enquête thématique départementale (recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Eurville-Bienville, Eurville

Église paroissiale Notre-Dame-en-sa-Nativité

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Notre-Dame-en-sa-Nativité

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 52194
Aire : Haute-Marne
Canton : Chevillon
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : L'église d'Eurville était le siège d'une cure à la collation de l'abbé de Saint-Urbain.
L'ancienne église datait du 11e ou 12e siècle mais était trop petite pour contenir la population. Une reconstruction fut décidée sous l'impulsion du baron de Lespérut qui apporta une forte somme d'argent et qui se chargea de trouver l'architecte. Il engagea Jean-Jacques Nicolas Arveuf, l'architecte de la cathédrale de Reims qui avait également proposé des plans pour la restauration de celle de Paris en 1843. Ce dernier envoya un devis estimatif et des plans le 5 juillet 1851. L'adjudication eut lieu le 30 octobre 1851 pour la somme de 57800 francs au profit de l'entrepreneur châlonnais Leblanc mais des modifications vinrent grossir le prix final (170000 francs). Elle fut achevée en 1855 et consacrée le 10 octobre de la même année en présence de l'archevêque de Reims, le cardinal Gousset, et du nouvel évêque de Langres, Mgr Guérin.
Les sculptures décoratives sont l'oeuvre de Gilbert de Paris.
Datation(s) principale(s) : 3e quart 19e siècle
Date(s) : 1851
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Arveuf Jean-Jacques-Nicolas (architecte) ; Gilbert (sculpteur)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Edifice à plan en croix latine.
La nef à trois vaisseaux de trois travées est précédée d'une tour-porche couronnée d'une flèche polygonale en pierre. La base de cette dernière est encadrée par deux chapelles. Les trois vaisseaux de la nef sont couverts de toits individuels. Elle est suivie d'un transept saillant dont les murs orientaux s'ouvrent sur des chapelles à abside polygonale encadrant le choeur.
Le choeur est composé d'une travée droite suivie d'une abside à trois pans couvertes d'une voûte d'ogives à six quartiers.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : ardoise
Parti de plan : plan en croix latine
Vaisseau(x) et étage(s) : 3 vaisseaux
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche polygonale
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier intérieur : escalier en vis
Technique du décor : vitrail (étudié dans la base Palissy) ; sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; peinture
Représentation : Vierge à l'enfant ; saint ; crochet ; ornement végétal
Précision sur la représentation : Le tympan du portail présente un haut-relief représentant une Vierge à l'Enfant entourée d'anges, d'un saint évêque et d'une abbesse.
Plusieurs peintures monumentales relatant des épisodes de la vie de la Vierge ornent la chapelle sud.
Les chapiteaux de l'édifice présentent des crochets et un ornement végétal.
Etat de conservation : bon état ; restauré

Intérêt de l'oeuvre

Observations : Bien que récente, l'église d'Eurville impressionne par ses dimensions et la qualité de sa réalisation dans le style néo-gothique. La scène représentée au tympan du portail occidental dénote bien du talent du sculpteur Gilbert.
Il faut cependant regretter la disparition de l'ancien choeur qui, d'après une vue conservée, présentait une claire-voie tout à fait inédite dans la région et datant très probablement du 11e ou du 12e siècle. L'architecte Fisbacq s'inspira de ce choeur pour réaliser la chapelle du cimetière en 1873.
Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune

Vue générale
Plan

Données complémentaires :

Précisions sur l'état de conservation Edifice en bon état et restauré.
Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 0
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 0
Diocèse ancien de localisation diocèse de Châlons-en-Champagne


Documentation

Documents figurés

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 8 Fi, 195-30.
Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 1367.

Bibliographie

CONIA, Mireille. Reconstruction des édifices civils et religieux de la commune d'Eurville au XIXe siècle. Dactylographié, t. II, 1984, p. 156-204, p. 156-204 .

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 487-488.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Relevé de l'ancienne église avant démolition
Doc. 3
Plan de l'égise à construire, 1851 par Arveuf
Doc. 4
Elévation de la façade occidentale à construire, 1851 par Arveuf
Doc. 5
Vue générale, début 20e siècle
Des. 6
Plan de l'édifice, 4e quart 20e siècle
Fig. 7
Vue générale
Fig. 8
Flanc nord
Fig. 9
Chevet
Fig. 10
Chevet
Fig. 11
Transept, bras sud
Fig. 12
Depuis le cimetière
Fig. 13
Tympan du portail principal
Fig. 14
Vue intérieure : vers le choeur
Fig. 15
Vue intérieure : depuis le choeur
Fig. 16
Dans le bas-côté sud
Fig. 17
Depuis le bras sud du transept
Fig. 18
Depuis la tribune du bras sud du transept
Fig. 19
Depuis le bras nord du transept
Fig. 20
Depuis la tribune du bras nord du transept
Fig. 21
Débouché du bas-côté dans le transept
Fig. 22
Baie établissant la communication entre le choeur et les chapelles latérales
Fig. 23
Chapelle latérale sud
Fig. 24
Dans le collatéral sud
Fig. 25
Peinture murale (chapelle latérale sud)
Fig. 26
Peinture murale

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Chevillon
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Griot François ; Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 2006. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)