inventaire topographique (enquête partielle) ; enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Bourmont, Chanoines (rue des)

Chapelle castrale, puis collégiale Saint Florentin, actuellement église paroissiale Notre-Dame

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 1998

Références documentaires

Référence de la même oeuvre dans le domaine MH : PA00078962

Désignation

Dénomination : chapelle
Vocable : Saint-Florentin ; Notre-Dame
Destinations successives et actuelles de l'édifice : collégiale ; église paroissiale

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1820 F 412 ; 1970 AB 177
Numéro INSEE de la commune : 52064
Aire : Bourmont
Canton : Bourmont
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : La collégiale Saint-Florentin est fondée en octobre 1259 par le comte Thiébaut II de Bar et s'installe, selon la tradition, dans l'ancienne chapelle castrale dont on ignore la date de construction. En 1595, une chapelle est accordée par le duc aux habitants de Bourmont pour l'enseignement de la jeunesse par les prêtres. En novembre 1645 après la destruction de La Mothe, le chapitre de cette ville se retire dans la chapelle Saint-Florentin de Bourmont qui est reconstruite en 1754. Suite à la suppression du chapitre par le duc de Lorraine en 1763, les religieuses de Poussay, devenues héritières des chanoines, vendent l'église à la commune de Bourmont pour 5000 francs barrois mais sans mobilier à l'intérieur excepté trois cloches, un autel en marbre, l'horloge et des chandeliers cédés pour 4300 livres. L'église devient alors paroissiale sous le vocable de Notre-Dame à la place de l'ancienne église située plus bas.
En l'an XI, les vitraux sont réparés par Joseph Moinetot. Toiture et clocher sont réparés en 1867 d'après les plans de Thouvenin, membre du conseil municipal et ancien entrepreneur. Le 13 juin 1892, un incendie déclenché par la foudre détruit le toit de la nef et des chapelles ainsi que le clocher. Les travaux de réfection sont adjugés le 27 août 1892 à Charles Perrin de Goncourt. Pour le clocher, un plan, qui semble reprendre les dispositions précédentes, est le dressé 25 juillet 1892 par Michaux et Salmon de Sartes mais un second, modifiant le couronnement, est établi par les mêmes architectes le 15 décembre 1892 puis un troisième le 3 mars 1894 avec toit-terrasse à balustre comme actuellement. Les pierres non calcinées servirent à construire les faces extérieures du clocher.
Datation(s) principale(s) : 13e siècle ; 3e quart 18e siècle
Date(s) : 1754
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Michaux, Salmon (architecte) ; Thouvenin (architecte, ?) ; Perrin Charles (entrepreneur)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : Eglise composée d'une nef à vaisseau unique de trois travées, d'un choeur semi-circulaire, d'une chapelle, d'un clocher, d'une sacristie et d'une crypte. A l'intérieur : pilastres et chapiteaux toscans, arcs doubleaux en plein cintre, voûtes d'ogives, balcon en bois, boiseries. Voûte d'arêtes dans la chapelle, marques de tacherons au mur sud. Fenêtres en plein cintre partout.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire ; pierre de taille ; grand appareil ; petit appareil
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 vaisseau
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives ; voûte d'arêtes
Parti d'élévation extérieure : élévation ordonnancée
Type de la couverture : toit à longs pans ; croupe ; croupe ronde
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour ; en charpente
Technique du décor : sculpture
Représentation : ordre corinthien ; pot à feu ; croix

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune
Date(s) et nature de la protection MH : 1980/10/10 : inscrit MH
Précisions sur la protection : Eglise Notre-Dame (cad. AB 177) : inscription par arrêté du 10 octobre 1980.

Plan

Données complémentaires :

Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 2
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 1
Diocèse ancien de localisation diocèse de Toul


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, série E dépôt, 6911.

Documents figurés

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 453.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 41-43.

FUSELIER, Sandrine. Bourmont, Haute-Marne. DRAC Champagne-Ardenne, Service Régional de l'Inventaire, collection Intinéraire du patrimoine, n° 258, 2002, Langres, p. 40-42.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
1er projet de reconstruction du clocher par Salmon et Michaux le 25 juillet 1892
Doc. 3
2e projet de reconstruction du clocher par Salmon et Michaux le 15 décembre 1892
Doc. 4
3e projet de reconstruction du clocher par Salmon et Michaux le 3 mars 1894 (retenu)
Des. 5
Plan en octobre 1976 par P. Vautrin
Des. 6
Coupes longitudinale et transversale, juillet 1984
Fig. 7
Vue du clocher depuis la rue du Colonel-de-Baudel
Fig. 8
Escalier d'accès au parvis, la sacristie et le clocher
Fig. 9
Escalier d'accès au parvis, la sacristie et le clocher
Fig. 10
Vue du clocher depuis la rue du Colonel de Baudel
Fig. 11
Ruelle longeant l'église
Fig. 12
Vue d'ensemble prise du sud
Fig. 13
Façade de l'église
Fig. 14
Façade de l'église
Fig. 15
Vue intérieure de l'église prise de la tribune dans l'axe du coeur

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Bourmont
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Fuselier Sandrine ; Martischang François-Xavier ; Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 1998 ; (c) Conseil général de la Haute-Marne, 1998. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)