enquête thématique départementale (recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Montreuil-sur-Thonnance

Église paroissiale Notre-Dame

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Notre-Dame

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52337
Aire : Haute-Marne
Canton : Poissons
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Montreuil fut d'abord succursale d'Effincourt puis, à partir de 1715, elle devint le siège d'une cure à la collation de l'abbé de Saint-Mansuy de Toul.
La première travée du choeur de l'église Notre-Dame date de la fin du 12e siècle et la tour du clocher devait se trouver primitivement au-dessus de cet espace. La seconde travée fut réédifiée en 1750 par le marquis de Pimodan qui était décimateur : la première pierre fut posée le dimanche 6 septembre 1750 par Charles-Joseph de la Vallée Pimodan et sa femme Barbe de la Vallée Pimodan et bénie N.-F. Gayat, premier curé de Montreuil.
La nef fut reconstruite en 1753 : la première pierre fut posée et bénie le 28 août 1753 par le curé Gayat et la seconde, du côté nord, par Nicolas Plique.
En 1828 eut lieu l'adjudication pour la reconstruction de la nef et de la tour du clocher de l'église. Le devis fut établi par Jean Pierret, architecte à Curel et la réception des travaux eut lieu en novembre 1829 mais la première partie de la nef et la façade n'ont probablement pas été reconstruites et doivent toujours dater du milieu du 18e siècle. En 1839, Pierret et l'entrepreneur furent inquiétés par un procès à cause de malfaçons.
Datation(s) principale(s) : 2e moitié 12e siècle ; milieu 18e siècle ; 3e quart 18e siècle ; 2e quart 19e siècle
Date(s) : 1750 ; 1753 ; 1828
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Pierret (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan allongé.
La nef est à trois vaisseaux de quatre travées : le vaisseau central est couvert d'une voûte en arc déprimé en lambris et les collatéraux sont lambrissés. Elle est précédée d'une tour-porche couronnée d'un toit en pavillon en ardoise. Cette dernière est encadrée à sa base par deux chapelles secondaires. Les trois vaisseaux de la nef sont couverts par un toit unique.
Le choeur se compose d'une travée droite voûtée en berceau brisé, d'une seconde travée et d'une abside à trois pans couverte d'une voûte d'ogives à six quartiers. La sacristie au toit en appentis est adossée au mur sud du choeur et l'escalier droit au flanc nord du choeur.
La façade occidentale et le choeur sont en pierre de taille et le reste de l'édifice est en moellon avec chaîne en pierre de taille. Une partie du choeur est couverte de tuile plate et l'autre partie, comme la nef, l'est en tuile mécanique.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; moellon avec chaîne en pierre de taille ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile plate ; tuile mécanique ; ardoise
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : lambris de couvrement ; voûte d'ogives ; voûte en berceau brisé
Type de la couverture : toit à longs pans ; toit en pavillon ; croupe polygonale ; appentis
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier de distribution extérieur : escalier droit, échelle
Technique du décor : sculpture
Représentation : crochet
Précision sur la représentation : Chapiteaux à crochet dans le choeur.
Etat de conservation : inégal suivant les parties ; fissures ; remontées capillaires ; toiture défectueuse ; décollement des enduits ; moisissures

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Elément(s) remarquable(s) : chapiteaux ; choeur
Observations : La première travée du choeur est intéressante car elle date de la seconde moitié du 12e siècle et est surmontée dans les combles par un arc de décharge peint en couleur ocre.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune

Vue générale depuis le sud
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Des remontées capillaires provoquent le décollement des enduits, notamment de le choeur, et l'apparition de moisissures. Quelques fissures dans les voûtes du choeur.
La partie en tuiles plates du choeur n'assure plus son étancheité.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Toul


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 2355.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 568.

GAILLET, Yvon. Préoccuations d'un curé de campagne sous Louis XV. Cahiers Haut-Marnais, 1968, n° 96, p. 19.



Annexes

  1. La première pierre posée lors de la reconstruction de l'abside portait cette inscription : J'ai été posée le dimanche 6 septembre 1750 par haut et puissant seigneur Messire Charles-Joseph de la Vallée Pimodan et par haute et puissante Dame Madame Barbe de la Vallée Pimodan son illustre épouse. Bénie le dimanche 6 septembre 1750 par N.-F. Gayat, premier curé de Montreuil, échevin du doyenné de Dame-Marie (Dammarie-sur-Saulx).




Illustrations

Des. 1
Plan
Fig. 2
Vue générale depuis le sud
Fig. 3
Choeur et sacristie depuis le sud
Fig. 4
Chevet
Fig. 5
Chevet et accès au clocher
Fig. 6
Façade occidentale
Fig. 7
Portail occidental
Fig. 8
Nef
Fig. 9
Nef depuis le choeur
Fig. 10
Nef, mur nord
Fig. 11
Bas-côté sud
Fig. 12
Choeur
Fig. 13
Choeur, mur nord, colonne
Fig. 14
Choeur, mur nord, colonne : chapiteau
Fig. 15
Mur nord, choeur, colonne : base
Fig. 16
Choeur, mur sud, colonne
Fig. 17
Choeur, mur sud, colonne : chapiteau
Fig. 18
Choeur, colonne 18e siècle du chevet
Fig. 19
Combles, arc de décharge surmontant l'arc-triomphal du choeur

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Poissons
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)