enquête thématique départementale (recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Blessonville

Église paroissiale Saint-Pierre-Saint-Paul

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2005

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Pierre-Saint-Paul

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52056
Aire : Haute-Marne
Canton : Châteauvillain
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Blessonville était le siège d'une cure à la collation de l'abbé du Val-des-Ecoliers, conformément à la donation de cet édifice faite à l'abbaye par l'évêque de Langres en 1467.
D'après Michel de La Torre, l'église Saint-Pierre-Saint-Paul est un édifice médiéval qui pourrait remonter à 1330 ce que confirmerait la forme du choeur, de la travée d'avant-choeur et le portail sud. La nef fut reconstruite en 1643 (date inscrite dans un cartouche au portail occidental) en remployant le portail d'origine au flanc sud. Le même cartouche porte les initiales NCF qui pourraient se traduire par Nicolas Cornuot Fecit, ce qui signifierait que Nicolas Cornuot, curé du lieu à cette époque et prieur du Val-des-Echoliers, aurait payé pour la réédification de la nef.
D'après une plaque commémorative conservée dans la nef, la sacristie a été élevée en 1619 aux frais de Catherine Flammerion, femme d'Etienne Cornuot.
La flèche du clocher a été refaite en 1853 sur des plans de l'architecte de Châteauvillain François Ragot.
Datation(s) principale(s) : 2e quart 14e siècle (?) ; 2e quart 17e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 1er quart 17e siècle ; 3e quart 19e siècle
Date(s) : 1330 ; 1619 ; 1643 ; 1853
Justification de la datation : porte la date ; daté par travaux historiques
Auteur(s) : Ragot François (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source
Personne(s) liée(s) à l'histoire de l'oeuvre : Flammerion Catherine (donateur)

Description

Commentaire descriptif : Edifice de plan allongé.
La nef à vaisseau unique est plafonnée et à poutres apparentes. Une travée d'avant-choeur, supportant la massive tour du clocher couronnée d'une flèche polygonale, précède le choeur. Ce dernier se compose d'une travée droite voûtée d'ogives suivie d'une abside à trois pans couverte d'une voûte d'ogives à quartiers rayonnants. La travée d'avant-choeur est accostée au sud par une chapelle secondaire.
La sacristie est située sur le côté sud du choeur. Le linteau du portail occidental est peint de versets tirés de la Bible et le portail est protégé par un petit porche supporté par deux colonnes en pierre. L'accès au clocher se fait par un escalier tournant situé dans l'angle de la chapelle sud et du choeur.
La tour du clocher est en moellon avec chaîne en pierre de taille et le reste de l'édifice est enduit.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; enduit ; moellon avec chaîne en pierre de taille
Matériau(x) de couverture : ardoise ; tuile mécanique
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 vaisseau
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives ; voûte plate
Type de la couverture : toit à longs pans ; croupe polygonale ; flèche polygonale
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier de distribution extérieur : escalier tournant
Technique du décor : vitrail (étudié dans la base Palissy) ; sculpture
Représentation : crochet
Précision sur la représentation : Le portail sud présente des chapiteaux à crochet.

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Elément(s) remarquable(s) : portail
Observations : Le portail sud remployé mérite l'intérêt.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Fissures dans le choeur. Murs et voûtes à surveiller. Humidité, moisissures.
Toiture du clocher récente.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Langres


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 396.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 61.

LA TORRE, Michel de. Villes et villages de France, Haute-Marne. n°52, 1996, 66 pages, .



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Plan et élévation par l'architecte de Chateauvillain François Ragot, 1854
Doc. 3
Plan, coupe et élévation de la flèche à reconstruire, 1853, François Ragot
Doc. 4
Elévations de l'église, années 1980
Fig. 5
Vue générale
Fig. 6
Vue partielle (portail occidental)
Fig. 7
Vue partielle (chevet)
Fig. 8
Vue partielle (façade sud)
Fig. 9
Vue partielle (accès clocher)
Fig. 10
Vue partielle (clocher)
Fig. 11
Vue de détail (portail ouest)
Fig. 12
Vue partielle (portail occidental)
Fig. 13
Vue de détail (tympan du portail ouest)
Fig. 14
Vue de détail (portail sud)
Fig. 15
Vue de détail (portail sud)
Fig. 16
Vue partielle (tympan du portail sud)
Fig. 17
Vue partielle (nef depuis le portail sud)
Fig. 18
Vue partielle (nef, depuis le portail sud)
Fig. 19
Vue partielle (nef, depuis le choeur)
Fig. 20
Vue partielle (voûtes)
Fig. 21
Vue partielle

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Châteauvillain
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Bennani Maya ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2005. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)