une visite des lieux et décela que la nef et les deux chapelles collatérales de chaque côté du clocher étaient en mauvais état. Il préconisa alors de reconstruire le tout en donnant plus d'étendue tant en largeur qu'en longueur. Le clocher était bon jusqu'au faîtage de la nef mais au-dessus il devait être démonté, remonté en pierre de taille et surmonté d'un dôme. Bien que le choeur et la base du clocher fussent en bon état, il préconisa tout de même de reconstruire en entier l'église perpendiculairement à l'ancienne afin que le portail soit sur la route. Un devis de reconstruction fut établi le 18 mai 1770 pour la somme 29168 livres. Les habitants étaient d'accord et voulaient même prendre à charge la reconstruction du choeur mais les décimateurs du lieu, le prieuré de Bourbonne (dépendant de l'abbaye Saint-Vincent de Besançon) chargés de l'entretien du choeur s'y opposèrent en arguant que l'ancien choeur était bâti en pierre de taille et que le nouveau, qui était prévu en moellon, serait moins solide et donc leur demanderait plus de frais d'entretien. Le subdélégué de Vesoul fit tout de même l'adjudication le 12 juin 1770 pour 39500 livres (avec les ponts du lieu) au profit de Jean-Baptiste Monnier de Saint-Rémy en vertu d'un arrêt du conseil d'Etat qui l'autorisait. De nouvelles protestations des religieux se firent jour notamment sur le fait que les religieux de Flabemont, codecimateurs, n'avaient pas été avertis. Un accord fut cependant trouvé et les travaux furent menés. Le nouvel édifice fut béni en 1773 mais non consacré et Chognard en fit réception le 27 septembre 1774.
Datation(s) principale(s) : 3e quart 18e siècle
Date(s) : 1770
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Chognard Claude-Etienne (architecte) ; Monnier Jean-Baptiste (entrepreneur)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan allongé en grès et occidenté.
La nef à trois vaisseaux de quatre travées est précédée d'une tour-porche couronnée d'un toit en pavillon. Cette dernière est couverte de tuile en écaille et plombifère et est accostée de deux chapelles à sa base. Les vaisseaux de la nef sont couverts de toits individuels. L'escalier en vis à demi-hors-oeuvre est adossé au flanc sud de la tour du clocher.
Le choeur se compose d'une travée droite suivie d'une abside à trois pans. La sacristie est accolée au mur sud du choeur.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : grès ; pierre de taille ; grand appareil
Matériau(x) de couverture : tuile en écaille ; tuile plate plombifère ; tuile mécanique
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'arêtes
Type de la couverture : toit à longs pans ; croupe polygonale ; toit à l'impériale
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
Technique du décor : vitrail (étudié dans la base Palissy)
Etat de conservation : état moyen ; fissures ; décollement des enduits

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice dont l'état sanitaire est inégal. Présence de fissures sur les arcades et décollement généralisé des enduits dû à l'humidité. Edifice peu fréquenté et peu ventilé. Atmosphère confinée. Oeuvres menacées.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 3
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Besançon


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, série F, 415.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 248-249.



Illustrations

Des. 1
Plan
Fig. 2
Vue générale
Fig. 3
Vue partielle
Fig. 4
Vue partielle
Fig. 5
Vue partielle
Fig. 6
Vue partielle (la façade principale)
Fig. 7
Vue partielle
Fig. 8
Vue partielle
Fig. 9
Vue latérale
Fig. 10
Vue partielle (porte latérale nord : entrée principale de l'église)
Fig. 11
Vue partielle (entrée dans l'église, par le nord)
Fig. 12
Vue partielle
Fig. 13
Vue partielle
Fig. 14
Vue latérale
Fig. 15
Vue partielle (le chevet)
Fig. 16
Vue partielle
Fig. 17
Vue de détail
Fig. 18
Vue partielle
Fig. 19
Vue partielle
Fig. 20
Vue partielle (flanc gauche du chevet)
Fig. 21
Vue partielle (élévation de la façade gauche)
Fig. 22
Vue de détail
Fig. 23
Vue partielle (le portail principa)
Fig. 24
Vue de détail (revers du portail)
Fig. 25
Vue partielle (entrée dans l'édifice)
Fig. 26
Vue partielle (vue depuis la tribune)
Fig. 27
Vue partielle (voûtes de la nef)
Fig. 28
Vue partielle
Fig. 29
Vue partielle (le choeur)
Fig. 30
Vue latérale
Fig. 31
Vue partielle (vue sur le mur ouest)
Fig. 32
Vue partielle
Fig. 33
Vue partielle
Fig. 34
Vue partielle (la tribune)
Fig. 35
Vue partielle (vue depuis le choeur)
Fig. 36
Vue de détail (désordres : décollement des enduits)
Fig. 37
Vue de détail
Fig. 38
Vue de détail
Fig. 39
Vue de détail
Fig. 40
Vue partielle (bas-côté sud)
Fig. 41
Vue partielle (porte de la sacristie)
Fig. 42
Vue partielle (revers de la porte de la sacristie)

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Bourbonne-les-Bains
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Bennani Maya ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)