enquête thématique départementale (recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Saint-Urbain-Maconcourt, Maconcourt

Église paroissiale Saint-Léger

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2006

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Saint-Léger

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52456
Aire : Haute-Marne
Canton : Doulaincourt-Saucourt
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église de Maconcourt était le siège d'une cure à la collation de l'abbé de Saint-Urbain avec Vaux pour succursale. L'appartenance du patronage de cette église fut confirmé en 1115 par l'évêque de Toul, Ricuin, avec Vaux son annexe. La seigneurie appartenait à l'abbaye de Saint-Urbain qui l'avait acquise d'Evrard de Vaucouleurs.
Le choeur de l'église Saint-Léger date de la fin du 12e siècle ou du début du 13e siècle. La nef pourrait également remonter à cette époque mais si c'est le cas, ses fenêtres sud ont été refaites au 15e siècle. La tour du clocher fut élevée grâce à une donation effectuée en 1884 par Jean-Baptiste Morot (inscription sur le tympan) qui donna également des vitraux (ainsi qu'à celle de Domrémy), d'après des plans de l'architecte Descaves datés du 8 octobre 1899 et revus en 1891.
Datation(s) principale(s) : limite 12e siècle 13e siècle ; 4e quart 19e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 15e siècle
Date(s) : 1891
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Descaves Arsène (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source
Personne(s) liée(s) à l'histoire de l'oeuvre : Morot Jean-Baptiste (donateur)

Description

Commentaire descriptif : Eglise à plan allongé.
La nef à vaisseau unique lambrissé est précédée par une tour-porche couronnée d'une flèche polygonale en ardoise. Sa base est encadrée par une chapelle et l'espace accueillant l'échelle d'accès au clocher.
Le choeur à deux travées voûtées d'ogives se termine par un chevet plat percé d'un triplet. La sacristie au toit en appentis est adossée au flanc sud du choeur.
La tour du clocher et le choeur sont en pierre de taille et le reste de l'édifice est en moellon avec chaîne en pierre de taille (le flanc nord de la nef est enduit).
La nef et le choeur sont couverts de tuile mécanique excepté pour le pan sud du choeur qui est en tuile plate.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; enduit ; moellon avec chaîne en pierre de taille
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique ; tuile plate ; ardoise
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 vaisseau
Type et nature du couvrement : lambris de couvrement ; voûte d'ogives
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche polygonale ; appentis
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur : échelle
Technique du décor : peinture ; sculpture ; vitrail (étudié dans la base Palissy)
Représentation : ornement géométrique ; crochet
Précision sur la représentation : Le choeur semble recéler des peintures monumentales sous le badigeon et notamment des faux-joints (visibles dans l'arc d'une lancette obturée du mur nord).
Quelques têtes humaines sont sculptées au niveau des modillons et les chapiteaux du choeur sont ornés de crochets.
Etat de conservation : restauré ; bon état ; remontées capillaires ; moisissures ; décollement des enduits

Intérêt de l'oeuvre

Intérêt de l'oeuvre : à signaler
Elément(s) remarquable(s) : chapiteaux ; choeur
Observations : Choeur du 13e siècle comportant des peintures monumentales.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune

Vue générale depuis le sud-ouest
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice en bon état (toiture refaite en 2006) mais remontées capillaires importantes avec moisissures et décollements des enduits.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 1
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Toul


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 2095.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 501.



Annexes

  1. Le devis de Descaves du 20 février 1891 précisait que les fondations seraient faites en maçonnerie de moellons pris soit à Annonville, soit à Pautaines avec du sable provenant d'Augeville des carrières de la combe Pussin ; les parements extérieurs, les contreforts, socle et angles seraient faits en moellons des carrières de Sossa (Joinville), par assises régulières et de gros appareil ; la pierre de taille pour les angles de l'avant-corps, les glacis des contreforts et autres cordons, corniches, modillons proviendrait de Chevillon et la couverture en ardoises de la Plel (Belgique) ou d'autre provenance.




Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Plan, coupe et élévation du clocher à construire, 8 octobre 1889 par Descaves
Fig. 3
Vue générale depuis le sud-ouest
Fig. 4
Clocher depuis le sud-ouest
Fig. 5
Portail occidental
Fig. 6
Vue générale depuis le nord
Fig. 7
Vue générale depuis le nord-est
Fig. 8
Chevet
Fig. 9
Choeur depuis le sud-est
Fig. 10
Choeur : modillons figurés
Fig. 11
Nef depuis le sud
Fig. 12
Nef
Fig. 13
Nef depuis le choeur
Fig. 14
Nef, mur sud
Fig. 15
Choeur
Fig. 16
Choeur
Fig. 17
Choeur, voûte
Fig. 18
Choeur, mur nord : colonnes
Fig. 19
Choeur, mur nord, colonnes : chapiteaux
Fig. 20
Choeur, mur nord, colonnes : bases
Fig. 21
Choeur, mur sud, colonnes : chapiteaux
Fig. 22
Choeur, angle sud-est, colonne
Fig. 23
Choeur, arcs formerets : figures

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Doulaincourt-Saucourt
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)