enquête thématique départementale (recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Châteauvillain, Essey-les-Ponts

Église paroissiale Saint-Siméon-Stylite

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Siméon-Stylite

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52114
Précision sur la localisation : anciennement commune de : Essey-les-Ponts
Aire : Haute-Marne
Canton : Châteauvillain
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église d'Essey était le siège d'une cure à la nomination de l'évêque de Langres avec Pont-la-Ville pour succursale. En 1803, elle devint annexe de Pont-la-Ville et retrouva son titre curial en 1855 avec Marmesse pour succursale.
L'église Saint-Siméon-Stylite fut partiellement reconstruite au milieu du 19e siècle sur des plans dressés le 27 mars 1849 par l'architecte Ragot. L'adjudication fut passée en 1850 et la réception partielle effectuée le 16 septembre 1851.
Les travaux de reconstruction, qui avaient pour but l'agrandissement de l'ensemble, ont inversé le sens de l'église : l'ancienne nef a été transformée en choeur (notamment par l'adjonction de pans coupés à l'intérieur et d'une voûte) et l'ancien choeur fut démoli pour être remplacé par l'actuelle nef et sa tour-porche. L'ancienne nef transformée en choeur datait de 1786.
Datation(s) principale(s) : 4e quart 18e siècle ; milieu 19e siècle
Date(s) : 1786 ; 1850
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Ragot François (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan en croix latine occidentée.
La nef à trois vaisseaux de quatre travées est précédée d'une tour-porche couronnée d'une flèche polygonale en ardoise et encadrée à sa base par deux chapelles. Les trois vaisseaux de la nef sont couverts par un toit unique.
Le choeur (de plan rectangulaire à l'extérieur) est composé d'une travée droite suivie d'une abside à trois pans, le tout couvert d'une voûte d'arêtes à six quartiers. Deux sacristies au toit en appentis sont accolées aux flancs du choeur.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; moellon avec chaîne en pierre de taille
Matériau(x) de couverture : ardoise ; tuile mécanique
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'arêtes
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche polygonale ; appentis
Technique du décor : peinture (étudiée dans la base Palissy)
Représentation : Assomption ; Résurrection du Christ
Précision sur la représentation : Scènes de la vie du Christ et de la Vierge peintes sur les murs du choeur.
Etat de conservation : inégal suivant les parties ; décollement des enduits ; moisissures

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Etat inégal suivant les parties. Nef et collatéraux en bon état général. Présence de moisissure verte dans le choeur. Murs et voûtes du choeur en mauvais état : décollement des enduits peints (fresques).
Edifice entretenu. Verrières restaurées, certaines cassées depuis (trous dans baies sud du choeur).
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Documents figurés

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 1353.
Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 8 Fi, 193-1.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 68.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Plan et coupe de l'église à reconstruire par François Ragot, 27 mars 1849
Doc. 3
Plan de reconstruction de l'église par François Ragot le 27 mars 1849. L'ancienne nef à transformer en choeur est en haut (en noir) et le choeur à détruire et à remplacer par une nef (en rouge) est au centre
Doc. 4
Elévation et coupe de la nef et du clocher par François Ragot, le 27 mars 1849
Doc. 5
Elévation de la façade occidentale par François Ragot le 27 mars 1849
Doc. 6
Coupe sur la nef par François Ragot, le 27 mars 1849
Doc. 7
Vue générale, début 20e siècle
Fig. 8
Vue générale
Fig. 9
Vue partielle (façade occidentale)
Fig. 10
Vue partielle (façade occidentale)
Fig. 11
Vue partielle (le portail occidental)
Fig. 12
Vue latérale (flanc sud) : à droite l'actuel choeur et anciennement nef construite en 1786
Fig. 13
Vue partielle (chevet)
Fig. 14
Vue partielle (chevet) : ancienne façade de la nef avec son entrée maintenant transformée en fenêtre du sanctuaire
Fig. 15
Vue partielle (le clocher depuis le sud)
Fig. 16
Vue partielle (la nef vue depuis l'entrée)
Fig. 17
Vue partielle (la nef depuis le choeur)
Fig. 18
Vue partielle (le collatéral nord)
Fig. 19
Vue partielle (les voûtes de la nef)
Fig. 20
Vue partielle (le collatéral sud)
Fig. 21
Vue partielle (les voûtes du choeur)
Fig. 22
Vue partielle (décollement des enduits peints dans le choeur)
Fig. 23
Vue partielle (décollement des enduits du choeur)
Fig. 24
Vue partielle (accès des cloches, vestibule)
Fig. 25
Vue partielle (côté sud)
Fig. 26
Vue latérale (collatéral sud, en direction de l'entrée)

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Châteauvillain
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Bennani Maya ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)