inventaire topographique (enquête partielle) ; enquête thématique départementale (recensement des églises et chaplles du département de la Haute-Marne)

Champagne-Ardenne, Haute-Marne

Bourmont, Porterie (ancienne place de la)

Eglise paroissiale Notre-Dame (détruite)

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 1998

Désignation

Dénomination : église paroissiale
Vocable : Notre-Dame

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1820 F 174 ; 1970 AB 264
Numéro INSEE de la commune : 52064
Aire : Bourmont
Canton : Bourmont
Milieu d'implantation : en village

Historique

Commentaire historique : Eglise entourée du cimetière sans doute construite à la fin 12e siècle ou au début 13e siècle (datation d'après le style). D'après Groslin, elle contient un sépulcre. Travaux effectués au 17e siècle. En 1731, une congrégation de filles se forme et une chapelle est construite pour les offices et chants : il s'agit sans doute de la chapelle visible sur les plans de 1854.
Un mémoire des experts Jeanmaire et Thévenin du 3e quart du 18e siècle nous apprend qu'à cette époque l'église est en mauvais état à l'exception du clocher qui a été rebâti récemment et que les chanoines du lieu ont l'intention d'agrandir le choeur par un hémicycle suivant un devis de 1749.
En 1756, on somme les chanoines, seuls décimateurs de reconstruire l'église paroissiale. Vu l'état, on songe à une reconstruction totale et deux plans sont dressés. Le premier, celui de Pierre Sallé, arpenteur de la maitrise de Bourmont, est attaché à un devis daté du 24 juillet 1758 pour la reconstruction totale et le second propose de reconstruire uniquement la nef et de réaménager le choeur. Ces projets ne sont pas suivis d'effet car le chapitre de Saint-Florentin est supprimé par le duc de Lorraine en 1763 ce qui pousse les religieuses de Poussay (qui sont devenues propriétaires de tous les biens du chapitre) à céder la collégiale Saint-Florentin à la commune. Celle-ci y transfère le titre de Notre-Dame et l'édifice devient la nouvelle église paroissiale. Dès lors, l'ancienne église paroissiale ne sert plus que pour les services funèbres car le cimetière se situe à proximité.
En 1831 des travaux sont réalisés au cimetière puis à la toiture puis au carré de la tour en 1842 puis en 1849.
A partir de 1854 et jusqu'en 1856, la commune décide de reconstruire l'église sur un nouvel emplacement jugé moins en contrebas. La nouvelle église est sous le vocable de Saint-Joseph. L'ancienne église est alors démolie et l'emplacement réservé au cimetière. Le portail principal est récupéré en 1854 pour l'entrée de la crypte de la nouvelle église. L'ancien cimetière est abandonné (actuellement parking à son emplacement) au profit d'un nouveau, route de Graffigny, aménagé entre 1934 et 1938. La croix centrale est récupérée.
Datation(s) principale(s) : limite 12e siècle 13e siècle ; 18e siècle (?)
Date(s) : 1855
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Barbier Jean-Henry (architecte) ; Godard Charles (architecte) ; Charonnot (sculpteur)
Justification de l'attribution : attribution par source
Partie déplacée : parties déplacées à : France, Champagne-Ardenne, 52, Bourmont, église

Description

Commentaire descriptif : Eglise à plan allongé.
Elle est constituée d'une nef à vaissau unique, d'une chapelle (au sud), d'un choeur à chevet plat et d'une sacristie.
Plafonds dans la nef et la sacristie. Triplet décoré (sculpture) dans le mur du chevet.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : pierre ; moellon
Matériau(x) de couverture : tuile mécanique
Parti de plan : plan allongé
Vaisseau(x) et étage(s) : 1 vaisseau
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives
Parti d'élévation extérieure : élévation ordonnancée
Type de la couverture : toit à longs pans ; flèche polygonale
Technique du décor : sculpture
Précision sur la représentation : Sujet : chapiteaux à crochets ; support : retombée des voûtes, de l'archivolte du portail.
Typologie : Chevet plat avec triplet et oculus.
Etat de conservation : détruit

Intérêt de l'oeuvre

Oeuvre étudiée

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété publique

Plan

Données complémentaires :

Appréciation des conditions de conservation des objets (de 0 à 5) 0
Appréciation de la vitesse de dégradation de l'édifice (0, 1 ou 2) 0
Diocèse ancien de localisation diocèse de Toul


Documentation

Documents d'archives

Archives départementales de Haute-Marne, série E dépôt, 915.

Documents figurés

Archives départementales de Haute-Marne, sous-série 2 O, 453.

Bibliographie

ROUSSEL, (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. t. II, 1875, Langres, p. 41-43.

FUSELIER, Sandrine. Bourmont, Haute-Marne. DRAC Champagne-Ardenne, Service Régional de l'Inventaire, collection Intinéraire du patrimoine, n° 258, 2002, Langres, p. 28-31.



Illustrations

Des. 1
Plan
Doc. 2
Projet de reconstruction de l'ancienne église Notre-Dame par l'arpenteur Pierre Sallé, 24 juillet 1758. Le plan en tiret sous le plan jaune est celui de l'édifice à détruire.
Doc. 3
Projet de reconstruction de la nef de l'ancienne église Notre-Dame, 1758. Les parties en rose sont celles conservées.
Doc. 4
Plan et élévation de l'ancienne église avec mention du portail démoli en 1854. L'élévation de droite est un projet de restauration de l'abside et de modification du clocher.
Doc. 5
Elévation de la façade et coupe de l'ancienne église ; plan au sol de cette église et de la nouvelle à bâtir à son emplacement
Doc. 6
Plan et coupe de l'ancienne église, 1854
Doc. 7
Plan représentant l'ancienne église et le projet de construction de la nouvelle à un emplacement différent, enregistré en préfecture en 1855 (projet retenu)

Voir

Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Recensement des églises et chapelles du département de la Haute-Marne
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Canton de Bourmont
Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Lieux de culte séculiers du département

Chercheur(s) : Fuselier Sandrine ; Martischang François-Xavier ; Decrock Bruno ; Marasi Julien. (c) Région Champagne-Ardenne, 1998 ; (c) Conseil général de la Haute-Marne, 1998. Renseignements : Service Régional de l'Inventaire, Direction de la Culture, Région Champagne-Ardenne, 5 rue de Jéricho 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03.26.70.85.94.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)